Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Pour la suppression des notes à l’école élémentaire


Pour la suppression des notes à l’école élémentaire

Un appel lancé par l’Afev

18 novembre 2010

Décidé à la suite de la 3e Journée du refus de l’échec scolaire, cet appel dénonce la pression scolaire exercée par les notes et les risques de démotivation, en particulier pour les élèves en difficulté. Il appelle de ses vœux une école de la coopération.


Le texte de l’appel souligne que « la confiance en soi est indispensable à la réussite scolaire, les conséquences de ce système de classement sur les élèves en difficulté sont désastreuses : fissuration de l’estime de soi, absence de valorisation de leurs compétences, détérioration des relations familiales et, à terme, souffrance scolaire. » Il rappelle que les instructions officielles ne font plus référence à la note comme système d’évaluation et cite en exemple la Finlande où les élèves ne sont pas notés avant 11 ans.

Plusieurs personnalités ont déjà signé cet appel, parmi lesquelles : François Dubet, Daniel Pennac, Marcel Rufo, Michel Rocard, Axel Kahn, Éric Maurin, Boris Cyrulnik ou Richard Descoings.

Toutefois, la question des notes à l’école élémentaire se pose également au collège, en particulier en sixième, de nombreux parents étant demandeurs de notes dès le CM afin de préparer les élèves au collège. Sur cette question, on peut lire le témoignage d’Isabel Panier Pour en finir (ou presque) avec les notes - L’évaluation par compétences , lié au dossier des Cahiers pédagogiques sur l’évaluation du n° 438 (décembre 2005).

Programmation 2014-2015 Lire et signer l’appel

Programmation 2014-2015 Lire l’éditorial de Philippe Watrelot et Jean-Michel Zakhartchouk : L’évaluation, une question très politique...