Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 18 juin 2009


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 18 juin 2009


Et c’est reparti ! - le Rapport Descoings favorise t-il le statu-quo ? - L’OCDE et les élèves dissipés -

Et c’est reparti !
Je ne parle pas de la revue de presse qui reprend après une dizaine de jours d’interruption mais du baccalauréat. Même si les épreuves ont commencé depuis longtemps dans les différents bacs, c’est toujours l’épreuve de philosophie du bac général qui représente symboliquement le début du ”monument national” de 201 ans qu’est le Bac.
C’est donc ce jeudi 18 juin que les candidats répondront à l’appel ( !) de la philosophie. Les candidats aux bacs général et technologique auront leurs autres épreuves écrites jusqu’à mercredi 24 juin, tandis que les 127.662 candidats au bac professionnel passeront les leurs de lundi 22 à vendredi 26 juin. Les 622.322 candidats passent à 53% un bac général, à 26% un bac technologique et à 21% un bac professionnel. Le plus jeune est un lycéen de 13 ans et 3 mois de l’académie de Strasbourg, le plus âgé a dépassé 78 ans et concourra dans celle de Montpellier. Ils sauront tous mardi 7 juillet s’ils ont obtenu le diplôme du premier coup ou s’ils doivent passer l’oral de rattrapage, dont les résultats tomberont samedi 11 juillet.
La plupart des articles en restent à cet aspect purement informatif et on trouve peu de réflexions plus générales sur l’évaluation ou le système scolaire. Le Monde nous rappelle que cette énorme machinerie est à la merci de la moindre faille. En Ile-de-France, le Service interacadémique des examens et concours (SIEC) a donc décidé de faire un pas supplémentaire : le bac est certifié ISO 9001 depuis 2007.
Mais tous ces moyens déployés, toute cette énorme usine à gaz, ce coût très élevé (34 millions d’euros par an selon Les Échos ), pour quels résultats ?
Le Monde nous rappelle que la France stagne depuis 1995 à 64 % de bacheliers. Rappelons que Chevènement parlait de "80 % d’une classe d’âge au niveau du bac. C’est le taux de diplômés de toute une génération en âge de passer le bac que vise l’objectif des 80 %. Le taux moyen de 64 % signifie qu’environ 36 % de jeunes d’une même génération n’arrivent pas au bac. Soit parce qu’ils font partie des 160 000 élèves qui sortent du système scolaire chaque année sans aucun diplôme, soit parce qu’ils se sont dirigés vers des BEP ou des CAP.
"C’est bien beau d’agiter les 80 %, mais en réalité on ne fait pas grand-chose pour les élèves défavorisés, critique Stéphane Beaud, sociologue, auteur de 80 % au bac... et après ? (La Découverte, 2002). La stagnation s’explique en partie par la désillusion des familles défavorisées qui se demandent pourquoi faire des études si on ne peut pas avoir le métier désiré." "Ce qu’il faut, préconise Marie Duru-Bellat, c’est abandonner le quantitatif pour le qualitatif ; réduire les inégalités sociales ; mettre l’accent sur les échecs précoces d’un côté et la formation continue de l’autre."
Enfin, dans La Croix on s’interroge : “Faut-il une large part de contrôle continu au baccalauréat ? ”. On sait qu’un certain nombre d’élèves durant les consultations Descoings ont souhaité l’introduction d’une large part de contrôle continu. Le président de la PEP (parents d’élèves) se prononce pour. Roland Hubert, co secrétaire général du Snes, quant à lui, s’oppose à cette modalité. Il affirme : “Avoir affaire à un jury composé d’enseignants qu’on ne connaît pas, c’est l’assurance d’une neutralité, d’une indépendance du candidat à l’égard de l’examinateur, et vice versa. Grâce à l’anonymat des copies, la valeur du diplôme est la même, quel que soit l’établissement qu’on a fréquenté.”. Même tonalité chez Christian Laval, interrogé par L’Humanité. Pour lui, le bac "incarne la résistance aux phénomènes inégalitaires". Et il poursuit en affirmant "Le bac apparaît donc aujourd’hui comme la garantie que l’éducation est la même partout".
Je ne sais pas si il y avait un sujet de philo sur le décalage entre le discours et la réalité mais il s’appliquerait assez bien à ce genre d’affirmations...

Rapport Descoings et statu quo
On pourra lire dans Le Monde, une tribune d’Eric Favey et Philippe Joutardqui considère que le rapport Descoings pérennise le statu quo.
Ce que reprochent les deux auteurs, au directeur de Sciences Po n’est pas le diagnostic qu’ils trouvent assez juste mais le manque d’ambition des “préconisations” qui sont formulées. Celui-ci relègue en fin de rapport et pour un temps bien lointain, une éventuelle “refondation” du lycée . “ Pourtant, écrivent-ils, certaines suggestions à court terme impliquent déjà une redéfinition du métier d’enseignant. M. Descoings fait confiance au terrain, à l’autonomie des établissements ; c’est bien, mais faute d’orientations nationales fortes sur l’évolution des structures et du fonctionnement du lycée, l’énergie des rénovateurs trouvera vite ses limites.
Pourtant, insistent-ils, la situation exige une vraie réforme. Et ils détaillent la panne de l’ascenseur social, la relégation des filières professionnelles et technologiques, les inégalités et l’échec produit par le système . “Notre pays ne peut se résigner à dévorer, classer, mettre en compétition ses enfants, à les considérer comme des coeurs de cible pour le marketing ou des dangers pour la société, à les amputer, par manque d’audace de notre part, de la culture nécessaire pour vivre debout, responsables et respectés dans leur diversité.” concluent-ils.

Élèves dissipés
La Croix s’intéresse à un rapport de l’OCDE, présenté mardi 16 juin, qui compare pour la première fois les conditions de travail d’enseignants du secondaire dans le monde, s’inquiète de la mauvaise conduite des 12-14 ans. A noter que la France (tout comme l’Allemagne ou les Etats-Unis) ne faisait pas partie de l’enquête.
Le manque de discipline est mesuré en questionnant les enseignants sur leur temps passé en début de cours à obtenir le calme, sur l’interruption de la leçon du fait d’élèves, sur le niveau sonore général en classe et sur l’implication des élèves pour créer un climat favorable à l’apprentissage. En moyenne dans l’ensemble des pays cela représente 13 % du temps des enseignants.
« Des classes plus petites, des enseignants plus expérimentés, une pédagogie structurée améliorent le climat de la classe », avance Michael Davidson, expert à l’OCDE présentant l’étude. «  Les enseignants qui font du travail en groupe ou utilisent d’autres outils pédagogiques modernes impliquant les élèves ont moins de problèmes que ceux qui en restent aux méthodes traditionnelles », ajoute la directrice générale de l’éducation à la Commission. Par ailleurs, l’OCDE montre que ce sont les enseignants les plus jeunes et aux contrats les moins stables qui sont les plus exposés aux classes difficiles.

Merci à tous ceux qui m’ont envoyé des messages de soutien et des vœux de rétablissement

Bonne Lecture...


Libération.fr du 18/06/09

Coup d’envoi pour le bac
Quelque 600.000 candidats planchent en ce moment sur l’épreuve de philo.
Lire la suite de l’article

Un diplôme créé en 1808
Equivalent du A-level au Royaume-Uni, de l’Abitur en Allemagne, de la Maturité en Suisse ou encore du Ylioppilastutkinto en Finlande, le bac a sacrément évolué depuis sa création, en 1808. Originellement, il ne comportait que des épreuves orales portant sur des auteurs grecs et latins, sur la rhétorique, l’histoire, la géographie et la philosophie. Les premiers bacheliers étaient au nombre de trente et un ! L’introduction de la première épreuve écrite (composition française ou traduction d’un auteur classique) date de 1830.
Lire la suite de l’article

De 31 à 622.000 candidats...
Le bac existe depuis deux cents ans, il a depuis largement évolué. La proportion de bacheliers sur une génération est passée de 3 % en 1945, à 25 % en 1975, pour atteindre 63,6 % en 2007.
Lire la suite de l’article

A Lille, les professeurs de philo ne corrigeront pas toutes les copies
Ils entendent protester contre la dégradation des conditions de correction du baccalauréat et « la réduction du temps imparti à la correction ».
Lire la suite de l’article

« Que gagne-t-on à échanger ? »
Les candidats au bac débutent ce jeudi matin avec l’épreuve de philo. Les sujets.
Lire la suite de l’article

Trois élèves pris la main dans le bac
Placés en garde à vue, ils sont accusés d’avoir tenté de voler des sujets du bac, dans le bureau de la proviseure de leur lycée du Val-d’Oise.
Lire la suite de l’article

Débat à l’Assemblée nationale sur l’Université
Etrange réunion, ce matin, dans une des salles de travail de l’Assemblée Nationale. A l’initiative du député UMP Daniel Fasquelle, se tenaient les "Premières rencontres parlementaires" sur l’Université et la recherche. Avec comme titre, alléchant, "l’Université française, irréformable ou malade de la réforme ?"
Lire la suite de l’article

Mastérisation : UNSA et CFDT écrivent à Pécresse et Darcos
Le front syndical n’est pas unanime sur les solutions, mais récuse la vision gouvernementale de la réforme de la formation des enseignants. Nouvel épisode : l’UNSA et le CFDT ont envoyé une lettre commune aux deux ministres qui détaille leur vision de la réforme.
Lire la suite de l’article

Mobilisations tous azimuts sur la mastérisation
Alors que Valérie Pécresse et Xavier Darcos poursuivent sans faiblir la mise en place de la réforme de la formation des enseignants, les protestations se multiplient dans les milieux concernés. 
Les motions des jurys de Capes et d’agrégation, la mobilisations syndicales, les déclarations des conseils d’écoles des IUFM, celle de la commission pour l’enseignement des mathématiques (lire ces textes ci dessous)... montrent, comme la suspension de la participation de la CPU et de Daniel Filâtre (le président de Toulouse le Mirail) à la commission Marois/Filâtre, à quel point les choix gouvernementaux sont contestés par une large majorité de la communauté universitaire. Cette opposition n’empêche manifestement pas les deux ministres de pousser les feux de la réforme.
Lire la suite de l’article

« Qui va vouloir retourner au lycée pendant les vacances ? »
Proviseurs et lycéens sont perplexes après l’annonce surprise de Nicolas Sarkozy d’une possible ouverture des lycées pendant les week-end et vacances pour des activités culturelles et sportives.
Lire la suite de l’article

Sarkozy veut ouvrir les lycées le week-end
Dans le cadre de la réforme annoncée du lycée, le chef de l’Etat veut que les établissements restent ouverts en dehors des heures de cours pour des activités sportives et culturelles.
Lire la suite de l’article

La fronde s’organise contre les diplômes validés par le Vatican
Après les sénateurs socialistes, la fédération syndicale Unsa Education dépose un recours devant le Conseil d’Etat pour s’opposer à la validation par le Vatican de diplômes obtenus dans des universités catholiques françaises.
Lire la suite de l’article

Formation des maîtres : la commission Marois-Filâtre explose en vol
La Conférence des Présidents d’Université (CPU) et Daniel Filâtre viennent d’annoncer leur retrait de la commission Marois-Filâtre mise en place par le gouvernement.
Lire la suite de l’article

Diplômes universitaires : et Dieu reconnaîtra les siens...
Et si la guerre scolaire se rallumait ? Le camp laïc est en ébullition depuis l’accord entre Paris et le Vatican sur la reconnaissance mutuelle des diplômes : après avoir vanté la supériorité du curé sur l’instituteur, Nicolas Sarkozy s’attaque maintenant à l’enseignement supérieur... Après celui des sénateurs socialistes, un deuxième recours en annulation vient d’être déposé au Conseil d’Etat. C’est un procès en sorcellerie, se défend le gouvernement.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 18/06/09

C’est parti pour le bac !
Environ 500.000 candidats aux séries générale et technologique entament jeudi par la philosophie les grandes épreuves du baccalauréat 2009, les candidats au bac professionnel commençant eux lundi prochain. Dès 8 heures, les 331.575 candidats au bac général plancheront sur les sujets de philosophie, qui est traditionnellement la première épreuve écrite. Les 163.085 candidats au bac technologique disserteront eux à partir de 14 heures.
Lire la suite de l’article

Trois élèves tentent de voler des sujets du bac
Les trois jeunes en terminale ES dans un lycée d’Argenteuil ont pénétré dans le bureau du proviseur pour y dérober un trousseau de clés. Placés en garde à vue, ils risquent désormais une interdiction de se présenter à tout examen pendant cinq ans.
Lire la suite de l’article

Darcos contre une réforme du bac
Le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a estimé hier qu’"il ne faut pas toucher au baccalauréat en tant que tel", un examen qui n’est pas "bradé". Alors que les candidats planchaient sur l’épreuve de philosophie, qui ouvre l’examen, Xavier Darcos a salué sur i>Télé "une immense machine", notant que c’est "presque un miracle d’arriver à ce qu’il n’y ait pas d’incident, pas de copie perdue, pas de sujets dérobés".

Lire la suite de l’article


Le Monde.fr du 18/06/09

Affaire Dray : remise en liberté d’une proche du syndicat lycéen FIDL
Une proche du syndicat lycéen FIDL, placée en garde à vue dans l’enquête sur des mouvements de fonds suspects sur les comptes du député PS Julien Dray, a été remise en liberté sans charge retenue contre elle mercredi en fin de journée, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Cette personne avait été placée en garde à vue mardi à la brigade financière. Elle a été remise en liberté mercredi en fin de journée, selon cette source.
Lire la suite de l’article

Les étudiants allemands font grève contre la "standardisation" des études
C’est la première fois de sa vie que Linda fait grève. D’ailleurs, confie-t-elle, les yeux masqués par de grosses lunettes de soleil, elle ne se sent pas vraiment l’âme d’une "rebelle". Mais la jeune fille de 23 ans n’a pas hésité longtemps avant de se joindre au vaste cortège d’étudiants et lycéens qui défilent dans les rues de Berlin, mercredi 17 juin. Elle s’enthousiasme à l’idée que des manifestations aient lieu simultanément dans près de 70 villes allemandes. Une initiative plutôt inhabituelle, l’éducation étant, outre-Rhin, l’affaire des Etats régionaux.
Lire la suite de l’article

Lycées : le rapport Descoings pérennise le statu quo, par Eric Favey et Philippe Joutard
Commandé par le président de la République et le gouvernement, le rapport de Richard Descoings sur la réforme du lycée confirme qu’il ne se passera rien. Richard Descoings met en garde contre le statu quo, mais l’organise de fait, puisqu’il ne préconise rien ou si peu de ce qui permettrait de refonder un lycée à la hauteur des ambitions démocratiques et des défis de notre temps : former des personnes autonomes et solidaires, capables de se situer, de s’insérer et d’agir dans un monde d’une complexité inédite et d’une profonde incertitude et instabilité.
Il reconnaît d’ailleurs n’évoquer que des ingrédients d’une réforme, ne proposant rien sur les contenus des enseignements, les pratiques pédagogiques, l’organisation du travail des élèves ou celui des enseignants, sinon en fin de rapport pour un temps très éloigné qui s’apparente fort aux calendes grecques !
Pourtant, certaines suggestions à court terme impliquent déjà une redéfinition du métier d’enseignant. M. Descoings fait confiance au terrain, à l’autonomie des établissements ; c’est bien, mais faute d’orientations nationales fortes sur l’évolution des structures et du fonctionnement du lycée, l’énergie des rénovateurs trouvera vite ses limites.
Lire la suite de l’article

La France stagne depuis 1995 à 64 % de bacheliers
Depuis 1995, la proportion de lycéens d’une même génération qui décrochent le baccalauréat en France stagne aux alentours de 64 %. Loin du fameux mot d’ordre de "80 % d’une classe d’âge au bac" lancé dix ans plus tôt par le ministre de l’éducation de l’époque, Jean-Pierre Chevènement.
Lire la suite de l’article

Les jeunes pourront s’abonner gratuitement à un journal dès la rentrée
Les jeunes de 18-24 ans pourront bénéficier d’un abonnement gratuit au quotidien de leur choix un jour par semaine pendant un an à compter de la rentrée, a indiqué mercredi 17 juin la ministre de la culture, Christine Albanel, lors d’un point sur le suivi des états généraux de la presse.
Lire la suite de l’article

L’impossible, l’échange et l’objectivité au programme du bac de philo
“Que gagne-t-on à échanger ?" "Y a-t-il des questions auxquelles aucune science ne répond ?" "Le langage trahit-il la pensée ?" Voici quelques-uns des sujets de philosophie sur lesquels planchent, ce matin, environ 500 000 candidats aux séries générale et technologique. Les candidats au bac professionnel commençant eux lundi prochain. Les 331 575 candidats au bac général ont commencé à composer à huit heures, les 163 085 candidats au bac technologique disserteront eux à partir de 14 heures.
Lire la suite de l’article

Chansons, blagues ou personnages de série télé pour étayer sa copie de philo
Utiliser dans sa copie de philosophie du baccalauréat des exemples tirés de séries télévisées américaines ou d’histoires drôles, c’est possible à en croire plusieurs livres parus récemment qui abordent la philosophie sous un angle insolite. "Les séries télévisées américaines sont une mine pour le philosophe, elles mettent en scène des personnages confrontés aux grands problèmes de l’existence", assure Thibault de Saint-Maurice, qui enseigne la philosophie à Rueil-Malmaison.
Lire la suite de l’article

Le bac, une machinerie certifiée ISO 9001
Chaque année, c’est un miracle. En juin, la France passe le bac et l’énorme machine à fabriquer du parchemin se remet en branle. Cette année, dès le 18 juin, 622 322 candidats noirciront quatre millions de copies qui seront corrigées par 150 000 correcteurs. L’antique mécanique, déraisonnablement coûteuse, implique une organisation démentielle. Et pourtant, réglée comme un coucou suisse, elle tourne... Sans être, cependant, à l’abri de la catastrophe.
Lire la suite de l’article

Les surdoués passent le bac. Et après ?
Pendant que les enfants de son âge terminent leur classe de 4e, Edwin Hamel de Le Court se présente au baccalauréat. A 13 ans et demi, c’est le deuxième plus jeune candidat. Le benjamin de la session, qui tient à son anonymat, est né quatre mois après lui. C’est le seul de 1996, quand quatre sont nés comme Edwin en 1995 et une dizaine en 1994. La difficulté pour eux n’est pas de décrocher le bac, mais d’éviter, une fois cette formalité accomplie, de piétiner dans le système éducatif français où rien ne sert de courir, puisque l’essentiel est d’arriver à point.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 18/06/09 (un jour de retard)

Blois : l’école privée réclame sa dîme
Les écoles privées font pression avant le vote à l’Assemblée nationale de la loi modifiée sur le forfait scolaire. Dans le Loir-et-Cher, ce sont les parents d’élèves de l’école Sainte-Marie de Blois qui ont manifesté le 8 juin devant les mairies de Saint-Denis-sur-Loire et Villebarou pour réclamer les 160 000 euros dus par les communes de la communauté d’agglomérations.
Lire la suite de l’article

Une jeunesse raisonnable ? Pas pour la cocaïne !
Toujours moins de tabac et de cannabis chez les jeunes selon un rapport annuel. A l’inverse la cocaïne, encore marginale, poursuit sa diffusion.
Lire la suite de l’article

Baccalauréat : un gage d’avenir ?
A la veille de la première épreuve du Baccalauréat, la philosophie, un rapport publié par l’INSEE suscite des doutes quant aux réels débouchés qu’offre cet examen.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 18/06/09

Baccalauréat : derniers conseils de profs
Cette année, nous avons choisi de vous faire vivre le bac en direct. Dix-huit ans après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, notre reporter Vincent Mongaillard repasse les épreuves en section ES (économique et sociale). Ce matin, il attaque, comme tous les candidats, par quatre heures de philo. Puis, jusqu’à mercredi prochain, il enchaîne un véritable marathon d’épreuves.
Lire la suite de l’article

La leçon de philo de Michel Leeb
Vincent Mongaillard, journaliste au Parisien - Aujourd’hui-en-France, poursuit son audacieux projet : repasser le bac 18 ans après l’avoir décroché une première fois. Jeudi 18 juin, plus moyen de reculer. C’est le jour de la première grande épreuve, redoutée souvent par les lycéens, celle de la philosophie. Bien sûr, Vincent a révisé, mais il s’est aussi offert une leçon d’un genre particulier. Un cours de philo avec l’humoriste Michel Leeb.
Lire la suite de l’article

Xavier Darcos veut limiter les frais de rentrée scolaire
A peine les grandes vacances scolaires entamées, les parents d’élèves commencent déjà la chasse aux achats de rentrée. C’est pourquoi, pour cette troisième année consécutive, c’est un peu plus tôt que le ministre de l’Education nationale a réuni jeudi matin, rue de Grenelle, une dizaine d’enseignes de la grande distribution, d’Auchan à Carrefour en passant par Cora, Champion et Monoprix.
Lire la suite de l’article

Fournitures scolaires : la liste des petits prix
Voici la liste du ministère pour laquelle les grandes enseignes s’engagent à proposer des petits prix pour une bonne qualité. Les enseignants peuvent aussi (sans obligation) se baser sur elle pour composer la leur qui est, en général, communiquée aux parents fin juin.
Lire la suite de l’article


La Croix du 18/06/09

Faut-il une large part de contrôle continu au baccalauréat ?
Les épreuves du baccalauréat débutent, jeudi 18 juin, avec un examen de philosophie pour les 500 000 candidats des séries générales et technologiques. Lors des récentes consultations que le patron de Sciences-Po Paris Richard Descoings a menées sur la réforme du lycée, un certain nombre d’élèves ont souhaité l’introduction d’une large part de contrôle continu. Mais cette idée est loin de faire l’unanimité.
Lire la suite de l’article

L’indiscipline en classe, un phénomène mondial
Un rapport de l’OCDE, présenté mardi 16 juin, qui compare pour la première fois les conditions de travail d’enseignants du secondaire dans le monde, s’inquiète de la mauvaise conduite des 12-14 ans
Lire la suite de l’article

Les parents seuls rêvent de vacances partagées
Les familles monoparentales veulent profiter des vacances pour sortir de l’isolement. Chacun le fait à sa manière et surtout selon ses moyens
Lire la suite de l’article


Les échos (certains articles payants) du 18/06/09

Coup d’envoi des épreuves du bac, diplôme contesté mais incontournable
La session 2009 du baccalauréat démarre aujourd’hui avec l’épreuve de philosophie sur laquelle plancheront quelque 500.000 lycéens. Un marathon de plusieurs semaines qui leur permettra peut-être d’accéder à l’enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article

Des politiques planchent sur le bac philo : l’impossible, un désir nécessaire
"Est-il absurde de désirer l’impossible ?" : gestionnaires du réel, hommes et femmes politiques ont répondu pour l’AFP à cette question, l’un des sujets de philo du bac 2009, beaucoup voyant dans ce désir très humain un moteur poussant à améliorer l’ici et le maintenant.
Lire la suite de l’article

L’Observatoire du handicap prône une meilleure formation des professionnels
L’Observatoire national sur la formation, la recherche et l’innovation sur le handicap (Onfrih) prône une meilleure formation des professionnels du secteur, notamment pour améliorer la prise en charge des enfants, dans son premier rapport annuel publié jeudi.
Lire la suite de l’article

Bac 2009 : c’est parti avec la philo, histoire, langage et science notamment au menu
L’édition 2009 du baccalauréat a débuté jeudi à 8H00 pour les 331.575 candidats au bac général, avec la philosophie, traditionnellement la première épreuve écrite.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 18/06/09

Sortie de l’épreuve de philo du bac 2009
« Est-il absurde de désirer l’impossible ? » ou même « Le langage trahit-il la pensée » en passant par les commentaires de texte, voilà ce qui attendait les lycéens de terminale aujourd’hui. Leurs réactions en sortant de l’épreuve, en vidéo :
Lire la suite de l’article

A Lille, seulement deux tiers des copies de philo seront corrigées
Les professeurs protestent contre le manque de temps pour noter les bacheliers. Pour le ministère, ils ont autant de jours que l’an dernier...
Lire la suite de l’article

Baccalauréat : « J’ai rattrapé beaucoup plus de points qu’il ne m’en fallait »
TEMOIGNAGE - Olivia Phemius, 20 ans, titulaire du bac STG depuis un an...
Lire la suite de l’article

Les candidats du bac mis à rude épreuve
Les épreuves du bac ont commencé et se poursuivent jusqu’au 24 juin...
Lire la suite de l’article

Même le bac parle d’Hadopi !
Un des sujets de l’épreuve philo inspire les utilisateurs de Twitter, qui dissertent en 140 signes sur l’échange de fichiers...
Lire la suite de l’article

Bac philo : Que gagne-t-on à échanger ?
E24 a fait plancher des économistes sur le sujet du bac philo de la filière Eco : "Que gagne-t-on à échanger ?" Alors, auraient-ils eu la moyenne ? Laissez vos notes et appréciations en commentaires
Lire la suite de l’article


Rue89 du 18/06/09

Copie à revoir pour le « palmarès des universités » de La Tribune
« Fini de confondre une pépite avec une poubelle. » C’est par cette amabilité que le quotidien économique La Tribune introduisait son « palmarès des universités », publié mercredi. But de l’opération : « permettre à tous les étudiants de choisir leur université en fonction de critères objectifs publiés dans des rapports officiels ». Noble intention, résultat contesté.
Lire la suite de l’article

Darcos invente avec Villiers l’école « pour honnête homme »
Un « collège novateur de référence nationale » va ouvrir en Vendée. Ses innovations : internat, tutorat serré et retour des « humanités ».
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 18/06/09

Rennes. Des milliers de livres de bibliothèques jetés à la décharge
Surprenant. Voire choquant. Des milliers de livres appartenant à la Ville gisent dans des bennes. Ces ouvrages en bon état ont fait le bonheur de Rennais qui n’ont pas hésité à se servir.
Lire la suite de l’article

Stress et concentration : coup d’envoi du bac
Philosophie ce matin : les candidats des séries générales et technologiques ouvrent le bal. Plus de 1,1 million de jeunes vont passer l’examen ou les épreuves anticipées.

Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 18/06/09

Bac 2009 : A vos copies !
Ils sont 622 232 à passer ce jeudi matin la première épreuve du bac 2009, la philosophie. Trois d’entre eux, élèves de la même classe de Terminale ES au lycée Romain-Rolland d’Argenteuil (Val d’Oise) le passeront avec une émotion particulière. Ils sont soupçonnés d’avoir tenté de voler les sujets dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Bien mal ou pas acquis ne profite jamais...
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 18/06/09

500.000 candidats au bac passent la philosophie
"La langage trahit-il la pensée ?" "L’objectivité de l’histoire suppose-t-elle l’impartialité de l’historien ?" Tels ont été quelques uns des sujets de philosophie sur lesquelles les 500.000 candidats au baccalauréat ont planché.
Lire la suite de l’article

Les trois quart des Français sont pessimistes sur l’avenir des jeunes
Un sondage révèle que 72% des personnes interrogées pensent que les jeunes auront une situation à l’âge adulte "moins bonne" que leurs parents. Deux responsables : les entreprises et l’Education nationale.
Lire la suite de l’article

Les politiques planchent sur le bac de philo
"Est-il absurde de désirer l’impossible ?" Ce sujet du bac de philo 2009 a été soumis à de nombreux politiques. Beaucoup voient dans ce désir très humain un moteur poussant à l’amélioration.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 18/06/09

Raphaël Enthoven disserte sur le bac de philo
La traditionnelle épreuve de philo marque le coup d’envoi du bac. Redouté pour certains, adulé par d’autres, l’examen est l’occasion de se creuser les méninges sur de sympathiques sujets comme "Le langage trahit-il la pensée" ou "Est-il absurde de désirer l’impossible ?". De savoureux crus sur lesquels le philosophe Raphaël Enthoven a accepté de plancher.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 18/06/09

Nouveau brevet : quelle place pour le socle commun ?
Qu’est ce que le brevet ? Un document qui certifie les acquisitions du socle commun faites à l’école et au collège ou un examen qui permet de trier les élèves pour le lycée et d’attribuer des mentions ? Après quelques hésitations, devinez de quel côté la balance a penché...
Lire la suite de l’article

Le diplôme est-il soluble dans le socle ?
Le 11 juin 2009, réunion du Conseil Supérieur de l’Education (CSE) au ministère. Lors du rituel des « déclarations préalables », plusieurs organisations évoquent la refonte du Diplôme National du Brevet (DNB), qui sera à l’ordre du jour de la séance du premier juillet. Le ministère avait préalablement consulté les organisations syndicales. C’est donc un premier tour de chauffe, avec en arrière-plan, une question lancinante : à quoi sert le DNB ?
Lire la suite de l’article

Aides aux futurs enseignants : une répartition scandaleuse ?
L’Etat veut-il favoriser la démocratisation du recrutement des enseignants ? Une lettre du 5 juin du directeur général de l’enseignement supérieur, Patrick Hetzel, adressée aux recteurs, détermine les conditions d’attribution des aides spécifiques aux étudiants se destinant au métier d’enseignant. Ces bourses ont été obtenues dans la négociation de la masterisation afin de permettre à des étudiants modestes de financer des études notablement allongées. P. Hetzel rappelle que "l’Education Nationale a décidé de mettre en place un dispositif d’accompagnement social visant à garantir la démocratisation et l’attractivité du recrutement des enseignants".
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 18/06/09

L’ONU « préoccupée » par Base élèves
Après avoir entendu le gouvernement français le 26 mai, le comité des droits de l’enfant des Nations Unies rappelle la France à l’ordre à propos du fichier « Base élèves premier degré », qui conserve les informations recueillies lors de l’inscription de chaque enfant à l’école maternelle ou primaire. « Les objectifs de cette base de données et son utilité pour le système éducatif n’étant pas clairement définis, le Comité est préoccupé par l’utilisation de cette base de données à d’autres fins telles que la détection de la délinquance et des enfants migrants en situation irrégulière, et par l’insuffisance des garde-fous légaux empêchant son interconnexion avec les bases de données d’autres administrations », peut-on lire dans les recommandations à la France du comité
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 18/06/09

Xavier Darcos va amplifier la lutte contre les jeux dangereux à l’école
Le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a dit jeudi vouloir "amplifier à la rentrée la lutte contre les jeux dangereux et les pratiques violentes" à l’école, en recevant les représentants des associations intervenant dans la prévention des jeux dangereux.
Lire la suite de l’article

La philo au bac : "en freestyle" ou "Inch Allah !"
Sourires et optimisme pour certains, ouf ! de soulagement et doutes pour d’autres, en Zep comme dans les quartiers aisés, à Paris ou en province, les candidats au bac 2009 sont ressortis jeudi partagés au terme de l’épreuve de philosophie, la première.
Lire la suite de l’article

Brevet des collèges : un nouveau projet plus classique transmis aux syndicats
Le gouvernement a transmis aux syndicats une nouvelle mouture du futur brevet des collèges, qui abandonne une bonne partie des changements introduits dans les versions précédentes, a-t-on appris jeudi de sources syndicales.
Lire la suite de l’article

Le Snalc critique le "rythme frénétique" des enseignants à l’approche du bac
Le Snalc-CSEN, syndicat indépendant mais généralement classé à la droite des autres syndicats, a dénoncé jeudi la "reconquête du mois de juin" qui selon lui "épuise les professeurs" et dont il craint qu’elle ne soit prétexte dans le futur à du contrôle continu.
Lire la suite de l’article

Neuf jours pour corriger les copies de philosophie, selon le ministère
Les professeurs de philosophie de l’académie de Lille, qui ont refusé de prendre en charge un tiers des copies à corriger, ont neuf jours, sans compter les week-end, pour ces corrections, a tenu à préciser jeudi le ministère de l’Education nationale.
Lire la suite de l’article

Le bac "incarne la résistance aux phénomènes inégalitaires" (sociologue)
Le baccalauréat, dont le coup d’envoi de la session 2009 a été donné jeudi, a "aujourd’hui une fonction nouvelle, celle d’incarner la résistance aux phénomènes inégalitaires", a déclaré dans un entretien à L’Humanité le sociologue de l’éducation Christian Laval.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !