Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 13 septembre 2007


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 13 septembre 2007

Xavier Darcos après avoir dénigré la série ES a été contraint, devant les vives réactions face à ses propos erronés , à préciser ce qu’il avait derrière la tête
Interrogé à RMC sur les différentes filières du bac, à la question "pourquoi pas une filière commune, un seul bac avec des options ?", M. Darcos a répondu : "C’est une question qu’on peut débattre, c’est certainement une orientation vers laquelle il faut aller, mais ça ne peut pas se faire sans qu’on en ait parlé très longtemps auparavant avec nos collègues"."C’est une orientation qui mérite d’être retenue. On a le droit de parler de tout", a-t-il ajouté.

« Il y a vingt ans, 29 % des élèves des classes préparatoires étaient issus de catégories sociales défavorisées. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 9 % » : c’est le point de départ d’un rapport du Sénat sur la diversité sociale et l’égalité des chances dont Libération se fait l’écho . Le rapport tente d’expliquer ces inégalités : “Beaucoup de jeunes considèrent que les classes préparatoires ne sont pas faites pour eux, même s’ils ont de bons résultats” disent les sénateurs. Ils pointent aussi le système de notation très déstabilisant et critiquent enfin la répartition géographique des classes préparatoires.

Pour remettre le débat à propos de l’école sur les rails, il faut absolument lire le livre d’Éric Maurin “directeur de recherche à l’École des hautes études en sciences sociales, La nouvelle question scolaire, les bénéfices de la démocratisation ” (Seuil).
Ouest France publie aujourd’hui un entretien revigorant avec cet économiste. Quelques extraits pour donner envie de lire le livre entier. “ Je n’ai jamais cru aux arguments des catastrophistes. On s’inquiète aujourd’hui du fait que 60 % des enfants seulement auraient le niveau nécessaire pour suivre correctement la classe de sixième. Mais il y a quarante ans, ils n’étaient que 30 %, selon une très sérieuse étude de l’époque réalisée, académie par académie, sur le niveau de lecture, l’orthographe, les maths... Tout démontre au contraire que le grand élan de démocratisation de l’école depuis un demi-siècle - avec le collège pour tous et la fin de la sélection en classe de cinquième - a donné de bons résultats.
Beaucoup d’élitistes pensent qu’il est contre-productif d’essayer de faire suivre les mêmes enseignements à tous les enfants jusqu’à 16 ans. Le collège pour tous conduit, selon eux, inéluctablement, à une perte de qualité des enseignements, à une dramatique baisse de niveau, tout cela débouchant sur une crise de civilisation. C’est une vision nostalgique de l’école sélective d’autrefois, très en vogue chez les souverainistes par exemple. [...]Les malthusiens, eux, pensent que l’économie n’est pas au rendez-vous des efforts réalisés par le système éducatif. Trop de chômage. On formerait des gens pour rien, les diplômes seraient en monnaie de singe. Élitistes et malthusiens ne partagent pas les mêmes idées, mais une même conclusion : il est temps d’arrêter les frais de la démocratisation. Ces visions sont en totale contradiction avec les faits et c’est pourquoi je les dénonce dans ce livre.”.

Tous ensemble...
Les cinq fédérations de l’Education - FAEN, FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA-Education ont annoncé mercredi leur intention de « travailler à une semaine d’actions au moment du vote du budget » par les parlementaires afin de protester contre la politique gouvernementale.
Les fédérations « appellent leurs organisations locales à se réunir dès maintenant pour engager une campagne d’explication et de mobilisation en direction des personnels visant à construire une action à caractère national et à débattre avec eux des modalités ».

Bonne Lecture...


Libération du 13/09/07

Les prépas toujours plus élitistes
Selon le Sénat, seul un élève sur dix vient de milieux défavorisés.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 13/09/07

Rien vu...


L’Humanité du 12/09/07 (un jour de retard)

Le catalogue régressif de l’école néolibérale
PAR LE SECRÉTARIAT NATIONAL DU « RÉSEAU ÉCOLE » DU PCF

Charge contre l’accumulation des heures de cours, contre le « cadre unique » du collège « afin que chacun puisse y trouver sa place » ; disparition de la carte scolaire « pour qu’il y ait moins de ségrégation », retour à l’ordre moral par l’apprentissage de « la différence entre ce qui est bien et ce qui est mal »... Manifestement conçue pour impressionner et séduire un public qui va bien au-delà des seuls enseignants, la « Lettre aux éducateurs » de N. Sarkozy constitue un véritable dictionnaire des idées reçues développées sur l’école par les différentes tendances de la droite depuis quelques années. La phraséologie populiste, la rhétorique laborieuse et le pathos, tout autant que certaines envolées lyriques qui caractérisent une fois encore le discours sarkozyste, sont comme toujours destinés à masquer l’absence de véritable réflexion sur une réalité que chacun sait bien plus complexe que la caricature qui en est présentée, et l’insistance avec laquelle le président noircit volontairement le diagnostic vise à justifier l’urgence des réformes auprès de l’opinion publique.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 13/09/07 ( payant)

Ces élèves qui désertent le lycée pour un petit boulot
COURS DE MATHS le matin. Service dans un fast-food l’après-midi. Des milliers de lycéens s’apprêtent à jongler,...
Lire la suite de l’article

« Je n’ai pas le choix »
LA JOURNÉE, Pierre-Wilson prépare son bac pro d’électronicien au lycée professionnel Louis-Lumière de Chelles...
Lire la suite de l’article

« Il faut du bio chaque jour dans les cantines »
LA COMMISSION EUROPEENNE a renoncé hier à poursuivre la France en justice pour la non-conformité de la qualité des eaux...
Lire la suite de l’article

Les syndicats vont consulter les profs
DIX JOURS après la rentrée, les fédérations de l’Éducation se sont à nouveau réunies hier.
Lire la suite de l’article

Bientôt des fontaines à eau à l’école primaire
COMME les jeunes Américains, les petits élèves français pourront bientôt boire aux fontaines à eau.
Lire la suite de l’article


La Croix du 13/09/07

Le ramadan, "un mois de partage et d’efforts sur soi"
Des millions de fidèles musulmans entament jeudi 13 septembre le mois de jeûne du ramadan. Latifa Tayah, Française de 34 ans, explique ce que ce temps signifie pour elle
Lire la suite de l’article


20 minutes du 13/09/07

Les syndicats de l’éducation planchent sur la riposte
Dans les starting-blocks. Les cinq fédérations de l’Education - FAEN, FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA-Education - ont annoncé mercredi leur intention de « travailler à une semaine d’actions au moment du vote du budget » par les parlementaires afin de protester contre la politique gouvernementale.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 13/09/07

Rien vu...


Rue89 du 13/09/07

Rien vu...


Ouest-France du 13/09/07

Éducation artistique, encore un effort !
Dans l’éducation, il est un secteur qui fait régulièrement l’objet d’annonces, d’intentions, de protocoles et de décrets : celui de l’art. Mais, malgré l’existence de la loi de 1988, l’éducation artistique à l’école reste le parent pauvre de l’acquisition des savoirs. Les crédits sont rares, les enseignants souvent découragés. Pire, la mise en oeuvre de projets pour les élèves est tellement réglementée qu’elle est devenue dissuasive
Lire la suite de l’article

École : Éric Maurin tacle les « catastrophistes »
L’ambition d’une même éducation pour tous, jusqu’à 16 ans, est aujourd’hui remise en cause. Jusque dans les rangs du gouvernement. Éric Maurin, directeur de recherche à l’École des hautes études en sciences sociales, vient de publier un livre à contre-courant qui fait beaucoup de bruit. :
Lire la suite de l’article

Laissons nos enfants jouer pour rien !
Patrice Huerre, psychiatre de l’enfant, publie aujourd’hui un livre manifeste. Dans une société de performance, il craint que le jeu ne soit dévalorisé.
Lire la suite de l’article


Sud-Ouest du 13/09/07

Des élèves à rude épreuve
Au-delà du nombre important d’heures de cours, le planning des collégiens et lycéens peut parfois leur rendre la vie bien compliquée. Une semaine après la rentrée, reportage aux côtés des élèves
Lire la suite de l’article

Tableau noir à domicile
Maxime et Nesrine ont pu suivre des cours gratuits à domicile suite à des problèmes de santé. Même en adoptant des formations spécifiques. Ils témoignent
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 14/09/07

Rien vu...


Le Nouvel Obs Permanent du 13/09/07

Trop de fonctionnaires ?
Promise par Nicolas Sarkozy, la réforme de la fonction publique est lancée. Elle commence par une réduction d’effectifs qui inquiète les syndicats. Education nationale, Défense, Finances... nul ne sera épargné. Reste à convaincre les fonctionnaires que moins d’Etat peut rimer avec mieux d’Etat
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 13/09/07

Rien vu...


Une sélection dans les dépêches du 13/09/07

L’idée d’un baccalauréat général commun, avec des options, est "à retenir" (Darcos)
Le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a affirmé jeudi sur RMC que l’idée d’un baccalauréat général commun, sans filière, mais avec des options, est "une orientation qui mérite d’être retenue".
Interrogé sur les différentes filières du bac, à la question "pourquoi pas une filière commune, un seul bac avec des options ?", M. Darcos a répondu : "C’est une question qu’on peut débattre, c’est certainement une orientation vers laquelle il faut aller, mais ça ne peut pas se faire sans qu’on en ait parlé très longtemps auparavant avec nos collègues"."C’est une orientation qui mérite d’être retenue. On a le droit de parler de tout", a-t-il ajouté.
Il s’est par ailleurs défendu d’avoir dénigré la filière ES (sciences économiques et sociales), soulignant qu’elle a "son mérite, son succès"."Ce qui m’inquiète plutôt, c’est l’équilibre des filières", a-t-il poursuivi. Le bac ES "perd un peu de son identité" ; "comme il attire beaucoup d’élèves, il y a une disparité dans les suites de carrière de ces élèves là", a dit M. Darcos.
Lire la suite de l’article

Xavier Darcos procèdera à un "rappel à l’ordre" sur le poids du cartable
Le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a affirmé jeudi sur RMC Info que la question du poids, parfois trop important, du cartable, serait, avec d’autres, "traitée avant la fin du mois d’octobre" et qu’il procèderait à "un rappel à l’ordre".
Lire la suite de l’article

Financement des écoles privées : le Cnal va saisir le Conseil d’Etat
Le Comité national d’action laïque (Cnal) a annoncé jeudi qu’il allait saisir le Conseil d’Etat contre une circulaire qui impose à une commune de contribuer au financement de la scolarisation de ses enfants inscrits dans une école privée d’une commune voisine.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !