Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Chroniques du métier > Océan numérique et explorateurs de nouveaux mondes


L’actualité éducative du n° 503 - février 2013

Océan numérique et explorateurs de nouveaux mondes

La chronique d’é.l@b

Quand Christophe Colomb met pied à terre à Cuba en octobre 1492, il est convaincu d’être parvenu en Inde. Audacieux et aventurier, il se méprend sur sa découverte inattendue. Mais quelle découverte ! Le numérique à l’école tient de cela : de l’audace, de l’exploration et des découvertes inattendues.

Diverses dans leur appareillage et dans leur port d’attache, les classes numériques proposent des itinéraires variés dont la cartographie reflète la richesse. Consultons ici un bref portulan.

Poussées par les vents numériques, les classes qui font un usage quotidien, et donc naturel, des technologies lèvent les voiles hors de leurs murs en partageant leurs activités (problèmes mathématiques, exercices d’expression écrite, activités de géographie, vidéoconférences, blogs) et tissent des liens interactifs avec des parents d’élèves, d’autres classes, mais aussi des personnalités extérieures au monde de l’éducation.

JPEG - 107.6 ko
©Mathilde Bernos

La magie de ces interactions est telle que les frontières de niveaux et de cycles s’effacent aisément. Ainsi telle classe de grande section de maternelle (http://ecole-cambrai.com) racontera via son blog les péripéties de son voyage de classe. Ou ces CE1 et CE2 de monsieur Lamoureux (@CE1_CE2-gaujacq) qui défient via Twitter, dans un magnifique esprit, les CM2 de monsieur Acou (@Classe_Acou) lors de concours de mathématiques et de géographie. Et cette zone portuaire qu’est la section éducation de Skype où s’affichent des routes maritimes pédagogiques enthousiasmantes : les navires affichent ici des pavillons du monde entier !

De la sorte, les classes numériques sont de véritables hyperclasses. Au sens où, connectées entre elles, elles constituent un réseau d’entraide, de formation et de médiation. Ainsi ces élèves de 6e qui interrogent des étudiants indiens sur le Ning de l’Alliance française de Mumbai. Ces derniers profitant de l’opportunité pour mettre en pratique leur apprentissage de la langue française. Ou bien encore ces élèves de 2de qui peuvent nourrir leur étude de cas sur les risques au Japon en échangeant avec la journaliste Karyn Nishi-Poupée, via leur journal de bord entretenu via Storify.

Incontestablement, ces classes numériques démontrent que l’ouverture au monde (proche et lointain) est un facteur d’engagement et de réussite des élèves. Invitant parents, proches, confrères et camarades à lire et réagir à leurs activités, les élèves participent, en tant qu’acteurs, à leur mue en citoyens du monde.

Ghislain Dominé

Le site d’é.l@b

Sitographie

 

Répertoire des twitclasses :

http://twittclasses.posterous.com

Ning de l’Alliance française de Mumbai : http://afmumbai.ning.com

Section éducation de Skype : https://education.skype.com/?locale=fr