Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse des hebdomadaires (semaine du 12 au 17 septembre (...)


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse des hebdomadaires
(semaine du 12 au 17 septembre 2005)

Qu’y a t-il dans le cerveau des ados ? C’est, en substance, la question que pose le nouvel observateur en couverture de son dernier numéro. Derrière le titre toujours un peu racoleur, il y a quand même des informations à glaner sur le fonctionnement et le développement du cerveau.
Dans le même magazine, une interview de Claude Thélot qui revient sur la réforme de l’éducation nationale avec le sentiment d’un rendez vous manqué... Nous aussi !
Bonne lecture


Le Nouvel Observateur du jeudi 15 septembre 2005 -

Les secrets du cerveau des ados
Un « âge bête », l’adolescence ? Quelle erreur ! La science établit aujourd’hui qu’à 12 ans les ados disposent d’un maximum de matière grise... Hélas, encore en friche ! L’adolescence, c’est la période clé où le capital de neurones disponibles s’organise et se spécialise. Et cela ne va pas sans turbulences... Sous la conduite du grand neurologue, Jay Giedd, Michel de Pracontal est parti à la découverte de ce continent si mal connu : la tête de nos enfants

Lire la suite de l’article

Hormones en folie
Les scientifiques ont longtemps attribué les comportements plus ou moins erratiques des adolescents au torrent d’hormones sexuelles qui se déverse dans leur organisme en mutation. Si l’on pense aujourd’hui que le développement cérébral joue un rôle prépondérant, l’arrivée des œstrogènes féminins et de la testostérone masculine reste un élément crucial.
Lire la suite de l’article

Ecouter, aider, interdire
Spécialiste de l’adolescence, Lionel Rotenberg pointe les dangers de cet âge : dépression, conduites à risque, sexualité... Et la difficulté des adultes d’aujourd’hui à tenir leur place

Lire la suite de l’article

Le cercle des ados surdoués
Précoces mais fragiles, certains ados ont besoin d’un enseignement adapté à leurs facultés de compréhension et de mémorisation. Reportage dans une classe de Chambéry
Lire la suite de l’article

« Des nourrissons géants »
Crise de génération ou crise de société ? Le psychiatre réagit au drame de L’Haÿ-les-Roses mettant en cause quatre adolescentes
Lire la suite de l’article

Ecole : mais où est passée la réforme ?
Il y a un an Claude Thélot remettait au gouvernement un rapport audacieux pour repenser notre système éducatif en profondeur. Une rentrée scolaire plus tard, qu’en reste-t-il ? Rien ou presque. Revue de détail des occasions manquées avec l’auteur
Lire la suite de l’article

L’épineuse question des remplacements
Pleurez, élèves ! Le genre d’annonce qui vous réjouissait tant : « Cette semaine, en raison de l’absence de votre professeur de maths, vous irez en permanence », c’est sans doute fini. Le ministre de l’Education Gilles de Robien vient de publier un décret pour améliorer le remplacement des profs absents pour une courte durée. Jusqu’à maintenant, il n’était pas assuré. Ou mal. « Bilan : près de 3,5 millions d’heures de cours par an perdues, soit environ 2% du total », explique-t-on au ministère. Désormais, les collègues dans l’établissement devront s’y coller, à raison de cinq heures au maximum par semaine. Ils remplaceront dans leur matière et seront payés pour cela entre 36 et 50 euros l’heure, selon leur grade, soit un peu plus que le tarif de l’heure supplémentaire.
La nouvelle organisation est beaucoup plus souple. Exemple : le prof de français de la cinquième B est malade. Le principal interroge son logiciel d’emplois du temps pour trouver un autre prof de français disponible, qui pourra prendre la classe dès le surlendemain. Mais il se peut aussi qu’un enseignant des cinquièmes B dans une autre matière accepte d’avancer dans son programme avec les élèves. Quitte à ce que son collègue le soulage une autre fois.
Lire la suite de l’article


Le Point du 15 septembre 2005

Rien vu...


L’Express du 12 septembre 2005

La grève de sept ans
Incroyable, les directeurs d’école sont en grève administrative depuis... sept ans ! Et 1 chef d’établissement sur 2 suit le mouvement, soit 27 000 écoles. Edmond Philippart, par exemple, entame sa sixième année d’insurrection. Six ans qu’il oppose une résistance molle mais têtue à son administration, dans son école Gambetta, à Vanves. Motif : protester contre des missions de plus en plus lourdes et complexes, réclamer des décharges de cours, une aide administrative et un statut. Une journée d’action est prévue le 21 septembre, à l’appel du SNUipp-FSU, du SE-Unsa et des Sgen-CFDT
Lire la suite de l’article


Le Figaro-Madame/ Figaro Magazine samedi 17 septembre 2005

Moi, Lena, 15 ans, délinquante ordinaire
Policiers, magistrats et éducateurs tirent le signal d’alarme : de plus en plus d’adolescentes sont impliquées dans des faits divers. Portrait de Lena, une "crapuleuse" du 9.3.
Lire la suite de l’article


Politis du 15 septembre 2005

Rien vu...


Marianne du 15 septembre 2005

Rien vu...