Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du 12 décembre 2013


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du 12 décembre 2013

Réforme des métiers ou statut des enseignants ? — CPGE — L’éducation — TIC et numérique — Vrac —


Revue particulièrement fournie aujourd’hui, aussi je vous évite une présentation inutile.

Réforme des métiers ou statut des enseignants ?

Les premières mesures annoncées porteront en effet essentiellement sur le primaire : sur les directeurs d’école, les Rased (Réseaux d’aide aux élèves en difficulté) et les conseillers pédagogiques ainsi que les enseignants des premier et second degrés. L’annonce du Monde.
Claude Lelièvre proposait sur son blog son regard sur les nombreuses tentatives historiques avortées.
Au BOEN de ce matin en effet : Premières décisions sur l’évolution des métiers de l’éducation nationale. Si vous voulez y voir ?
Et les commentaires du Café pédagogique : Métier enseignant : Peillon publie ses arbitrages.
Le Parisien annonce Peillon va donner une prime aux directeurs d’écoles. « Mais les doléances des directeurs d’écoles sont tout autre, c’est « d’avoir du temps de décharge pour faire les tâches administratives, recevoir les parents, rencontrer les élus... », selon les syndicats interrogés par France Info qui précisent que les directeurs souhaitent donc plus qu’une mesure indemnitaire.  »
Titre des Echos : Education : les mots qui manquent
« On entendait il y a quelques jours, sur une radio du service public, un intéressant dialogue entre le ministre de l’Education nationale et un spécialiste de pédagogie. Il était question, bien sûr, du « choc Pisa » : comment améliorer les performances de nos écoliers, collégiens et lycéens dans les classements internationaux ? On a parlé de moyens et de méthodes - mais tout aussi révélateurs étaient les sujets… dont on n’a pas parlé.  » Et quels sont ces mots ? Evaluation des enseignants (celle qui « elle vise d’abord à permettre à l’enseignant de mesurer l’efficacité de ses propres pratiques » ; décentralisation (« Un troupeau d’éléphants est plus agile qu’un gros mammouth… ») ; autonomie (« une dose d’autonomie des chefs d’établissement pour « les programmes, les pédagogies, les soutiens », afin de les adapter « aux besoins spécifiques de leurs élèves ». »).


CPGE

Sophie Blitman sur Educpros s’interroge : Les classes prépas, ascenseur social ou machine de reproduction des élites ?. « Alors que la réforme envisagée par le ministre de l’Education nationale a fait descendre dans la rue une majorité d’enseignants de CPGE, la controverse autour des prépas outil de promotion ou, à l’inverse, de reproduction sociale revient sur le devant de la scène. Dans ce contexte, nous vous proposons une mise en perspective avec des chiffres clefs. »
Et Jean-Michel Zakhartchouk sur son blog écrit « Les profs de classes prépas se comportent comme n’importe quelle corporation qui voit ses revenus baisser, qui subit des effets de la « crise », l’« élite de la Nation » défend ses intérêts. Peut-être avec raison, mais en tout cas, il ne faudrait pas brandir l’universel, la civilisation menacée et l’intelligence bafouée. Mais il est vrai que n’importe quelle catégorie qui défend ses intérêts brandit facilement l’intérêt général, c’est ainsi…  »
Quant à Force ouvrière : Classes préparatoires : les enseignants des CPGE ciblés par Peillon. «  En dehors des CPGE, l’ensemble des enseignants, même en lycée, restent peu mobilisés, d’autant que le SNES a consciemment négligé de s’adresser à eux dans leur ensemble. Pourtant le projet de Peillon consiste bel et bien, malgré son habillage, à faire en sorte que les professeurs soient moins payés, qu’ils enseignent plus longtemps et qu’au total moins d’argent public soit consacré à l’éducation des jeunes. »
Les enseignants de prépa suspendent les cours d’informatique, dispensés sous forme d’heures sup.
Et finalement sur BFMTV Education : Peillon recule sur les avantages des profs de prépa.


L’éducation

L’éducation des européens pour commencer : Le niveau d’éducation des Belges est plus élevé que dans le passé. Et Contrepoint, un site libéral que je ne connaissais pas fait un commentaire général sur cette étude européenne : Éducation : stabilité ou mobilité d’une génération à l’autre ?
Il y a "urgence" à repenser l’éducation prioritaire selon la FSU
En Belgique …. Un programme pour encourager l’esprit d’entreprendre à l’école.
Et suite à la publication du rapport de l’Observatoire National de la Vie Étudiante, Cecile Van de Velde est interviewée sur France inter.


TIC et numérique

A propos des tablettes : Intégration des tic dans l’éducation et la formation : Le Sénégal, un pays aux nombreux atouts à exploiter pour réaliser un saut qualitatif.
« Une étude soutenue par l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) et présentée au Forum africain sur l’intégration des Tic dans l’éducation et la formation montre que le Sénégal dispose d’aouts considérables. Le pays est bien couvert par les médias : radio, télévision, téléphonie mobile, Internet haut débit. Cependant, les disparités entre villes et zones rurales sont criantes. »
La Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation de l’Université de Montréal vient de publier une recherche. « Les résultats montrent notamment que la clé du succès d’une intégration réussie de l’iPad en contexte scolaire serait avant tout lié à la fois à la formation adéquate des enseignants et à la responsabilisation des élèves aux usages éducatifs et scolaires réfléchis de l’iPad à l’école.  »
Pour les abonnés de Libération : L’éducation populaire à l’heure du numérique
Dans Question d’éducation, Emmanuel Davidenkoff ayant participé à "Boussoles du numérique" à Cenon propose sa chronique : Numérique : l’école au milieu du gué.
Xavier de La Porte s’interroge : Steiner-Waldorf, Montessori : quel lien entre pédagogies alternatives et génie technologique ? Paradoxe ? « Les ingénieurs de la Silicon Valley mettent leurs enfants dans des écoles dont la technologie est bannie. Mesurons l’importance de cette information. En ces temps où l’on fait entrer les ordinateurs et l’informatique dans les écoles et les programmes scolaires (aux Etats-Unis, mais en France aussi), ceux qui imaginent et fabriquent les technologies d’aujourd’hui et de demain, préfèrent pour leurs enfants les pédagogies alternatives et, en particulier les écoles Waldorf. »
On a testé pour vous l’Éduthèque par Stéphanie de Vanssay sur le blog de L’ÉCOLE DE DEMAIN : « Dans le cadre de l’entrée de l’école dans l’ère du numérique, le ministère lance de nouveaux service en ligne dont l’Éduthèque. Il s’agit d’un portail réservé aux enseignants permettant d’accéder via des sites partenaires à des contenus numériques utilisables dans le cadre des cours. » Les « on aime », « on n’aime moins » et les « on aimerait ».


Vrac

Michel Abhervé sur son blog d’Alternatives économiques s’interroge : Apprentissage dans le secteur public : on fait quoi ?

Nathalie Bulle (Sociologue, directrice de recherche au CNRS) propose un commentaire à l’enquête PISA avec Priorité à l’exigence académique !. « Avec la sortie de la dernière mouture de l’enquête PISA, version 2012, des contrevérités ont été affirmées sans réflexion. Revenons sur les enseignements majeurs de cette comparaison internationale des performances des élèves d’un peu plus de 15 ans. Rappelons que PISA ne s’intéresse pas au niveau atteint par les élèves dans les disciplines, mais à leur aptitude à appréhender les situations de la vie quotidienne, grâce à leur formation scolaire. »

JPEG - 35.7 ko
Le dessin de Fabien Crégut

Manifestation dans le Loir-et-Cher couverte par la Nouvelle République : La Région " veut tout contrôler " : « La Région veut tout contrôler, de l’orientation à l’emploi en passant par la formation, mais, pour l’instant, la loi ne lui donne pas toutes ces compétences !  ». « Mais en Loir-et-Cher, les manifestants se demandent surtout « comment on va faire fonctionner les CIO de Blois et Vendôme alors que le conseil général a supprimé sa subvention et que l’Éducation nationale ne veut pas compenser par une dotation supplémentaire.  »

Et pour terminer, une … revue de presse, celle Marie-Christine Brassier pour Educpros du 9 décembre 2013.

Demain, je passe la main à Lionel Jeanjeau. Bonne lecture, bonne soirée.
Bernard Desclaux

JPEG - 59.9 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Enseignant : quel métier ! Hors-série n°33 - decembre 2013
Publication disponible uniquement au format numérique (PDF - epub), en téléchargement depuis notre site.
Une compilation d’articles parus dans notre revue, pour alimenter les débats en cours, en prenant du recul sur ce qu’une revue pédagogique a pu dire des métiers enseignants au cours des dernières années.
**
Apprendre avec le numérique
Revue n°498 - juin 2012
Le dossier présente une grande variété de pratiques pédagogiques, de méthodes recourant à des outils numériques pour mieux faire apprendre, dans un cadre collectif comme dans l’accompagnement individuel. Ni révolution, ni scandale. L’enseignement est en mouvement, grâce au numérique aussi.