Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du 20 septembre 2013


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du 20 septembre 2013

Contextes - L’histoire-géo - Qui l’eut cru ? - Prolongation

Le ministère de la jeunesse, les régions, les lobbys touristiques s’agitent autour de l’Education. Le CSE (Conseil supérieur de l’éducation) ayant voté pour l’allègement des programmes d’histoire et géographie, la fibre historique française s’agite également. Et on terminera cette revue du jour par quelques « qui l’eut cru ? » et une petite prolongation d’une revue précédente.

Contextes

Le Café pédagogique propose « La nouvelle politique jeunesse présentée par Valérie Fourneyron ». Au menu, le service public de l’orientation, le décrochage scolaire, le logement et l’emploi. Quelques photos de l’évènement sont sur le portail du gouvernement, mais pas de texte ! Et profitons-en pour vous signaler le nouveau site du forum français de la jeunesse.

Le Café pédagogique toujours rapporte que « Les régions revendiquent plus d’autorité politique » dans son compte-rendu de la journée du 19 septembre du 9ème congrès de l’association des Régions de France (ARF), qui se tient au palais des congrès de Nantes les 19 et 20 septembre 2013. Débat important lancé sur le service public d’orientation et le service public d’éducation.

Claude Lelièvre sur son blog de Médiapart lance :« Les lobbys du tourisme en embuscade ». Et il en profite pour rappeler les « suite » de la loi de 1989 avec son projet d’alternance de sept semaines de travail et de deux semaines de congé.

A propos de l’apprentissage, le CEREQ publie le BREF, n° 314 septembre 2013 de Jean-Jacques Arrighi et Valérie Ilardi « Évolutions de l’apprentissage : entre mutations structurelles et effets régionaux ». Son résumé : « L’apprentissage progresse entre 1997 et 2008, mais l’expansion diffère selon les régions. De même, sa progression dans les différents métiers est hétérogène. Son évolution résulte en effet d’une combinaison complexe dans laquelle interviennent les mutations du système productif, les contextes et les choix régionaux en matière de formation professionnelle, ainsi que les politiques nationales. Entre 2008 et 2011 l’apprentissage résiste bien à la crise, mais subit les effets de la rénovation de la voie professionnelle. ».

Le matin.Ma (journal du Mali) titre : « L’Onu veut faire de l’éducation le pilier de sociétés tolérantes », et rappelle que «  Les Nations unies ont célébré mercredi la Journée internationale de la paix par un appel à investir dans l’éducation, vecteur d’une citoyenneté mondiale fondée sur des valeurs de tolérance et de diversité.  »

JPEG - 149.8 ko
Le dessin de Fabien Crégut

L’histoire-géo, science, culture, citoyenneté, patriotisme…

Le Conseil supérieur de l’éducation approuve les allègements des programmes d’histoire-géo, et sur France Info, Célia Quilleret et Matthieu Mondoloni en font le détail : « Des programmes d’histoire-géo plus légers pour 3e et terminale ». Et sur le site d’Eduscol vous trouverez les Projets d’aménagements des programmes d’histoire-géographie à la rentrée 2013. Dans le Club « Conseil de classe » de l’Express, Adrien Sénécat propose sa réflexion : « Allègement des programmes d’histoire-géographie : "soulagement" ou "massacre" ? ». Dans un titre constat, Le Nouvel Observateur indique : « Education : des programmes d’histoire-géo allégés au lycée ». Et Jean-Paul Brighelli ironise longuement : « Éducation : que d’histoires... »


Qui l’eut cru ?

Le Figaro nous apprend qu’en « Médecine : les spécialités qui payent le mieux sont les plus prisées ».

La voix du Nord précise qu’ « Avec 21,6% d’étudiants étrangers, Lille 1est la plus internationale des universités ». Lire le détail de cet article.

« ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : Le système LMD est incontournable »… à Madagascar. A la rentrée universitaire 2013-2014, les départements qui n’ont pas encore remis les offres de formation seront supprimés. Argument : « à partir de 2015, les Européens ne reconnaîtront plus que les diplômes obtenus avec le système LMD ».

Le Nouvel Observateur indique à propos de la « Carte scolaire : la Peep demande un peu de liberté, des règles plus claires ».

Pauline Rose, Directrice du Rapport mondial de suivi sur l’école pour tous – Unesco, s’exprime dans le Huffington Post : « L’éducation des filles est un moteur du changement mondial » . Et le Café pédagogique propose un compte-rendu rapide de ce rapport en titrant : « L’éducation est bien une richesse ».


Prolongation

Sur France info, dans l’émission Question d’éducation, Emmanuel Davidenkoff propose en cinq minutes une présentation du dossier de l’Institut français de l’éducation que Laurent Fillion avait signalé dans sa revue de presse du 17 septembre. Le journaliste s’interroge, nous interroge : « Les neurosciences au secours de l’école ? ».

Bonnes lectures et bon week-end.

Bernard Desclaux