Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 11 mars 2010


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 11 mars 2010


États généraux de la sécurité à l’école - Grève des profs, grève des trousses - Resister ne suffit plus - pensionnat de Chavagnes


États généraux de la sécurité à l’école
C’est aujourd’hui que Luc Chatel a installé le Conseil scientifique des États généraux de la sécurité à l’École . Le Conseil scientifique aura trois missions : apporter une expertise de haut niveau sur les phénomènes de violence et leurs causes, avec notamment une approche internationale, préparer la réflexion des États généraux qui se tiendront les 7 et 8 avril prochains et enfin évaluer l’application des préconisations émanant de ces états généraux.
Le conseil est présidé par Eric Debarbieux, professeur en sciences de l’éducation à l’université de Bordeaux II et président de l’Observatoire international de la violence à l’École. 
Pour Véronique Soulè, de Libération Luc Chatel joue un joker contre la violence scolaire . Pour elle, le ministre a eu l’habileté de convaincre et de nommer et de convaincre des personnalistes reconnues et légitimes. A commencer par son président. On pourra d’ailleurs lire un portrait d’Éric Debarbieux dans Le Monde qui retrace son parcours et ses travaux. Le spécialiste de la violence réfute toute récupération "Je ne bosse pas pour un gouvernement, mais pour un ministère et pour une cause, celle de l’enfance en danger", affirme t-il. Dans Libération, il précise : On ne peut pas dénoncer le manque criant de politique publique contre la violence pendant vingt ans, sous la droite comme sous la gauche, et lorsqu’il y a une occasion de faire entendre les acquis de la recherche, dire non. Ç’aurait été une vraie lâcheté.”. Et la question des moyens ? “Rien ne sera tabou, assure Debarbieux, mais s’il est en effet difficile de faire sans moyens, on a aussi vu que rajouter des emplois jeunes dans les collèges ne réglait rien.

Grève des profs, grève des trousses
Huit organisations appellent à des manifestations contre les réformes du gouvernement et la dégradation des conditions de travail. Outre le Snes-FSU, appellent à cette mobilisation le Snalc-Csen, Snep-FSU, Snetap-FSU, SNFOLC, CGT Educ’action, Sud Education, et SNCL-FAEN. 26 manifestations ou rassemblements sont prévus lors de cette journée de protestation contre les réformes éducatives du gouvernement.
La Fidl (Fédération indépendante démocratique lycéenne, deuxième organisation lycéenne) appelle aussi à "faire grève des trousses et des cahiers" lundi dans toutes les classes de lycées. Il s’agira de mettre en place des "cours alternatifs" pour "favoriser le dialogue entre professeurs et élèves", affirme la Fidl, selon laquelle les professeurs, "avertis à l’avance, seront bien obligés de s’y plier puisque les lycéens n’auront ni trousse ni cahier".

Résister ne suffit plus…
Dans L’Humanité, on pourra lire une tribune de Gisèle Jean. Elle est tête de liste du Front de Gauche en Poitou-Charentes mais elle est aussi professeur (de SES) et directrice adjointe de l’IUFM de Poitou-Charentes.
Elle revient sur la situation de l’éducation et notamment sur la formation des enseignants. “Jamais nous n’avons connu une telle situation. Un jeune professeur des écoles pourra être mis devant un CP sans aucune formation. Au moment où les exigences de résultats sont de plus en plus fortes, le public hétérogène, que certaines familles en grande difficulté n’ont pour seul recours que l’école, où l’intégration des élèves en situation de handicap doit progresser, nous exigeons des jeunes enseignants d’aller transmettre des savoirs sans réelle formation professionnelle” affirme t-elle avec force. D’une manière plus générale, elle s’élève contre la dégradation des conditions de travail des enseignants “Au quotidien, les enseignants sont soumis à une injonction paradoxale  : obtenir de meilleurs résultats avec des conditions d’enseignement plus difficiles. ” Et elle conclut par un appel qui va au delà de la seule question des moyens : “Résister ne suffit plus, il faut construire un projet politique alternatif de formation, d’éducation.

Pensionnat de Chavagnes
Depuis 2002, un collège catholique assez particulier accueille des élèves, à Chavagnes-en-Paillers, en Vendée. Il est réservé aux garçons, dispense des cours en anglais et mise sur une discipline stricte. Le côté cinématographique du bâtiment, digne d’Harry Potter ou des Choristes, a servi de cadre au Pensionnat de M6.
Ouest-France nous propose un reportage dans ce pensionnat. Lever à 7 h, cours toute la matinée (coupés par une pause thé), messe obligatoire à 12 h 20, suivie du repas. L’après-midi, cours et sports, à l’anglaise. La fin de la journée est consacrée à l’étude et le soir, diverses activités ¯ chorale, théâtre, débats, cercle littéraire ¯ sont proposées. How much ? : 7 000 € pour un élève de sixième, 15 000 € pour les classes de fin de cycle, entièrement à la charge des familles. My college is rich…

Bonne Lecture...


Libération.fr du 11/03/10 (certains articles payants)

Encore un enfant oublié dans un car scolaire
Un enfant âgé de trois ans a passé six heures seul, oublié vendredi dans un car scolaire, sur la commune de Mennetou (Loir-et-Cher), a-t-on appris jeudi auprès de la mairie.
Lire la suite de l’article

Luc Chatel joue un joker contre la violence scolaire
Eric Debarbieux, chercheur respecté, assume le risque de superviser les Etats généraux de la sécurité à l’école.
Lire la suite de l’article

Grève dans l’Education vendredi
Huit organisations appellent à des manifestations contre les réformes du gouvernement et la dégradation des conditions de travail.
Lire la suite de l’article

La violence scolaire et son mythe
Par Bruno Mattéi

Le pic médiatique à propos de « la violence-à-l’école » que nous venons de connaître n’est que le dernier en date d’une question qui occupe avec insistance le champ social et politique. Cela aurait dû suffire à nous alerter sur son éminente valeur de symptôme d’un profond malaise et nous amener à nous interroger sur le mythe collectif voulant qu’il y ait quelque chose que l’on pourrait nommer la « violence-à-l’école », propre à des acteurs identifiés et à l’espace institutionnel que sont l’école et ses périphéries immédiates. Au reste, deux décennies « plans antiviolences scolaires » et de ses jumeaux « antidélinquance » ne sont parvenues à entamer l’irrésistible ascension et, aujourd’hui, on nous annonce la grande alliance citoyenne de la peur sécuritaire. Que l’on attende seulement avril pour le nouveau mirage annoncé du Grenelle de la sécurité !
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 11/03/10

Éducation : appel à la grève demain
L’intersyndicale SNES-FSU, FO, CGT, Sud-Education, FAEN et SNALC des personnels des collèges et lycées appelle à une grève nationale demain contre les suppressions de postes -plus de 16.000 prévues en 2010 dans l’Education- et les réformes du gouvernement dans le second degré. Une soixantaine de manifestations sont prévues un peu partout en France, selon les syndicats. A Paris, un cortège partira à 14h30 du jardin du Luxembourg en direction du ministère de l’Education nationale.

Lire la suite de l’article

Des étudiants menacés avec des couteaux en plein cours
Quatre personnes ont menacé et racketté mercredi une trentaine d’étudiants qui étaient en cours dans un amphithéâtre de l’université Paris XIII-Villetaneuse, en Seine-Saint-Denis, sans faire de blessés.
Lire la suite de l’article


Le Monde.fr du 11/03/10

Eric Debarbieux, docteur ès violences
Spécialiste de la violence à l’école, interlocuteur favori des médias, Eric Debarbieux n’est pas un chercheur désincarné. Cette violence, il l’a rencontrée en tant qu’enseignant de terrain. C’était longtemps avant qu’il devienne cet expert reconnu à qui le ministre de l’éducation, Luc Chatel, vient de faire appel pour présider le conseil scientifique, installé jeudi 11 mars, de ses états généraux de la sécurité à l’école.
Lire la suite de l’article

Grève : de nombreuses crèches fermées à travers tout le pays
De nombreuses crèches sont restées fermées, jeudi 11 mars, en raison d’une grève de leurs personnels qui ont manifesté par milliers dans tout le pays pour protester contre un assouplissement des règles d’accueil des enfants que prépare le gouvernement. Inspiré du rapport de Michèle Tabarot, députée UMP des Alpes-Maritimes, ce projet de loi prévoit l’augmentation des capacités d’accueil des crèches de 20 % et de réduire le nombre de personnels qualifiés.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 11/03/10 (un jour de retard)

Profs non remplacés : l’état bientôt poursuivi en justice
Cinquante « recours en indemnisation » ont été envoyés hier par des parents d’élèves de Pantin (Seine-Saint-Denis) pour protester contre le non-remplacement des enseignants sur la commune. Les propositions de Luc Chatel agacent.
Lire la suite de l’article

Me Patrick Roulette « Il y a clairement une faute de l’État
Me Patrick Roulette est l’un des avocats qui conseillent gracieusement les parents d’élèves de Pantin. Selon lui, l’égalité face au service public d’éducation n’est plus assurée.
Lire la suite de l’article

Giséle Jean. Éducation des jeunes, formation des enseignants, construire un projet alternatif
La question éducative revient sous une forme négative  : non-remplacement des enseignants dans les établissements scolaires, dans les écoles. Le phénomène devient massif, les enseignants se répartissent dans les classes les élèves sans remplaçants et les collégiens affrontent de nombreuses heures sans cours. Il n’est plus possible de cacher les méfaits de la RGPP et sa concrétisation, la suppression des postes d’enseignants et de personnels. Pour tenter de gagner du temps, le ministère a décidé, au détour de la réforme de la formation des enseignants, de mettre en poste les heureux lauréats du concours. Cela permettra d’économiser 16 000 postes.
Lire la suite de l’article

Les collégiens disparus 
de Cergy-Saint-Christophe
Pour supprimer 
des postes, le rectorat 
a sous-évalué le nombre d’élèves attendus 
à la rentrée 2010.
Lire la suite de l’article

Education. Les mesures Chatel critiquées
Face aux problèmes de remplacement, Luc Chatel a évoqué, hier, trois mesures  : faire appel aux « jeunes retraités de l’éducation nationale » ou aux « étudiants en cours de formation ou juste diplômés », favoriser « les remplacements interacadémiques » et désigner des « référents “remplacement” » dans chaque académie et établissement. Des propositions accueillies avec tiédeur par la FCPE. Et beaucoup plus froidement par les syndicats d’enseignants. Le SE-Unsa parle de « rustines cache-misère », tandis que le Snuipp-FSU estime que « la réussite des élèves ne peut s’accommoder de bricolages aussi irresponsables ». Le PCF, lui, pose la bonne question  : « De qui se moque-t-on  ? »
Lire la suite de l’article


Le Parisien (certains articles payants) du 11/03/10

Nord : une enseignante exclue 15 jours pour avoir giflé un élève
Une professeure du collège Dupleix de Landrecies (Nord) qui avait giflé un élève de 6e, a été mise à pied deux semaines par le rectorat de Lille, avec retenue de salaire. La sanction est intervenue un an après les faits.
Lire la suite de l’article


La Croix du 11/03/10

Rien vu...


Les échos (certains articles payants) du 11/03/10

Rien vu...


20 minutes du 11/03/10

Une trentaine d’étudiants rackettés par quatre individus à l’université Paris XIII-Villetaneuse
Quatre personnes ont menacé mercredi avec des couteaux et racketté une trentaine d’étudiants qui étaient en cours dans un amphithéâtre de l’université Paris XIII-Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), sans faire de blessés.
Lire la suite de l’article


Rue89 du 11/03/10

Rien vu...


Ouest-France du 11/03/10

Le vrai pensionnat de Chavagnes est cher et strict
Depuis 2002, un collège catholique pas comme les autres accueille des élèves, à Chavagnes-en-Paillers, en Vendée. Il est réservé aux garçons, dispense des cours en anglais et mise sur une discipline stricte. Le côté cinématographique du bâtiment, digne d’Harry Potter ou des Choristes, a servi de cadre au Pensionnat de M6.
Lire la suite de l’article


Le Journal du Dimanche du 11/03/10

Rien vu...


Le Nouvel Obs Permanent du 11/03/10

Lycées : la Fidl appelle à la mobilisation
L’organisation lycéenne remet en cause la politique du gouvernement, notamment la réforme du lycée.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 11/03/10

Crèches en grève : "L’enfant n’est pas une marchandise"
Des centaines de crèches font portes closes ce jeudi. A l’appel du collectif "Pas de bébés à la consigne", les professionnels de la petite enfance se mobilisent pour exiger un accueil de qualité pour les tout petits. Les explications de Christophe Harnois, du syndicat Unsa petite enfance.
Lire la suite de l’article

Réunion à l’Elysée sur la violence scolaire
Nicolas Sarkozy a fait le point avec les ministres de l’Intérieur et de l’Education sur la lutte contre la violence scolaire. Une réunion de travail sans rapport avec le scrutin régional, a-t-on assuré.
Lire la suite de l’article

Des dizaines de parents d’élèves poursuivent Luc Chatel en justice
Protestant contre le non-remplacement des enseignants, la FCPE a mis en place un « kit de dépôt de plainte ». Une initative qui rencontre un certain succès.
Lire la suite de l’article


Le Café Pédagogique du 11/03/10

STI – STL : La réforme réactive le clivage syndical
La réforme des filières STL et STI devrait être présentée au Conseil supérieur de l’éducation le 1er avril. Mais les grandes lignes du projet ont été communiquées par les syndicats qui s’opposent sur la position à prendre.
Lire la suite de l’article

La pauvreté se rappelle à l’Ecole
Éditorial de François Jarraud

La publication du rapport de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale alerte sur le fait que la crise frappe l’ensemble de la société. Même s’il lui semble trop tôt pour en mesurer le poids exact, l’Observatoire insiste sur la nécessité d’installer des vigies pour faire face à la dégradation inévitable de la situation des plus fragiles.
Lire la suite de l’article


Médiapart (accès payant) du 11/03/10

Remplacement des enseignants : les fausses évidences de Luc Chatel
Alors que les recours devant des tribunaux administratifs de fédérations de parents d’élèves de Seine-Saint-Denis se multiplient, le ministre de l’éducation, Luc Chatel, dit vouloir faire appel à des étudiants et à des retraités pour assurer les remplacements, provoquant un tollé chez les syndicats .
Lire la suite de l’article


ÉducPros du 11/03/10

Rien vu...


Une sélection dans les dépêches du 11/03/10

Sarkozy réunit trois ministres ce jeudi sur le thème des violences à l’école
Nicolas Sarkozy et François Fillon ont réuni jeudi matin à l’Elysée les ministres de la Justice Michèle Alliot-Marie, de l’Intérieur Brice Hortefeux et de l’Education Luc Chatel pour faire le point sur la lutte contre les violences à l’école.
Lire la suite de l’article

La Fidl appelle à manifester vendredi et à faire "grève des trousses" lundi
Les lycéens de la Fidl ont appelé à participer aux manifestations de vendredi dans l’Education et à observer une "grève des trousses et des cahiers" lundi pour dénoncer les politiques éducatives du gouvernement, a annoncé jeudi le porte-parole de la Fidl Massira Baradji.
Lire la suite de l’article

Les états généraux de la sécurité à l’école les 7 et 8 avril à la Sorbonne
Les états généraux de la sécurité à l’école se tiendront les 7 et 8 avril à la Sorbonne à Paris, a annoncé jeudi le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, en installant le conseil scientifique chargé de la préparation de ces journées et du suivi des décisions prises.
Lire la suite de l’article

Une enseignante exclue 15 jours pour avoir giflé un élève de 6e dans le Nord
Une professeure du collège Dupleix de Landrecies (Nord) qui avait giflé un élève de 6e a été mise à pied deux semaines par le rectorat de Lille, avec retenue de salaire, un an après les faits, a-t-elle dit jeudi à l’AFP.
Lire la suite de l’article

Réforme du lycée technologique pour aller davantage vers le supérieur (ministère)
Le ministère de l’Education nationale a assuré jeudi que la réforme de la voie technologique au lycée, en particulier des séries STI et STL, prévue à partir de 2011, permettra à "davantage de jeunes de s’orienter" vers des formations de l’enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article

Réforme de la voie technologique du lycée : soutien de deux syndicats
Deux syndicats enseignants, le Sgen-CFDT et le SE-Unsa, ont apporté jeudi leur soutien au projet de réforme de la voie technologique du lycée, dans des communiqués distincts.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre…
Lisez et achetez des journaux !