Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 19 janvier 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 19 janvier 2006

Je reviens sur l’affaire « Garfieldd ». Sous la pression des très nombreux mails des blogueurs, le journaliste de Libération a publié un rectificatif - dès 17 heures hier mercredi- à l’information donnée dans l’édition papier du journal. Contrairement à ce qui était écrit les termes « pornographiques » ne sont pas des fantasmes de lecteurs envoyés à l’auteur. Il s’agit d’exemples de termes de requêtes tapés dans les moteurs de recherche menant à son blog. Cette affaire suscite toujours de nombreuses réactions dans ce que l’on appelle la « blogosphère ». Qu’en pense le principal intéressé ?,
Dans une interview sur un blog très connu le proviseur n’a pas contesté l’idée d’une sanction, mais le fait que cette sanction soit "l’arme de destruction massive “ pour un fonctionnaire : la révocation. Le proviseur est conscient du mélange des genres de ses écrits, et ne s’élève que contre la disproportion de la faute et de la sanction. Il ajoute «  La sanction qui me frappe relève d’un contexte particulier celui du "fonctionnaire d’autorité" qui représente l’Etat et qui a ce titre ne doit pas porter atteinte, par ses faits et gestes, ses propos ou ses écrits à la dignité de l’Etat (Il est évident que je n’avais pas le sentiment en tenant ce blog, de porter atteinte à mon administration). Un enseignant n’est pas tenu au même strict devoir de réserve.  »
Vous trouverez aussi dans la presse de nombreux sujets très divers. Retenons peut-être l’information donnée dans Le Monde. : un projet de « toilettage de l’ordonnance du 2 février 1945 sur l’enfance délinquante, prévoit de créer des mesures pénales applicables à partir de l’âge de 10 ans... Quand une société a peur de sa jeunesse à ce point là, quand elle renonce à l’éducation, c’est qu’elle va bien mal...
Bonne Lecture...


Libération du 19/01/06

Rectificatif
Contrairement à ce que nous avons écrit hier dans Libération dans l’article « Un proviseur révoqué pour un blog olé olé », les termes « super queues de black » et « bites de beurs » ne sont pas des fantasmes de lecteurs envoyés à l’auteur du « blog de Garfield ». Il s’agit d’exemples de termes de requêtes tapés dans les moteurs de recherche menant à son blog que l’auteur cite pour montrer l’« absurdité » de certaines associations générées par les algorithmes de recherche de Google ou Yahoo. Joint par Libération, le proviseur affirme qu’il est toujours resté « digne » dans son expression et dément le caractère « pornographique » attribué à son blog par l’Education nationale. Le proviseur blogueur, qui a fait parvenir au ministre Gilles de Robien une demande de recours gracieux, ne souhaite plus, dans l’immédiat, « contribuer à la médiatisation de cette affaire ».
Lire la suite de l’article

« Du sang et des larmes... »
par Hugues GIOVANNINI
professeur à l’université Paul-Cézanne-Aix-Marseille-III, chercheur à l’institut Fresnel.

Les étudiants rebutés par les études scientifiques s’orientent vers des domaines comme le droit ou les sciences humaines. Une désaffection qui pourra coûter cher à la société.
Lire la suite de l’article

A Paris, jeunes riches et alcooliques
Les ados des quartiers aisés boivent et fument plus que la moyenne.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 19/01/06

Le rectorat justifie la révocation du proviseur blogueur
Le recteur de l’Académie de Montpellier, Christian Nique, a estimé hier que le proviseur du lycée Peytavin à Mende (Lozère), révoqué par le ministre de l’Education le 9 janvier, avait « failli à son devoir d’éducation pour avoir diffusé des photos et des commentaires qui lui font perdre sa crédibilité ». [...]
« On le voit nu et il y a des photos d’hommes [sur son blog] qui sont sans équivoque, a déploré Christian Nique. De plus, il était parfaitement reconnaissable puisqu’il y avait sa propre photo. Il commentait en outre son métier de proviseur et rapportait ses rencontres avec l’inspecteur d’académie ou ses collègues. » Sa révocation « n’est pas une décision académique », a ajouté le recteur, précisant avoir donné au ministère les informations à ce sujet.
Lire la suite de l’article

Le chômage des jeunes est d’abord un problème d’échec scolaire Par Michel Godet
Le contrat de première embauche annoncé par Dominique de Villepin est une aubaine pour les chefs d’entreprise qui vont embaucher des jeunes à l’essai pendant deux ou trois ans en exonérations de charges. L’idée généreuse dans son principe pourrait cependant avoir des effets limités sur les deux publics visés, situés aux extrêmes de l’échiquier scolaire : les jeunes en échec, sortis de l’école sans parchemin, difficilement employables en l’état, et ceux, détenteurs d’assignats universitaires, trop diplômés pour les emplois offerts. Pour comprendre, il faut revenir sur les chiffres clés de l’éducation et du chômage des jeunes. [...]
Le taux de chômage élevé (20%) des moins de 25 ans provient des 15 à 20% de jeunes qui vivent l’école comme un lieu d’échec et d’exclusion. Près de 40% de ces jeunes, qui sortent de l’école sans acquis minimal, sont au chômage. La lutte contre le chômage des jeunes devrait commencer par tarir sa source : l’échec scolaire et l’incapacité de notre société à transmettre les savoirs, les valeurs et les comportements élémentaires indispensables pour l’autonomie, l’épanouissement mais aussi la sociabilité et l’employabilité des individus.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 18/01/06 (un jour de retard)

Contre la violence scolaire
Gilles de Robien annonce une circulaire pour répondre « collectivement » aux agressions
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 19/01/06 ( payant)

Education
Le recteur de l’académie de Montpellier, Christian Nique, a estimé hier que le proviseur du lycée Peytavin à Mende (Lozère), révoqué par le ministre de l’Education nationale, avait « failli à son devoir d’éducation ».
Lire la suite de l’article


La Croix du 19/01/06

Rien vu...


20 minutes du 19/01/06

« Un facteur d’inégalité sociale puissant »
Michel Kokoreff Jeudi 19 janvier 2006 Maître de conférences à Paris-V, auteur de La Force des quartiers, Payot, 2004.

L’étude de l’OFDT montre que les jeunes des quartiers les plus aisés consomment plus de drogues. Est-ce surprenant ?
Lire la suite de l’article

Drogues : des jeunes usagers plus à l’ouest
Une étude sur le comportement des Parisiens de 17 ans face aux drogues, au tabac et à l’alcool a été publiée hier
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 19/01/06

« Les blogs, pas une zone de non droit »
Les affaires liées à Internet, notamment aux blogs, se multiplient dans les tribunaux. La preuve que la loi s’est adaptée, estime Bernard Lamon, avocat rennais, spécialiste en droit de l’informatique. [...]
Au même titre qu’un journal, un site Internet ou un blog sont des publications. Les mêmes règles leur sont appliquées. La loi sur la diffamation par exemple. On ne peut y proférer des injures à l’encontre de quiconque. Pas plus de propos racistes ou xénophobes. Sont également réprimés les photographies ou messages pornographiques ou violents, s’ils peuvent être vus par des mineurs. Le droit à l’image, le droit d’auteur, le droit des marques sont également de rigueur.
Lire la suite de l’article

Alexis, globe-trotter par amour des langues
Le salon Expolangues a ouvert ses portes, hier, à Paris. Alexis Lebel, lui, pense en chinois, écrit en russe, plaisante en anglais, comprend l’allemand et l’espagnol et se met au persan. À 25 ans, ce jeune diplômé de Sciences-Po travaille dans l’humanitaire et croit toujours à la méthode Assimil.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 20/01/06

Des mesures tous azimuts pour prévenir la délinquance
Les pourfendeurs de l’inflation législative en seront pour leurs frais. Le plan de prévention de la délinquance, qui devrait être présenté, vendredi 20 janvier, lors du comité interministériel installé par le premier ministre, Dominique de Villepin, comporte un volet législatif important : 131 articles, dont certains sont ou seront rattachés à d’autres textes examinés prochainement au Parlement.
Il concerne presque tous les secteurs de l’action gouvernementale : police, justice, éducation, affaires sociales, santé, urbanisme, sport, égalité des chances.
Lire la suite de l’article

Des sanctions pénales dès 10 ans ?
Le ministère de l’intérieur veut "toiletter" l’ordonnance du 2 février 1945 sur l’enfance délinquante, selon l’expression d’un proche de Nicolas Sarkozy. La chancellerie partagerait pleinement son objectif, assure-t-on place Beauvau : systématiser et accélérer la réponse judiciaire. [...] Dans sa dernière version, le projet propose de créer des mesures pénales applicables à partir de l’âge de 10 ans
Lire la suite de l’article

M. Accoyer (UMP) souhaite éviter un nouveau débat au Parlement
a mobilisation contre l’article 4 de la loi du 23 février 2005, qui entend consacrer le "rôle positif de la présence française outre-mer", ne faiblit pas. Mercredi 18 janvier, plus de soixante-dix historiens et juristes - dont certains avaient saisi le Conseil d’Etat, à l’automne 2005, au sujet de l’état d’urgence - ont demandé au premier ministre de saisir le Conseil constitutionnel afin d’engager, en vertu de l’article 37 de la Constitution, le "déclassement" de cet article 4.
Cette procédure permet au gouvernement d’abroger - ou de réécrire - par décret une disposition de nature réglementaire adoptée par le Parlement. Les demandeurs se réservent la possibilité de porter l’affaire devant le Conseil d’Etat en cas de refus du premier ministre.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Quotidien du 19/01/06

BAGNOLET Les professeurs protestent contre une agression
Les enseignants d’un collège professionnel de Bagnolet exercent leur droit de retrait depuis l’agression mardi d’une de leurs collègues par un élève.
Lire la suite de l’article

Colonisation : appel à manifester le 25 février
Une grande manifestation est organisée à Paris le 25 février contre la loi du sur "le rôle positif" de la colonisation française.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 19/01/06

"Sois le meilleur", portrait d’un lycée d’une banlieue moyenne (France 2)
Valeurs morales, élitisme, laïcité. A l’occasion du 100ème anniversaire de la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, France 2 propose une fiction sur un lycée d’une "banlieue moyenne" où sont évoqués les cas de conscience auxquels sont quotidiennement confrontés élèves et enseignants.
Lire la suite de l’article

Aix : le CAPEPS d’éducation physique interrompu par une manifestation
Quelque deux cents étudiants en éducation physique de l’académie d’Aix-Marseille, ont interrompu jeudi matin l’épreuve écrite du concours interne du CAPEPS d’éducation physique prévue à Aix-en-Provence, a constaté une journalite de l’AFP.
Lire la suite de l’article

Les professeurs d’un lycée du Blanc-Mesnil arrêtent eux aussi les cours
Les professeurs du lycée professionnel et industriel Aristide Briand du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) ont annoncé avoir arrêté leurs cours jeudi après une série d’incidents visant des collègues ou l’établissement.
Lire la suite de l’article

Le globish, ou anglais facile, à la rescousse des +mauvais parleurs+
Don’t speak English, parlez globish." Le credo de Jean-Paul Nerrière, à l’origine du globish, pour global english, est des plus simples : il s’agit de simplifier la grammaire et le vocabulaire anglais, et rendre la langue la plus parlée accessible à tous.
L’idée lui vient en 1989. Jean-Paul Nerrière, alors vice-président d’IBM aux Etats-Unis et responsable marketing mondial pour le géant de l’informatique, voyage beaucoup. Il parle anglais avec ses interlocuteurs et s’aperçoit qu’il "communique mieux avec les Japonais que ne le font les Américains".
[...]Devenu retraité, M. Nerrière, âgé de 65 ans, se met à l’ouvrage. Deux livres "Parlez globish" et "Découvrez le globish" sortent en 2004 et 2005, vendus à 20.000 exemplaires. Trois traductions (Italie, Espagne et Corée du Sud) sont réalisées ou à venir
Lire la suite de l’article

Contrat première embauche : création d’un collectif d’organisations de jeunes
Un collectif regroupant des syndicats étudiants et un syndicat lycéen, des organisations politiques de jeunes et une association, a été créé jeudi pour organiser "la mobilisation de la jeunesse" contre le contrat première embauche (CPE), qu’il qualifie d’"insulte faite aux jeunes".
Lire la suite de l’article

Karen Montet-Toutain : pas de policier dans les lycées mais des bippers
Karen Montet-Toutain, la professeure du lycée professionnel Louis Blériot d’Etampes, agressée à coup de couteau par un élève en plein cours, n’est pas favorable à la présence de policiers dans les établissements mais pense que les enseignants devraient être munis d’un bipper.
Interrogée sur les raisons de la violence scolaire, Mme Montet-Toutain a regretté que "beaucoup de jeunes n’ont pas vraiment choisi la section qu’ils fréquentent, n’ont pas le choix de préparer un métier qui les intéresse d’où un manque de motivation amenant à la frustration et à la violence".
Lire la suite de l’article


Pour en savoir plus

L’indispensable café pédagogique

Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)

La maison des enseignants

Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr

Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation