Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Quel projet commun pour l’École en Europe ?


Quel projet commun pour l’École en Europe ?

Jounée d’étude au Palais du Luxembourg, organisée le 17 janvier par Education & Devenir, en partenariat avec les CEMEA, le CRAP Cahiers-pédagogiques, la FCPE, la PEEP et la Ligue de l’Enseignement.

12 janvier 2005

L’Europe, territoire aux frontières encore indéfinies, se cherche autour de valeurs fondatrices et revendique avec volontarisme la convergence d’intérêts de ses Etats membres pour un devenir prospère et démocratique. Avec une telle ambition, ne peut-on s’étonner que les européens ne soient pas encore parvenus à définir un intérêt général, « un bien commun » pour un projet éducatif fort ?


" [...] Quelle est la place réellement attribuée à l’enseignement scolaire dans la construction européenne ? Il n’apparaît pas comme une des priorités affichées. Tant le Conseil que la Commission renvoient aux États membres l’initiative des améliorations dans ce domaine.

Les finalités générales de la construction européenne s’opérationnalisent essentiellement dans des leviers à caractère économique et mobilisent majoritairement des moyens financiers (programmes de financement de la mobilité) ou réglementaires (harmonisation des diplômes et des qualifications). De larges zones de la politique commune d’éducation restent floues ou discutables et méritent un examen attentif.

  • Si un meilleur accès au savoir est un objectif affirmé, les conditions institutionnelles de cet accès ne sont pas précisées. En particulier, la notion de service public d’éducation ne peut s’approcher à l’aide des mêmes analyses que les autres biens communs que sont l’environnement, l’énergie etc. Quelle démocratisation de l’enseignement est en jeu dans la construction européenne ?
  • L’organisation pédagogique et la définition des objectifs d’apprentissage posent des problèmes non seulement en raison des spécificités nationales des États membres quant aux contenus d’enseignement et aux pratiques éducatives, mais aussi parce que le mode de détermination des programmes et le rapport qu’ils entretiennent avec les préoccupations de la société civile (laïcité, sélection des pratiques sociales de référence) sont variés et même souvent divergents.

Comment s’y prendre pour définir des finalités communes, réellement dynamisantes pour l’enseignement ? Comment ne pas réduire les ambitions communes à des procédures d’évaluation d’un minimum commun réducteur et générateur d’échec ? "

Françoise CLERC, Éducation & Devenir, extrait du texte de présentation de la journée.

Lire la présentation complète : http://education.devenir.free.fr/se...

Programme

Journée d’étude au Palais du Luxembourg
Lundi 17 janvier 2005

Matin

- 9h00 : Accueil
Les procédures de vérifications du palais du Luxembourg sont très strictes ; nous vous demandons d’être ponctuels et de vous munir d’une pièce d’identité ainsi que de votre carton d’invitation.

- 9h30 : Ouverture :

  • José FOUQUE, Président d’E&D.

- 10h00 : Conférence - Quel projet commun pour l’École en Europe ?

  • Jean-Richard CYTERMANN, Professeur associé à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Ancien Directeur de la programmation et du développement au ministère de l’Éducation Nationale.

- 11h00 : Table ronde et débat avec la salle, animée par Olivier MASSON

  • Jean-Marc NOLLET, ancien ministre de l’enfance de la communauté francophone de Belgique, Député fédéral,
  • Adriana COLOMBO (Italie), professeur d’Université,
  • TÓHT Barnabàs (Hongrie), professeur de Lettres classiques,
  • Luce PEPIN, Responsable à la Commission européenne de la coordination du processus de Lisbonne dans l’éducation et la formation, propose un éclairage sur « la question des compétences de base dans la stratégie de Lisbonne ».

Après-midi

- 14h15 : La notion de socle commun a-t-elle un sens pour l’Europe ?

  • Daniel BLOCH, Expert représentant la France au groupe en charge des compétences de base auprès de la commission éducation et culture, ancien Recteur.

- 15h00 : Intervention de :

  • Joël DECAILLON, Secrétaire confédéral de la Confédération Européenne des syndicats.

- 15h30 : Grand témoin :

  • Martine AUBRY, ancienne ministre, Maire de Lille (sous réserve).

- 16h30 : Clôture des travaux :

  • José FOUQUE, Président d’Éducation & Devenir

Lire la présentation complète sur le site de Education & Devenir :
http://education.devenir.free.fr/se...

Télécharger une fiche d’inscription (format PDF) : http://education.devenir.free.fr/Do...