Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Éditorial > Refonder l’école ? Oui, mais...


Refonder l’école ? Oui, mais...


C’est par cette question que Pierre Madiot et Jean-Michel Zakhartchouk, rédacteurs aux Cahiers, terminent leur réponse (L’école nouvelle à la mode Sarkozy) à la "lettre aux éducateurs". Si faire évoluer l’école et notre système éducatif apparaît comme nécessaire, il s’agit de bien savoir où l’on nous conduit. La rhétorique d’un Nicolas Sarkozy habitué à manipuler la contradiction pour jeter le trouble sinon pour faire consensus, s’exerce longuement dans la lettre qu’il nous a adressée. Parler de liberté pédagogique, de différenciation ou bien encore d’expérimentation peut séduire. Pourtant sélection précoce, tri social et élitisme trouveront de quoi se justifier et s’établir davantage encore si on n’affirme pas que tout cela doit se faire au nom de la démocratie et d’une école pour tous. La nation doit en effet se donner les moyens de la réussite de chaque citoyen. Mais cette ambition est certainement la plus difficile à mettre en œuvre parce qu’exigeante sur le plan pédagogique et sur celui de la définition des savoirs à enseigner. Gardons-nous du simplisme et des mystifications.

L’exigence de la réflexion et celle des ambitions, nous les retrouvons dans le N° 455 des Cahiers pédagogiques consacré à la technologie. Voici une discipline en plein questionnement (Où va-t-elle ? interrogent Roxane Caty-Leslé et Monique Ferrerons qui ont coordonné le dossier) qui reste porteuse d’un projet de réussite pour tous. Voici un questionnement qui peut intéresser chaque enseignant, quelle que soit sa discipline. Gardons-nous du simplisme...