Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Quelle pédagogie pour le lycée ?


Quelle pédagogie pour le lycée ?

Communiqué du bureau du CRAP-Cahiers pédagogiques

12 octobre 2008

Après des annonces très ambitieuses en juin et juillet dernier, les dernières péripéties de la réforme du lycée peuvent faire craindre qu’à vouloir avancer à marche forcée, le ministère n’oublie de vérifier sa boussole et sème tout le monde en route pour terminer dans une impasse.


- Le ministère a choisi un calendrier très resserré, au détriment du temps indispensable pour élaborer, expérimenter, convaincre.
- Il a réduit la concertation à des réunions bilatérales entre les seuls syndicats et un chargé de mission, au détriment du débat public le plus large avec l’ensemble des acteurs.
- Il communique par des annonces circulant par toutes sortes de canaux, suscitant l’inquiétude des personnels, des réactions vives et plus ou moins fondées des associations de disciplines, au détriment de la transparence et de la sincérité.
- Il se focalise sur une réforme de structure, à base de modules, en semblant considérer la révision des programmes comme un détail à régler en quelques semaines, en ignorant complètement les problèmes pédagogiques.
- Il prétend s’occuper de préparer les lycéens à l’enseignement supérieur, mais néglige souverainement la liaison entre ce nouveau lycée et le collège, sans faire aucune référence au socle commun de connaissances et de compétences pourtant inscrit dans la loi et dont l’acquisition seule peut permettre de bien poursuivre des études dans le « nouveau lycée ».

Une réforme ambitieuse des lycées nécessiterait une réflexion de fond :
- sur les savoirs et les compétences à enseigner,
- sur la façon d’articuler différentes modalités pédagogiques (conférences, travail par projet, recherche documentaire, tutorat, etc.).
Elle nécessiterait d’y associer fortement les enseignants, en posant la question de l’évolution de leur métier, de leur statut, du fonctionnement des établissements.

Le CRAP-Cahiers pédagogiques est prêt à participer à une telle réflexion, en s’appuyant sur les nombreuses propositions qu’il a déjà émises, sur les innovations qu’il a contribué à faire connaitre.

Mais, malheureusement, très loin de ces ambitions, le ministère semble donner la priorité aux solutions susceptibles d’économiser des postes pour le contenu de sa réforme, et aux escarmouches tactiques avec les syndicats pour la concertation. Face à cette gestion dangereuse et à courte vue, on ne peut qu’espérer que la mobilisation exemplaire pour la manifestation du 19 octobre augure d’un avenir meilleur pour l’école.

Le bureau du CRAP-Cahiers pédagogiques
Paris, le 12 octobre 2008


Signalons notre offre spéciale n°2 sur le sujet, "Les lycées" :
- Les lycées agricoles : un laboratoire d’innovations grandeur réelle (289)
- Quelle pédagogie pour les lycées ? (376/377)
- Les lycées professionnels (403)
- STG, quelle rénovation ? (461)