Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 20 avril 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 20 avril 2017

Présidentielle — Education — Supérieur — Ailleurs —

Présidentielle quand tu nous tiens ! Des réflexions plus générales sur l’éducation, des infos sur le supérieur et un petit tour ailleurs pour boucler cette revue de presse.


Présidentielle

François Fillon : "Les frais de scolarité sont un tabou français". “Prérenquis fixés à l’entrée en licence, hausse des droits d’inscription, autonomie accrue des universités... François Fillon, candidat LR à la présidentielle, détaille son programme dans une interview réalisée par écrit pour EducPros. Nouveau volet de notre série d’entretiens avec les candidats à l’élection présidentielle, tous sollicités par notre rédaction.”

Pour Jean-Luc Mélenchon, l’école privée crée une inégalité entre élèves, dans L’Entretien d’embauche-Bourdin 2017 sur BFMTV et RMC. “"Il y a d’abord un problème d’inégalité fondamental (...). Pour moi, le vrai problème dans ce pays, c’est plus l’enseignement commercial que l’enseignement religieux, catholique, confessionnel. C’est d’abord la situation d’inégalité inextricable que cela crée, parce que quand vous allez à l’enseignement privé, vous payez votre inscription, et puis vous recevez des moyens de l’Etat. Quand vous allez à l’enseignement public, vous recevez les moyens de l’Etat, et c’est tout", explique le candidat de La France insoumise.”

« Peu de candidats s’adressent à l’intelligence du citoyen » par Nathalie Mons, Professeure de sociologie à l’université de Cergy-Pontoise. “La sociologue Nathalie Mons se désole de retrouver dans les programmes, une fois encore, un grand nombre de propositions « hors-sol scientifiquement » et ne correspondant pas à un diagnostic rigoureux sur la réalité. Démonstration en matière d’éducation.”

Quel système de formation professionnelle pour le prochain quinquennat ?Neuf représentants des candidats à l’élection présidentielle sur onze ont passé un "Grand oral" sur la formation professionnelle, mercredi 19 avril, organisé par le Collectif des présidents pour l’amélioration de la formation professionnelle et de l’apprentissage.
Présidé par Yves Attou, ce collectif rassemble les présidents d’associations et organisations impliquées dans les questions de formation professionnelle et d’apprentissage
.”

Et notre contribution avec la parution du Hors série numérique 46 : Antidotes, Coordonné par Cécile Blanchard et Jean-Michel Zakhartchouk. “Les Cahiers pédagogiques ont voulu élaborer quelques contrepoisons, en se plaçant sur le terrain difficile de la complexité, de la nuance et surtout de l’argumentation étayée par des faits. Les vingt-cinq «  antidotes  » publiés sur le site de la revue viennent d’être regroupés dans un hors-série numérique en libre accès.”


Education

Bien-être : Les élèves français moins angoissés mais trop peu liés à leur école. “On ne pourra plus dire que les élèves français sont les plus angoissés de l’OCDE. La livraison le 19 avril du tome III de Pisa 2015 relativise fortement l’angoisse ressentie par les jeunes Français. Elle montre aussi des jeunes heureux de vivre. Il reste des points noirs. Le plus grave est le très faible sentiment d’appartenance à leur établissement. Une situation qui retentit sur les résultats. Les jeunes Français sont aussi parmi les plus dépendants à Internet. Vous le saviez déjà ?

Bien-être à l’Ecole : Les recommandations de PISA. “Peut-on lier le bien être à l’Ecole aux résultats scolaires des élèves ? Comment les enseignants peuvent-ils agir pour améliorer le bien-être et les performances des élèves ? Quelle organisation l’Ecole peut-elle se donner en ce sens ? A ces questions , PISA 2015 apporte des réponses intéressantes particulièrement pour l’école française.”

L’ortografe, ça sert à koi ? Un article de fond qui se termine par un appel : "Pour qu’une grande langue comme le français puisse apporter toutes ses richesses au plus grand nombre, pour que l’apprentissage de ces formidables outils que sont la lecture et l’écriture ne soit plus synonyme de supplice, il est urgent que la société s’empare de ce sujet, sans se laisser aveugler par une conception élitiste de la langue. Il en va de notre capacité à partager ce bien commun que représente l’écrit, d’autant plus dans le monde contemporain où nous n’avons jamais autant eu besoin de savoir lire et d’écrire."

Les Français favorables à l’enseignement de l’entrepreneuriat dès le collège. “Doit-on aller plus loin et enseigner l’entrepreneuriat dès le collège ? Cette question a été posée par l’institut Ifop auprès d’un échantillon représentatif de 1 503 Français de 18 ans et plus. Le résultat, mis en forme par notre partenaire re.sources, le DataLab de l’emploi de Randstad, est sans appel.”

Heureux comme un enfant danois. "Et si le bonheur était aussi une question d’éducation ? En six principes fondateurs, un livre révèle les secrets des parents danois. Surprenant." Par Émilie Lanez


Supérieur

Faut-il sortir du « bon » milieu pour réussir en prépa ? "Pour Julia Benarrous, ex-khâgneuse, le milieu social joue sur le « capital culturel » à l’entrée en classe prépa, mais le rythme de travail y est si soutenu que l’avance peut être de courte durée."

«  Nous allons créer un cursus licence en IUT  », Rodolphe Dalle, porte-parole de l’Adiut, présente ce nouveau parcours technologique de grade licence. “Un cursus licence en IUT doit être expérimenté à la rentrée 2017 : le parcours technologique de grade licence (PTGL). L’idée est d’ouvrir aux étudiants la possibilité de poursuivre automatiquement leurs études entre le DUT et la licence professionnelle, tout en leur permettant une sortie à bac + 2. Explications de Rodolphe Dalle, porte-parole de l’Association des directeurs d’IUT (Adiut).”

Vers une université et un enseignement 3.0. "Système d’information, outils digitaux, pédagogie numérique... l’université Paris Diderot se positionne sur tous ces sujets depuis quelques années grâce au schéma directeur du système d’information et du numérique qui fixe le cap stratégique de l’université, de ses services et composantes pour les années à venir. Anne Vanet, vice-présidente en charge de ces questions en dresse le panorama."

"Sup de cons", une caricature au vitriol de l’univers des écoles de commerce par Cécile Peltier. “Enseignants peu concernés par l’enseignement, frais de scolarité élevés... Avec la bande dessinée "Sup de cons", Zeil, un universitaire franco-canadien, dévoile de façon satirique les dessous de "Sup de co Mercure". Des anecdotes inspirées de ses années passées dans une école de commerce hexagonale.”


Ailleurs

4 caractéristiques du système éducatif Portugais à connaître.

Dans les collèges et lycées publics de Boston, les cartes du monde sont désormais plus fidèles à la réalité. "Ils ont abandonné la "projection Mercator" qui, notamment, diminue considérablement la taille du continent Africain."

Bernard Desclaux


JPEG - 20.3 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.

N° 533 - Créer et expérimenter en sciences et technologie

Dossier coordonné par Évelyne Chevigny et Roseline Ndiaye
décembre 2016
L’enseignement des sciences expérimentales s’est considérablement renouvelé. Ces changements ont visé à mettre l’élève au centre, en prenant en compte les travaux de la didactique ainsi que les réflexions sur le bagage intellectuel de base pour tout citoyen du XXIe siècle, au cœur d’une société basée sur les sciences et les technologies.