Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 2 avril 2009


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 2 avril 2009


Méa-culpa - Record - Lycée - Évaluation CM2 - et le blues du candidat dans la ligne B du RER...

Méa culpa
Je prends les défauts que je reproche quelquefois aux journalistes : précipitation et recopiage des articles des autres sans toute la rigueur nécessaire... J’écrivais hier à propos de la formation des enseignants et du dernier communiqué Darcos-Pécresse "Pour cette année toujours transitoire l’inscription en IUFM vaudra également inscription en M1 par convention avec les universités . Après le maintien des concours actuels en 2009, cette précision répond à une des exigences fortes de la Coordination Nationale Formation des enseignants".
Ce n’est pas exact : la coordination “Formation des enseignants“ demande au contraire de ne pas enclencher la réforme dès septembre 2009. Accorder le M1 dès 2009 est un cadeau empoisonné (car il acte de fait la mise en route de la réforme alors que ce qui est demandé est de tout remettre à plat). On pourra prendre connaissance de la position de la coordination dans sur leur site et dans un dernier texte soutenu par de très nombreuses organisations

Un mouvement plus long qu’en 68...
Deux mois de mobilisation , et la contestation universitaire se maintient. Plusieurs milliers d’enseignants et d’étudiants ont à nouveau défilé ce jeudi contre la politique du gouvernement dans l’Enseignement supérieur et la Recherche, alors que 25 organisations de l’Education réunies dans le collectif “Une école notre avenir” appelaient aussi à des actions dans la soirée de jeudi

Et la réforme du lycée ? On allait l’oublier...
«  On repart de zéro », avait promis Xavier Darcos. Oui, mais différemment. Le quotidien Les Échos revient sur les expérimentations menées un peu partout et sur les concertations initiées par Richard Descoings. Le directeur de Sciences po joue, la carte du terrain : il a déjà visité une cinquantaine d’établissements - sur la centaine prévue -, et rencontré 1.300 proviseurs. Pour tenter d’impliquer les lycéens, il a aussi ouvert un site Internet . « Un sujet est évoqué par tous, l’orientation, très anxiogène. Pour le reste, les demandes diffèrent selon les typologies d’établissements. Tout le monde paraît très attaché au bac et aux programmes nationaux, mais certaines équipes pédagogiques veulent plus d’autonomie pour lutter contre l’échec scolaire. La situation économique suscite aussi des angoisses qui se focalisent sur la voie technologique », explique-t-il aux Echos. Et il ajoute “ Il faudra un ministre qui soit un grand politique, qui ait un poids très fort, car tout va se décider sur les arbitrages budgétaires.
L’Express nous rappelle que les propositions de Richard Descoingsdoivent être faites en Mai. C’est-à-dire plus tôt que prévues. Nicolas Sarkozy, nous dit l’hebdomadaire, a une priorité : “Eviter de mettre les moins de 25 ans dans la rue...

Tout ça pour ça ?
C’est le titre de la tribune de Pierre Frackowiak sur le Café Pédagogique à propos des évaluations de CM2. "Cette grande opération n’a donc servi à rien et comme elle n’a servi à rien, on recommencera l’année prochaine. Les complaisants diront que cela sera mieux l’année prochaine. Il est vrai qu’il est impossible que ce soit pire". Et l’ancien inspecteur ajoute "Les enfants sont contents, les parents aussi, les sondages sont bons... Il n’en faut pas plus pour que le ministre soit content et que toute la pyramide soit contente qu’il soit content".

Info trafic
La circulation des trains a été très fortement perturbée jeudi matin à la gare du Nord à Paris en raison d’une défaillance électrique et le trafic a été totalement bloqué à partir de 6H30 et durant deux heures, notamment sur la ligne de banlieue RER B.
Quel rapport avec l’éducation, me direz vous ? Aujourd’hui se déroulaient des épreuves du concours de l’agrégation. La ligne B dessert la station "Laplace", à Arcueil (Val-de-Marne), où se trouve le centre d’examens "Siec" des académies de Paris, Versailles et Créteil. De ce fait entre "une dizaine à une quinzaine" et "60 à 100", selon les sources, arrivés en retard ont trouvé porte close au centre d’examens d’Arcueil et ne seront donc pas admissibles puisqu’ils n’auront pas composé dans toutes les épreuves...
Grrrrr !

Bonne Lecture...


Libération.fr du 02/04/09

« On cherche plus, on bricole »
Les enseignants chercheurs, rejoints par des étudiants et des professeurs des écoles, ont a nouveau manifesté aujourd’hui à Paris, alors que la fin du semestre se profile
Lire la suite de l’article

« Pression d’Avril » à l’université de Lyon 1
Hier, c’était le 1er Avril, mais l’ambiance n’était pas à la plaisanterie à Lyon 1. « Nous démissionnons de nos responsabilités administratives dans les universités et les laboratoires », annonce Olivier Glück, chercheur au Laboratoire de l’informatique du Parallélisme. Ils sont 133 enseignants-chercheurs affiliés à l’université Lyon 1 à signer cette démission collective. Ils cumulent ensemble 450 responsabilités administratives : directeur adjoint d’UFR, directeur des études, responsable d’unité d’enseignement, directeur de labo, tuteur de stage...
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 02/04/09

Poursuite de la contestation universitaire
Deux mois de mobilisation, et la contestation universitaire se maintient. Plusieurs milliers d’enseignants et d’étudiants ont à nouveau défilé jeudi contre la politique du gouvernement dans l’Enseignement supérieur et la Recherche, alors que 25 organisations de l’Education appelaient aussi à des actions dans la soirée.

Lire la suite de l’article


Le Monde.fr du 02/04/09

Mme Pécresse fait un nouveau geste en direction des chercheurs
L’annonce officielle était attendue depuis sa rencontre avec l’ensemble des syndicats de la recherche, lundi 30 mars. Valérie Pécresse devait finalement confirmer, jeudi 2 avril, aux directeurs d’organismes de recherche que le "ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche financera directement les nouvelles “chaires d’excellence”". Il s’agit d’un investissement de 4,5 millions d’euros. Cela signifie, pour la dizaine d’organismes de recherche, dont le CNRS ou l’Inserm, la réouverture de 130 postes de chercheurs aux concours de recrutement.
Lire la suite de l’article

Enseignants, chercheurs et étudiants de nouveau dans la rue
Portfolio
Lire la suite de l’article

Tirs de barrage contre les statistiques ethniques
Yazid Sabeg espérait remettre, fin mars, à Nicolas Sarkozy son plan d’actions pour lutter contre les discriminations. Le commissaire à la diversité attend toujours. Simple problème d’agenda du président tout à la préparation ces derniers jours de la réunion du G20 et du sommet de l’OTAN ? Ou stratégie délibérée de l’Elysée pour calmer le jeu ? Le fait est que le bouillonnant commissaire à la diversité nommé en décembre 2008 a rallumé une polémique en proposant de doter la France d’un cadre visant à "rendre licite la mesure de la diversité".
Lire la suite de l’article

Les discriminations ethno-raciales ont du mal à être appréhendées
Dispose-t-on aujourd’hui d’outils suffisants pour mesurer la diversité et évaluer les discriminations ? Cette question est au coeur du débat.
Lire la suite de l’article

"Ne pas créer des identités"
Patrick Simon, sociologue et directeur de recherche à l’Institut national d’études démographiques
Lire la suite de l’article

"A l’encontre des valeurs"
Patrick Gaubert, président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme
Lire la suite de l’article

"Instaurer des garanties"
Louis Schweitzer, président de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 02/04/09 (un jour de retard)

« L’immobilisme autosatisfait » de Valérie Pécresse
À Lyon, on occupe, à Nantes, on débloque. Hier, une cinquantaine de personnes, étudiants et personnel de l’université Claude-Bernard-Lyon-I, ont occupé les bureaux du président de l’université et de la Conférence des présidents d’université (CPU), Lionel Collet, accusé de ne pas assez soutenir le mouvement. À Nantes au contraire, l’AG des étudiants a voté la levée du blocus de l’institution, instauré depuis plus de huit semaines. Les syndicats, eux, restent mobilisés. Lundi soir, plusieurs d’entre eux ont quitté une réunion avec la ministre de l’Enseignement supérieur, dont ils ont dénoncé « l’immobilisme autosatisfait ». Ils appellent à « amplifier la mobilisation », dès ce jeudi.
Lire la suite de l’article

Prix Nobel des postes supprimés à Tarbes
Soixante-dix-sept postes ont disparu au lycée Marie-Curie depuis 2003. Un record mettant en péril langues vivantes et options artistiques.
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 02/04/09

Rien vu...


La Croix du 02/04/09

Rien vu...


Les échos du 02/04/09

Réforme du lycée : concertations et expérimentations tous azimuts
«  On repart de zéro », avait promis Xavier Darcos. Oui, mais différemment. Le recul du gouvernement en décembre dernier n’a pas découragé, loin s’en faut, les partisans d’une réforme du lycée. Mais la leçon a été retenue : qu’il s’agisse du médiateur nommé par le gouvernement (Richard Descoings), des membres de la mission parlementaire, ou même du ministère de l’Education nationale, tous mettent désormais l’accent sur le dialogue et les expériences de terrain.
Lire la suite de l’article

Education : entre 13.500 et 31.000 manifestants contre les réformes dans l’enseignement
Entre 13.500 et 31.000 personnes, selon la police ou les organisateurs, ont manifesté partout en France jeudi contre les réformes dans l’enseignement, selon les remontées des bureaux de l’AFP portant sur 12 villes, à 18H00.
Lire la suite de l’article

Education : nouvelle journée d’actions de la maternelle à l’université
Enseignants, élèves, parents d’élèves, étudiants, chercheurs, le monde de l’Education de la maternelle à l’université, est appelé ce jeudi à une nouvelle journée d’actions, avec "1.000 manifestations et rassemblements" annoncés partout en France.
Lire la suite de l’article

Le gouvernement revient sur 130 gels de postes dans la recherche
La création de 130 "chaires mixtes" aux universités et aux organismes de recherche ne se traduira pas par une diminution des recrutements dans ces derniers, a annoncé le ministère de l’Enseignenement supérieur et de la recherche jeudi dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 02/04/09

Vos questions sur Internet à l’école
En Grande-Bretagne, apprendre à Twitter est aussi important que savoir placer la Seconde guerre mondiale sur une chronologie, a-t-on appris la semaine passée en analysant le contenu de la réforme des programmes du primaire.
Et en France, quelle est la place des savoirs informatiques et des usages de l’Internet ? Jean-Michel Perron, responsable de l’Agence des usages des TICE, a répondu à vos questions.
Lire la suite de l’article

A Lyon, pas de répit pour la défense des professeurs de REP
Jeudi midi, professeurs du premier et second degré et parents d’élèves ont dressé un mur de revendications devant l’Inspection Académique du Rhône...
Lire la suite de l’article


Rue89 du 02/04/09

"La Journée de la jupe", la triple imposture
Par Bernard Girard, Enseignant blogueur

Molière, une enseignante, une femme d’un côté, de l’autre des élèves, des jeunes, des Arabes, des Noirs. Un film peut-être nourri au départ des meilleures intentions mais qui, à trop forcer le trait, tourne à l’imposture.
Lire la suite de l’article

Grand ménage à l’Aeres : le directeur accusé de sexisme
Ils étaient une petite vingtaine à 14h30 cet après-midi devant l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Aeres). Munis de gants en plastique, balais et plumeaux, ces enseignants-chercheurs sont venus faire le ménage, hommes et femmes réunis, pour réagir aux propos sexistes qu’aurait tenu le 8 janvier son président, Jean-François Dhainaut.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 02/04/09

Rien vu...


Le Journal du Dimanche du 02/04/09

Rien vu...


Le Nouvel Obs Permanent du 02/04/09

Entre 13.500 et 31.000 personnes ont manifesté dans toute la France
Les milliers de manifestants ont défilé partout en France pour protester contre les réformes de l’enseignement. Des enseignants des 1er et second degrés se sont joints à cette nouvelle journée de mobilisation.
Lire la suite de l’article

Bandes organisées : les enseignants protégés comme les policiers
Les violences commises contre les enseignants ou contre des membres de leurs familles seront dorénavant considérées comme des "violences aggravées" et pénalisées comme telles.
Lire la suite de l’article

Les racines de la violence
Un principal de collège roué de coups, des règlements de comptes dans les cours de récré... De récents faits divers renvoient l’image d’une insécurité grandissante. Enquête sur la castagne au quotidien
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 02/04/09

Jeunes : l’opération séduction de Sarkozy
Nicolas Sarkozy attend, dans les prochaines semaines, les propositions de Martin Hirsch pour l’emploi et de Richard Descoings pour le lycée. Eviter de mettre les moins de 25 ans dans la rue, voilà la priorité.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 02/04/09

Evaluation de CM2 : "Tout ça pour ça ?"
"Cette grande opération n’a donc servi à rien et comme elle n’a servi à rien, on recommencera l’année prochaine. Les complaisants diront que cela sera mieux l’année prochaine. Il est vrai qu’il est impossible que ce soit pire". Pierre Frackowiak revient sur l’évaluation de CM2 dont les résultats viennent d’être publiés après des mois de tension avec les enseignants : "Tout ça pour ça ?"
Lire la suite de l’article

Darcos soutient Antibi
Le Ministère de l’Éducation Nationale vient de soutenir officiellement le mouvement Contre La Constante Macabre (MCLCM) en accordant à l’association une subvention destinée à « lui permettre la poursuite et le développement de ses actions ». Ainsi Xavier Darcos s’engage, après G de Robien, en faveur d’un nouveau mode d’évaluation. En effet, le MCLCM dénonce l’évaluation classique et promeut l’évaluation par contrat de confiance.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 02/04/09

Université : le point de non retour
Par Laurent Bouvet

Après deux mois de conflit entre le gouvernement et la communauté universitaire, le fossé de l’incompréhension s’est creusé. Aujourd’hui, le point de non retour semble atteint tant le gouvernement refuse de discuter, au fond, des revendications des universitaires et des chercheurs. Il se contente de concessions marginales, de façade, afin de tenter de mettre en difficulté un mouvement inédit par son ampleur et sa durée devant l’opinion publique. Face à ce refus du dialogue, le mouvement se radicalise, non seulement à travers ses modes d’action mais surtout l’approfondissement de ses revendications elles-mêmes : la remise à plat de l’ensemble du système universitaire et de recherche.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 02/04/09

A sa 9e semaine, le mouvement contre les réformes dans l’Enseignement perdure
A sa neuvième semaine, la résistance aux réformes dans l’enseignement perdure, des milliers d’enseignants, étudiants, chercheurs ayant à nouveau manifesté jeudi dans les rues des grandes villes.
Lire la suite de l’article

Education : entre 13.500 et 31.000 de manifestants en France
Entre 13.500 et 31.000 personnes, selon la police ou les organisateurs, ont manifesté partout en France jeudi contre les réformes dans l’enseignement, selon les remontées des bureaux de l’AFP portant sur 12 villes, à 18H00. A Paris, entre 7.000 personnes, selon la police, et 25.000, selon les organisateurs, ont défilé entre la place du Panthéon (Ve) et le métro Sèvres-Babylone (VIIe).
Lire la suite de l’article

Panne SNCF : des retardataires à l’agrégation ne pourront être admissibles
Des candidats à l’agrégation, entre "une dizaine à une quinzaine" et "60 à 100", selon les sources, arrivés en retard à leur épreuve jeudi en raison d’une panne sur le réseau banlieue SNCF, ont trouvé porte close au centre d’examens d’Arcueil et ne seront pas admissibles, selon la direction.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !