Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du 3 novembre 2017


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du 3 novembre 2017

Supérieur — Ressources —

Actualité éducative un peu calme…mais avec toujours une importance sur l’enseignement supérieur.


Supérieur

Accompagner chaque bachelier vers la réussite ? Chiche ! La position du SE-UNSA : “Après une concertation de cinq semaines ayant abouti à un rapport (rapport Filatre) publié le 19 octobre dernier, le premier ministre, escorté des deux ministres concernés, a présenté le 30 octobre son « Plan étudiants ; accompagner chacun vers la réussite ». L’objectif annoncé du gouvernement est double : abandonner le tirage au sort pour affecter les bacheliers dans les filières en tension (STAPS, Psycho, PACES ou droit) et améliorer le taux de réussite en licence, estimé actuellement à seulement 30 % (40 % après quatre ans). La concertation a bien montré qu’il y avait un consensus parmi les participants sur le fait que le statu quo n’était pas envisageable.”

La langue française lâchée par l’enseignement supérieur ?Il faut saluer l’initiative de notre confère Le Point, qui s’attaquait dans un récent numéro (daté du 26 octobre) à un sujet trop souvent négligé : le déclin de la langue française, en butte à des menaces venues de différents côtés. Le français est en effet gravement affecté, à la fois par la baisse du niveau à l’école, par la poussée irrésistible de l’anglais, par le sabir parlé de plus en plus par les « d’jeuns », et maintenant par la risible tentative de l’écriture « inclusive », avec ses suffixes à géométrie variable.”

Sélection à l’université : l’arbre qui cache la forêt. “Si l’instauration d’un tri à l’entrée des universités reste un tabou, ce n’est pas seulement en raison de l’histoire des mobilisations étudiantes.” “Chez les hommes politiques, le mot est devenu quasiment imprononçable. « Recrutement », « orientation prescriptive », « orientation active »… Dès qu’il s’agit d’évoquer l’entrée à l’université, tout est bon pour éviter d’employer le terme « sélection ». Le nouveau gouvernement ne fait pas exception : Frédérique Vidal, la ministre de l’enseignement supérieur, réfute le terme quand elle évoque le système d’entrée à l’université qui sera mis en place dès 2018. Désormais, les universités pourront, à l’entrée des licences, fixer des « prérequis » – un dispositif promis par Emmanuel Macron durant sa campagne. Plusieurs syndicats étudiants et lycéens dénoncent déjà une « sélection qui ne dit pas son nom ».”

Et dans dans Valeurs actuelles (sic), Admission post-Bac : décryptage d’un projet confus par Jean-Paul Brighelli. “À vouloir ménager la chèvre et le chou, à vouloir accorder les ambitions et les précautions de deux ministères — l’Education et l’Enseignement Supérieur —, le gouvernement vient d’accoucher d’un projet de réforme de l’orientation post-Bac qui pose plus de problèmes qu’il n’en résout.”

Classement. Et les meilleures universités du monde sont…Comme chaque année, le Times Higher Education désigne les 1 000 meilleures facs mondiales. Si Oxford et Cambridge caracolent en tête, le premier établissement français n’arrive, lui, qu’en 72e position.”


Ressources

Quand l’école est finie. Premiers pas dans la vie active de la Génération 2013. Valentine Henrard et Valérie Ilardi (coordination) Céreq Enquêtes n°1, octobre 2017, 76 p. “Depuis une vingtaine d’années, le Céreq conduit une série d’enquêtes à cadence triennale auprès d’un échantillon représentatif de l’ensemble des jeunes quittant le système éducatif une année donnée. Il s’agit des enquêtes Génération dont l’objectif principal est de permettre une mesure régulière de leur insertion professionnelle sur les trois premières années de vie active.”

Éducation nouvelle : la première biennale. “La première biennale internationale de l’Éducation nouvelle se déroule à la technopole du Futuroscope. Jusqu’à dimanche.” On devrait avoir bientôt accès aux conférences..?

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 539 - Pouvoir d’agir et autonomie de l’école au lycée

Dossier coordonné par Michèle Amiel et Gwenaël Le Guével
septembre-octobre 2017

Prendre des initiatives, engager un processus de décision, animer une équipe, mettre en place une innovation, etc. Est-ce le domaine réservé du directeur d’école, de l’IEN, du chef d’établissement ? Au bout du compte, l’augmentation du pouvoir dans un établissement autonome, c’est celle du chef ou celle des personnels.

N° 536 - Éduquer aux médias et à l’information

Dossier coordonné par Émilie Kochert
mars 2017

Nous sommes inondés d’informations. L’actualité a remplacé l’information dans une culture du buzz où souvent on ne prend pas le temps de vérifier. Est-il simple de déceler le vrai du faux ou de sélectionner l’information dans le divertissement ? Éduquer aux médias et à l’information relève des missions des enseignants.