Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 12 octobre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 12 octobre 2017

Métier — Lecture-écriture — Divers

Des interrogations sur le métiers et sur la lecture et l’écriture. Et beaucoup d’information diverses pour cette revue de presse sur la base d’une récolte excutée par Géraldine Duboz.


Métier

Comment lutter contre la pénurie de profs dans le primaire ?Certaines académies comme Créteil, Versailles ou La Guyane sont en proie à de véritables difficultés de recrutement…

« Si l’école faisait son travail, j’aurais du travail » : le slogan du Medef qui interroge sur le rôle de l’école. “Professeur de philosophie, Thomas Schauder invite, dans sa première chronique Phil’ d’actu, à réfléchir à un récent slogan patronal. Pour le Medef, l’école doit donc servir à insérer les jeunes sur le marché de l’emploi. Or, non seulement, ce rôle ne va pas de soi, mais on pourrait bien plutôt affirmer le contraire. Nombre de penseurs estiment qu’elle doit faire prendre conscience aux jeunes que la culture, l’éthique, la politique, la connaissance sont aussi importantes, sinon plus, que le travail.”

Le réflexion d’après grève de Mara Goyet. “ Ce décalage entre les discours lyriques à propos du métier d’enseignant, la grandeur et la profondeur du métier, d’un côté et la manière, de l’autre, dont il est « géré », payé et appréhendé, c’est tout simplement insupportable.”


Lecture et écriture

Education : le gouvernement invite chacun à aller lire dans les écoles. “Le principe est très simple : partout en France, les plus de 50 ans sont invités à pousser la porte des écoles, pour lire des histoires aux enfants et ainsi leur transmettre le goût de l’écrit, socle indispensable à la réussite, non seulement en français, mais dans toutes les matières.”

Blanquer lance une énième opération lecture. “Des académiciens, Erik Orsenna, Alexandre Jardin, la cadre somptueux de l’Académie française : Jean-Michel Blanquer joue avec les symboles ce soir et lance la campagne "Ensemble pour un pays de lecteurs". Pour le ministre, une belle opération sur le terrain de la culture et de la lecture, des thèmes politiquement porteurs qu devraient être repris par les médias. En réalité la "campagne" met en avant l’association Lire et faire lire, qui oeuvre depuis des années pour encourager la lecture. Un travail sympathique mais dont l’efficacité reste à démontrer. Quant aux difficultés réelles des élèves pour l’apprentissage de la lecture n peut s’en remettre à l’étude de R Goigoux ou à la conférence du Cnesco.”

Le député LR Julien Aubert demande l’interdiction de l’écriture inclusive. “Le député LR Julien Aubert a demandé au ministre de l’Éducation nationale l’interdiction dans les manuels scolaires de l’écriture inclusive, destinée à mettre sur un pied d’égalité les femmes et les hommes, mais digne selon lui de la "novlangue" totalitaire imaginée par George Orwell. En septembre, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer avait déclaré que son utilisation à l’école était « questionnable », relançant le débat sur cette écriture controversée.”


Divers

Ce qui se cache derrière le « bloc mucilagineux à effet soustractif ». “Avatar d’une longue série créative visant à dénoncer le jargon « Ednat », le bloc mucilagineux à effet soustratif, promis à un brillant avenir dans les dîners en ville, vient de sortir.”

« École : non à la semaine de 4 jours ! »Supprimer la classe le mercredi matin, c’est ôter un mois d’école dans l’année, s’alarment Antoine Prost, Jacques Julliard, Philippe Meirieu* et les cosignataires de leur appel.”

« Les MOOCs ne peuvent se substituer totalement à l’université traditionnelle ». “Dans sa chronique, l’économiste Paul Seabright constate que les cours en ligne (MOOCs) ont ouvert un accès à l’éducation pour beaucoup d’étudiants mais se révèlent moins efficaces que ceux auxquels on assiste physiquement.”

Sans le latin, la messe nous emmerde. “Par Johann Chapoutot, historien, professeur d’histoire contemporaine à Paris-Sorbonne. Hommage aux profs que j’ai eus : vieux manuels, vieilles méthodes, bienveillance. Les humanités sont la voie d’accès à notre humanité.”

Patrick Fauconnier : « La sélection à l’université est un tabou qui doit sauter » par Sophie de Tarlé. “Pour l’ancien journaliste éducation du Nouvel Observateur, les récents problèmes d’inscription dans l’enseignement supérieur ont mis en lumière les tares récurrentes de notre système éducatif. Selon lui, la sélection à l’université est le premier tabou à faire sauter.”

Politique éducative et répartition des moyens : suffit-il de dire ce qui est juste ?Quiconque a été en situation de pilotage dans l’éducation nationale sait très bien que l’inertie dénoncée dans la répartition des moyens ne signifie pas uniquement une sorte de résistance archaïque ou bureaucratique à une modernité transparente et vertueuse. Elle constitue aussi souvent une réponse, pas forcément idéale, à la nécessité de maintenir des équilibres locaux (par exemple dans des situations de concurrence larvée entre établissements publics voire privés), à ne pas briser des dynamiques d’établissements (que l’encadrement de l’éducation nationale connait très bien), à ne pas créer des situations de blocage avec des groupes de parents particulièrement influents (et dont l’origine sociale est souvent inverse avec le ciblage des politiques vers les populations les plus défavorisées…) ou avec des syndicats de personnels qui s’efforcent de défendre que des enseignants ne soient pas affectés n’importe comment, etc. On ne peut donc pas travailler efficacement sur la répartition des moyens sans se poser dans le même temps des questions sur l’inscription de l’établissement dans des configurations locales précises et sur les leviers et outils qui peuvent mettre les acteurs dans des dispositions plus favorables au objectifs poursuivis par les politiques éducatives, plutôt que d’agir sur la simple allocation technique des moyens.”

Apprentissage, formation, Unédic : ce que veut faire Macron. “« Après la partie libérer, la partie protéger. » Lors de sa visite la semaine dernière sur le campus des écoles des travaux publics d’Egletons en Corrèze, Emmanuel Macron a bien pris soin de rappeler que les réformes à venir de l’apprentissage et de la formation professionnelle allaient constituer la contre-partie « sociale » de celle du Code du travail . Le big bang qui s’annonce pour l’assurance-chômage constitue le 3e étage de la fusée sociale.”

Les Etats-Unis quittent l’Unesco, accusant l’organisation d’être « anti-israélienne ». “Washington avait prévenu, début juillet, de son intention de réexaminer ses liens avec l’Unesco après sa décision d’inscrire la vieille ville de Hébron au patrimoine mondial.”

Bernard Desclaux



JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 539 - Pouvoir d’agir et autonomie de l’école au lycée

Dossier coordonné par Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével
septembre-octobre 2017

Prendre des initiatives, engager un processus de décision, animer une équipe, mettre en place une innovation, etc. Est-ce le domaine réservé du directeur d’école, de l’IEN, du chef d’établissement ? Au bout du compte, l’augmentation du pouvoir dans un établissement autonome, c’est celle du chef ou celle des personnels.

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.