Accueil > Publications > Articles en ligne > Pourquoi utiliser des logiciels d’aide à l’organisation des connaissances (...)


N°468 - Dossier "As-tu fait tes devoirs ?"

Pourquoi utiliser des logiciels d’aide à l’organisation des connaissances ?

Par Marie-Claude Lussier et Louis-Philippe Longpré


Les travaux à la maison prennent une toute autre dimension avec l’avènement de l’Internet et des nouvelles technologies. Une multitude de savoirs étant maintenant à portée d’un clic, pour ne pas dire d’un « copié-collé », il est plus que jamais primordial que les jeunes développent les habiletés qui leur permettront de gérer et de traiter efficacement les connaissances. Malheureusement, à l’ère de l’instantané et de la multiplication des sources d’informations, nous constatons plutôt des difficultés grandissantes tant au niveau de la méthodologie que de l’organisation.
Afin de remédier à ce problème, les outils informatiques axés sur l’organisation des connaissances sont appelés à jouer un rôle de premier plan. Ils permettent de s’approprier activement les savoirs et contribuent à l’acquisition de stratégies nécessaires à une gestion cognitive efficace.

Le logiciel Hop ! Étude [1]

Parmi les différentes solutions offertes, le logiciel Hop ! Étude occupe une place distincte en permettant de créer différents types de représentations dans un même document (diagrammes, lignes de temps, fiches descriptives, cartes question-réponse) et en offrant de nombreux outils conçus spécifiquement pour développer les compétences méthodologiques indispensables à la réussite scolaire.
Les concepteurs du logiciel comparent leur produit à un couteau suisse : une collection d’outils pouvant s’adapter aux besoins du moment, allant de la création toute simple d’une pile de questions-réponses jusqu’à la gestion plus complexe d’un projet de recherche. Nous présentons ci-dessous trois cas typiques d’élèves ayant mis ce logiciel à profit pour les appuyer dans leurs besoins spécifiques.

Lucie, une élève de 13 ans, était abattue par le nombre de verbes irréguliers qu’elle devait mémoriser dans son cours d’anglais. Sa mère l’ayant encouragée à utiliser Hop ! Étude pour relever le défi, Lucie a créé un document dans lequel elle ajoute régulièrement des fiches pour les verbes à mémoriser. Elle utilise ainsi une stratégie active d’étude tout en ayant l’impression positive de se fabriquer du savoir. Elle peut ensuite « s’amuser » dans l’environnement test du logiciel et se faire questionner sur une partie ou la totalité de ses fiches. Ce module lui permet d’évaluer son niveau de compétence et recevoir un feed-back en pourcentage. Lucie s’est fixé des objectifs et à force de pratique, elle les a atteints !

Juliette effectuait souvent ses travaux à la toute dernière minute et se retrouvait à remettre des devoirs bâclés. En fait, ne sachant par quoi commencer, elle passait l’heure d’étude devant des feuilles qui se remplissaient de gribouillages improductifs. Ses parents voulaient la guider sans faire les travaux à sa place, c’est ainsi qu’ils ont décidé d’utiliser Hop ! Étude. Le logiciel contenant des modes d’emploi pour différents types de travaux, ils ont profité d’un projet d’exposé oral qui terrorisait leur fille pour l’initier à l’outil. Juliette s’est ainsi retrouvée devant de petites tâches faciles à comprendre qui lui ont permis de mener son projet à terme. En suivant les modèles proposés, elle a donné vie à ses découvertes en les organisant sous la forme de diagrammes, d’images commentées et de fiches illustrées. Puisque Juliette a aussi utilisé l’agenda fourni avec le logiciel, elle a été capable de réaliser son projet selon un échéancier efficace. Sa présentation eut un grand succès et elle a reçu une meilleure note qu’à l’habitude. En sachant par quoi débuter et en procédant étape par étape, Juliette a ainsi pu sortir du cercle infernal de la procrastination.

Thomas avait toujours été bon à l’école sans jamais faire trop d’efforts. À 17 ans, il a cependant frappé un mur. Thomas a donc décidé de créer un document pour chaque matière et d’y organiser le contenu de ses notes de cours et de ses lectures. Thomas peut être considéré comme un « super-utilisateur » puisqu’il a utilisé une grande partie des outils disponibles. Il a créé des diagrammes pour établir des relations entre les concepts et obtenir des vues d’ensemble. Il a accumulé des notes de lecture sous forme de fiches. Il a classé ses pages dans différents index thématiques. Il a inséré des hyperliens entre ses informations, ainsi que vers des données externes. Bref, il a construit de véritables bases de connaissances pour chacun de ses cours. Et quel soulagement de pouvoir utiliser ensuite le module de test pour réviser le contenu emmagasiné et faire évaluer ses connaissances.

Les jeunes d’aujourd’hui ont accès à des outils de recherche puissants qui mettent à leur disposition une multitude de contenus, souvent parcellaires et éclatés. Les logiciels axés sur l’organisation des connaissances viennent combler un vide en leur permettant de s’approprier activement l’information et d’en dégager du sens. Ils démontrent hors de tout doute qu’il est possible que l’ordinateur puisse jouer un rôle positif dans la réalisation de ses études.

Marie-Claude Lussier, Conceptrice pédagogique (au Québec).
Louis-Philippe Longpré, Enseignant au secondaire (au Québec).


[1NDLR : Comme il nous arrive de recommander des livres, nous faisons confiance à Marie-Claude Lussier qui a expérimenté l’usage de ce logiciel. Il n’y a pas de lien publicitaire entre notre revue et les vendeurs.
Hop ! Étude est disponible dans toutes les grandes librairies, dans les Coops scolaires et il est aussi disponible via internet.(cyberlude) au prix de 44,95 $.
Hop ! Étude est compatible avec Windows XP ou Vista, et Mac OS X. C’est un logiciel léger (21 Mo) qui s’installe rapidement.


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.


  • Dans la même rubrique

  • N° 552 - Les dys dans la classe

    Bibliographie Sitographie Filmographie
  • N° 552 - Les dys dans la classe

    Le Cartable Fantastique
  • N° 552 - Les dys dans la classe

    Un dispositif croisé orthophoniste-enseignant
  • N° 552 - Les dys dans la classe

    Les troubles de l’apprentissage en Israël
  • N° 552 - Les dys dans la classe

    Une linguiste dyslexique
  • N° 552 - Les dys dans la classe

    Une collaboration multidisciplinaire
  • N° 551 - Expliciter en classe

    Bibliographie
  • N° 551 - Expliciter en classe

    Des réponses à pouces levés
  • N° 551 - Expliciter en classe

    Montrer comment ça se passe
  • N° 551 - Expliciter en classe

    Le travail qui produit et le travail qui construit