Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 16 novembre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 16 novembre 2017

Education — Formation professionnelle — Supérieur — Ailleurs — Numérique — Respects

Une revue chargée. Beaucoup d’articles divers sur l’éducatif, et poursuite des débats sur l’entrée dans le supérieur et les réformes dans la formation professionnelle. Un petit tour ailleurs et quelques nouvelles de l’avancé du numérique.


Education

L’autonomie des établissements n’est pas une idée récente par Delahaye JP sur son blog. “Dans un pays aussi centralisé historiquement que le nôtre, l’autonomie des établissements a tardé (et tarde encore) à entrer dans les faits. Mais ce n’est pas parce qu’il a fallu attendre le décret du 30 août 1985 créant les établissements publics locaux d’enseignement, que rien n’a été tenté auparavant. Contrairement à ce que l’on croit parfois, l’autonomie n’est pas une idée récente.”

Quelle autonomie pour le premier degré ?L’absence d’autonomie des écoles est-elle une gêne au quotidien et un frein aux progrès des élèves ? Empêche –t-elle les équipes enseignantes de s’épanouir ? Le 15 novembre le Sgen Cfdt a organisé un colloque sur une notion souvent assimilée au libéralisme. Lors d’une conférence en mars 2017, organisée par le Sgen et le GDID, un mouvement de directeurs d’école, le syndicat a pris position pour donner "un statut et une marge d’autonomie" aux écoles primaires. Aussi on s’attendait le 15 novembre, à ce que la messe soit dite. Il n’en fut rien. Un véritable débat sur les conditions et les conséquences de l’autonomie s’est tenu avec des échanges entre la salle et les intervenants.”

Passe ton bac ensuite. “Au lycée municipal d’adultes de la Ville de Paris, des hommes et des femmes, plus ou moins âgés, suivent des cours du soir pour obtenir le diplôme roi. Une deuxième chance.”
Et justement “Une étude du Céreq analyse l’insertion professionnelle des jeunes sortis du système scolaire et de l’enseignement supérieur en 2013.” Les diplômes protègent contre le chômage, pas contre les inégalités.

La scolarité de ma fille TDAH a été un vrai parcours du combattant »Pour montrer les difficultés des enfants TDAH à l’école, le webdoc "Plongez en nos troubles" suit 9 élèves, du primaire au lycée. Des témoignages permettent aussi de saisir les problématiques des familles et des enseignants.”
Les garçons seraient positivement affectés par la présence de filles à l’école. “Une étude menée par trois chercheurs néerlandais sur 300 000 élèves dans 33 pays tend à prouver l’importance de la mixité scolaire, en particulier pour les garçons.”
Quartiers, emploi, éducation : ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron. “Comme ses prédécesseurs, Emmanuel Macron veut acter du "retour de l’Etat dans les quartiers". Le président a annoncé un train de mesures relevant tantôt du social, tantôt d’un renforcement des moyens sécuritaires. Sans oublier une part faite à l’éducation.”
La semaine de quatre jours pénalise les femmes. “Près de la moitié des communes françaises ont fait le choix à la rentrée 2017 de revenir à la semaine de quatre jours pour les écoles primaires et maternelles publiques. Pour Emma Duchini et Clémentine Van Effenterre, toutes deux postdoctoral research fellows respectivement à l’université de Warwick et à la Harvard Kennedy School, ce retour constitue une occasion manquée d’atténuer les inégalités entre les femmes et les hommes sur le marché du travail, l’organisation du temps scolaire ayant des répercussions importantes sur l’allocation du temps de travail des femmes.”


Formation professionnelle

Calendrier de la concertation autour de l’apprentissage. “France Stratégie, qui organise la concertation, réunira entre novembre 2017 et fin janvier 2018 les ministères du Travail, de l’Éducation nationale, et celui de l’Enseignement supérieur mais aussi les régions, les organisations syndicales, les organisations patronales et les chambres consulaires. Voici le calendrier des rencontres.”

Axel Benoist : " On scellera des destins à 15 ans en fin de collège". “Pour Axel Benoist, conseiller national du Snuep Fsu, l’enseignement professionnel arrive à une rupture. Sous la pression des régions, des branches professionnelles et sans intervention de l’Etat, l’enseignement professionnel va être profondément transformé. Non seulement le statut des enseignants pourrait changer, mais ce sont les rêves et les attentes des élèves qui vont s’évanouir. Pour le syndicat ce que prépare le gouvernement c’est bien la fracture entre deux jeunesses.”

CAP, bac pro, BTS : quelle réforme pour la voie professionnelle ?Le 9 novembre 2017, Jean-Michel Blanquer a lancé une "mission de transformation de la voie professionnelle scolaire". Pour quand cette "modernisation" est-elle prévue ? Quels changements sont pour l’instant envisagés ? L’Etudiant fait le point.”


Supérieur

« Une nouvelle plateforme numérique va remplacer APB », explique la ministre Frédérique Vidal. “La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, qui participe ce jeudi à Nancy aux assises hospitalo-universitaires, précise le calendrier de sa réforme qui entrera en vigueur dès l’an prochain.” Un interview important pour “comprendre”.

Accès à l’université : les angles morts de la réforme. “Analyse. Attention à ce que la fin du tirage au sort à l’université n’aboutisse pas à d’autres maux, prévient Camille Stromboni, journaliste au « Monde ».” réservé aux abonnés

Les réactions des acteurs régionaux sur le projet de réforme de l’accès à l’université. “Le projet de loi de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, a été présenté lundi à la communauté universitaire. De gauche à droite, les organisations syndicales, présidents d’université et fédérations de parents se sont exprimés. Les acteurs locaux nous livrent leur point de vue sur la réforme avant une journée de mobilisation (par l’UNEF)prévue ce lundi.”


Ailleurs

Après la guerre, le chemin de l’école. “Tchad, Jordanie, Irak… Dans les camps de réfugiés, des milliers d’enfants accèdent à l’enseignement.”

Quand les ONG dessinent un système éducatif parallèle. “Diverses organisations ont mis en place des méthodes adaptées aux enfants à la scolarité en pointillé. Dans les camps de réfugiés ou ailleurs.”
Sommet Wise 2017 : L’humain au cœur de l’éducation. “De la Finlande au Ghana, des pédagogies innovantes misent sur l’entraide comme levier d’acquisition des savoirs.”


Numérique

Création d’un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « Livret scolaire unique numérique » Au BOEN du jour.
Article 1 - Est autorisée au ministère de l’éducation nationale, la mise en œuvre d’un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « Livret scolaire unique numérique » (LSUN) ayant pour finalité l’enregistrement, dans un livret scolaire unique tout au long de la scolarité obligatoire, des résultats des élèves, de leur parcours scolaire, de leur niveau d’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, ainsi que des appréciations des enseignants, quel que soit l’établissement scolaire, public ou privé sous contrat, qu’ils fréquentent.
Le traitement a également une finalité statistique à des fins de pilotage
.”

Education : faisons entrer la France dans l’ère des Lumières numériques !Quarante-trois entreprises et organisations du secteur des EdTech appellent le gouvernement à consacrer un millième du budget de l’éducation nationale aux ressources et solutions éducatives numériques.”

Les entreprises du numérique éducatif demandent un millième du budget de l’éducation. “Dans une lettre ouverte au président de la République et au ministre de l’Education nationale, les entreprises de "l’EdTech" française, sous la houlette de l’Afinef, demandent 140 millions d’euros d’investissement dans le numérique éducatif. Soit un millième de la dépense totale d’éducation du pays (148 milliards en 2016).”


Respects

L’ethnologue et anthropologue Françoise Héritier est morte. “Première femme anthropologue au Collège de France, Françoise Héritier a mis le corps humain au cœur de sa discipline, afin d’éclairer, notamment, la domination masculine.”

Sur une récolte de Géraldine Duboz,
Bernard Desclaux