Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 13 décembre 2007


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 13 décembre 2007

52% des 280.000 étudiants qui entrent à l’université échouent en première année.C’est le constat qui est fait depuis longtemps. Comme le rappelle l’éditorial du Monde  : “Ouverte à tous les bacheliers, l’université française pratique, en réalité, une redoutable sélection par l’échec.” et n’assure pas une réelle égalité des chances
Aujourd’hui la presse commente abondamment le plan présenté par la ministre de l’enseignement supérieur pour lutter contre cet échec
Parlons chiffres. Quelque 300 millions supplémentaires vont être engagés dans les cinq prochaines années pour assurer le succès en licence. Ce qui donnerait 730 millions cumulés d’ici à 2012", étalés progressivement entre la rentrée 2008 et la rentrée 2012
On pourra lire une interview de Valérie Pécresse dans Le Parisien et dans 20 minutes
Que propose t-elle ? A quoi ressemblera cette nouvelle licence ?
Avant la rentrée, l’étudiant signera « un contrat de réussite, qui contient des engagements réciproques » et prévoit « la mise en place de tutorat en cas de difficultés », par exemple.La première année sera plus générale et « pluridisciplinaire » et mettra l’accent sur la culture générale, les langues étrangères, la méthode, l’autonomie. Une deuxième année de spécialisation : rénovée à la rentrée 2009, cette année « de consolidation » constituera la véritable étape d’entrée dans la spécialisation disciplinaire. Un stage en troisième année : dite de « spécialisation », cette année rénovée à la rentrée 2010 rendra obligatoire un stage dans le monde professionnel.
Par ailleurs l’accent est- mis sur l’encadrement. En première année, chaque étudiant aura un enseignant référent. De plus, à partir de la rentrée 2008, « les universités disposeront d’un volume d’heures disponibles de 5 heures hebdomadaires supplémentaires par étudiant, pour chaque année de Licence, destinées à un encadrement pédagogique plus soutenu », sous forme soit « d’heures complémentaires d’enseignement », soit de « tutorat », soit de « monitorat ».Malgré tout , une réorientation est possible en cours d’année : si un étudiant s’aperçoit au cours du premier semestre qu’il s’est trompé de voie, il pourra intégrer en cours de route des « filières professionnalisantes » comme les IUT au lieu d’attendre la fin de l’année..Toutefois les IUT donneront la priorité aux bac techno.

Les questions de gouvernance des universités au cœur de la LRU ne permettaient en rien de répondre aux problèmes de l’échec à l’université.
Ce plan s’attaque au problème. Encore faut-il que les moyens suivent, (Comment faire sans création d’emplois ?)
On notera aussi et surtout que l’université se préoccupe (enfin !) de pédagogie pour affronter des difficultés qui ont été et sont toujours celles des collèges et lycées à l’heure de la massification.

Bonne Lecture...


Libération du 13/12/07

Service minimum à l’école : « Attention à ne pas remettre en cause le droit de grève ! »
Pour Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUipp, le projet de verser aux communes les salaires des profs en grève est « quasiment un détournement de fonds ». Entretien.
Lire la suite de l’article

Faut-il en finir avec la carte scolaire ?...
AUDIO Le duel du jour entre Laurent Joffrin (Libération) et Sylvie Pierre-Brossolette (Le Point).
Lire la suite de l’article

730 millions pour lutter contre l’échec à la fac
La ministre de l’Enseignement supérieur veut « diviser par deux le taux d’échec » en première année
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 13/12/07

Des tuteurs et plus d’heures
de cours pour les étudiants

Quelque 300 millions supplémentaires vont être engagés dans les cinq prochaines années pour assurer le succès en licence.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 12/12/07 (un jour de retard)

Xavier Darcos confirme ses projets pour l’école

Semaine de quatre jours, service minimum et disparition de la carte scolaire seront bien au programme de la rentrée de septembre.
Lire la suite de l’article

Montpellier : répression « disproportionnée » à la fac
À Montpellier, suite à l’intervention de la police contre les étudiants bloqueurs, les syndicats demandent la démission du président de la fac.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 13/12/07 ( payant)

Pécresse veut diviser par deux le taux d’échec en fac
Après sa loi très contestée sur l’autonomie des universités, Valérie Pécresse présente ce matin un plan d’attaque contre l’échec en première année de fac. Des mesures pour notamment encadrer davantage les étudiants.
Lire la suite de l’article

Sept mesures phares d’un plan de soutien aux élèves
1 Signature d’un « contrat de réussite ». Lors de ses premiers pas à la fac, l’étudiant en...
Lire la suite de l’article

« La ministre croit inventer la poudre »
JEAN FABBRI, secrétaire général du Syndicat des enseignants du supérieur (Snesup)
Lire la suite de l’article

« Ouvrir des portes et des passerelles »
VALÉRIE PÉCRESSE, ministre de l’Enseignement supérieur
Lire la suite de l’article

A Jussieu, les étudiants peinent à trouver leur voie
L’UN EST EN FAC de chimie mais rêve de criminologie, l’autre fait de la physique mais se voit dans le cinéma...
Lire la suite de l’article

Vannes applique déjà le programme
CRÉÉE EN 1995, l’UBS, université de Bretagne-Sud, affiche des résultats bien supérieurs à la moyenne nationale....
Lire la suite de l’article


La Croix du 13/12/07

Rien vu...


20 minutes du 13/12/07

« Le stage confrontera l’étudiant aux réalités de la vie »
Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, détaille les mesures de sa réforme.
Lire la suite de l’article

A quoi ressemblera la nouvelle licence dans les universités ?
La ministre de l’Enseignement supérieur a annoncé une série de mesures dans le cadre de son plan « Réussite en licence », présenté dans les colonnes de « 20 Minutes » ce jeudi. A quoi les futurs étudiants doivent-il s’attendre ? Revue de détail.
Lire la suite de l’article

Une « nouvelle licence » pour mieux réussir
Dès la première année, 47 % des étudiants décrochent et 40 % (et non plus de la moitié, comme écrit hier) sortent de l’université sans diplôme. Une réalité bientôt dépassée ? Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, dévoile à 20 Minutes ses mesures pour lutter contre l’échec étudiant lors des trois premières années de fac, avant de les présenter aujourd’hui à ses partenaires étudiants et universitaires.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 13/12/07

730 millions d’euros d’ici 2012 pour réduire le taux d’échec en fac
La ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse a présenté jeudi un plan "Réussir en licence" doté de 730 millions d’euros sur 2008-2012, visant à "diviser par deux le taux d’échec" en première année d’université et accordant à chaque étudiant en moyenne cinq heures hebdomadaires d’encadrement pédagogique supplémentaire.
Lire la suite de l’article


Rue89 du 13/12/07

Loi Fillon de 2005 : le "procès des mouvements étudiants"
C’est presque une amicale d’anciens combattants -en plus jeunes-, que l’on trouve ce lundi 10 décembre dans la cours du Palais de Justice de Paris. Ça fume des clopes, ça rigole, ça raconte des histoires de gardes à vue, de manifs anti-Pécresse. Un enseignant et quatre jeunes sont jugés pour dégradation de biens publics et/ou de violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, lors de l’occupation, le 20 avril 2005, d’une annexe du ministère de l’Education nationale. Pour protester contre la réforme Fillon du baccalauréat, les manifestants avaient dressé des barricades avec le mobilier de l’annexe et lancé, depuis les étages, des projectiles sur les policiers.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 13/12/07

Faut-il généraliser le bac pro en trois ans ?
La plupart des élèves le passent en quatre ans. Demain, ça sera en trois ans, a décidé le gouvernement. Des professeurs et des lycéens manifestent aujourd’hui.
Lire la suite de l’article

« Rien qu’une logique comptable... »
ContreSébastien Annereau. Enseignant en lettres et histoire au lycée professionnel Paul-Émile Victor, à Avrillé, près d’Angers, il milite à la CGT éducation.
Lire la suite de l’article

« Gagner un an, c’est appréciable »
Pour Bernard Le Gall. Proviseur du lycée Jules-Verne, à Guingamp, il teste le bac pro en trois ans, depuis 2001, en maintenance, structures métalliques et électro-tech.
Lire la suite de l’article


Sud-Ouest du 13/12/07

Rien vu...


Le Journal du Dimanche du 13/12/07

Rien vu...


Le Monde daté du 13/12/07

Edito du Monde
Egalité des chances

Selon le principe que la meilleure défense, c’est l’offensive, Valérie Pécresse a décidé de foncer. Elle n’a pas tort. Sans attendre que le mouvement de grogne contre la loi sur l’autonomie des universités soit complètement résorbé, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a engagé son deuxième chantier, sans doute le plus stratégique : celui de la lutte contre l’échec des étudiants durant le premier cycle universitaire.
Lire la suite de l’article

Le gouvernement débloque 730 millions d’euros pour la réussite à l’université
Sept cent trente millions d’euros cumulés d’ici à 2012, tel est le montant de l’enveloppe allouée à la réussite en licence, dans le cadre du plan que la ministre de l’enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a présenté, jeudi 13 décembre, à la Conférence des présidents d’université (CPU), aux syndicats de personnels et aux organisations étudiantes. Cet effort équivaut à une hausse de 43 % du budget dédié aux trois premières années universitaires, dont le montant s’élève à 500 millions d’euros.
Lire la suite de l’article

La filière droit rejette plus de la moitié des étudiants en première année
vec le recul, Valentin Riglet-Brucy les appelle en plaisantant "mes deux années sabbatiques... après le bac". Mais sur le coup, elles ont eu le goût amer de l’échec. Comme les 33 000 jeunes bacheliers qui se pressent chaque année en première année de droit, Valentin pensait qu’il avait sa chance. Bon élève, titulaire d’un bac S, il voyait dans la chose juridique une discipline intéressante et aux débouchés professionnels variés.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 13/12/07

Valérie Pécresse lance son plan de réussite en licence
Doté de 730 millions d’euros d’ici 2012, ce plan quinquennal vise à plus d’encadrement de l’étudiant et à faciliter l’insertion professionnelle.
Lire la suite de l’article

Le plan "Réussir en licence" : les réactions
Voici les réactions au plan "Réussir en Licence", présenté jeudi 13 décembre par Valérie Pécresse, au ministère de l’Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 13/12/07

Facs : 730 millions d’euros d’ici 2012 contre l’échec
Valérie Pécresse présente jeudi un plan d’attaque, "Réussir en licence", doté de 730 millions d’euros, destiné à lutter contre l’échec en première année de fac.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 13/12/07

Les grandes lignes du plan "Réussir en Licence"
Voici les grands axes du Plan "Réussir en Licence" 2008-2012, présenté par Valérie Pécresse jeudi, et destiné à diviser par deux le taux d’échec en première année d’université qui s’élève aujourd’hui à 52%.
Lire la suite de l’article

Plan "Réussir en Licence" : réactions de l’Unef, la Fage, la Cé
Voici les réactions de trois organisations étudiantes au plan "Réussir en Licence" que leur a présenté jeudi Valérie Pécresse, à la sortie du ministère de l’Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article

Bac pro en 3 ans : les lycéens "ont tort de s’inquiéter", selon Darcos
Le ministre de l’Education Xavier Darcos a déclaré jeudi que les lycéens avaient "tort de s’inquiéter" de la réforme du bac professionnel, critiquée par les syndicats d’enseignants et de lycéens.
Lire la suite de l’article

Plan Réussir en licence : les présidents d’universités satisfaits
Le premier vice-président de la Conférence des présidents d’université (CPU) Jean-Pierre Finance s’est dit "satisfait", jeudi, du plan "Réussir en Licence" présenté par Valérie Pécresse, saluant des "moyens conséquents".
Lire la suite de l’article

Unsa-Education et Sgen-CFDT : le plan Licence doit s’accompagner de créations d’emplois
L’Unsa-Education et le Sgen-CFDT ont qualifié le plan "Réussir en Licence" de Valérie Pécresse de "plan d’avenir" et ont salué des "annonces très positives" mais ils ont aussi réclamé qu’il s’accompagne de créations d’emplois, à l’issue de la présentation du plan au ministère.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !