Accueil > Publications > Les dossiers des Cahiers > N°385 - 2 dossiers : Travailler aussi en grand groupe et Comment faire avec (...)


N°385 - 2 dossiers : Travailler aussi en grand groupe et Comment faire avec les réformes

Coordonnés par Elizabeth Bussienne et Michel Tozzi, et par Jean-Michel Zakhartchouk

juin 2000

Travailler aussi en grand groupe
Une discussion sereine sur les relations entre les effectifs et la pédagogie, la réussite scolaire ? Pourquoi pas. Souvent nous pensons, disons que nous avons trop d’élèves mais, à quel nombre se situe le trop ? Maternelle à trente, seconde à trente-cinq, amphi à cent cinquante ?
Dans ce dossier nous vous proposons des réflexions d’enseignants confrontés à ces groupes (comment le vivent-ils, qu’en pensent-ils...) et des contributions de chercheurs, d’historiens (les liens entre les effectifs et la réussite scolaire, l’enseignement mutuel...). Et puis aussi des témoignages de recherches, de pratiques sur ce qu’il est possible de faire, d’inventer dans les classes de primaire ou de secondaire, à l’université et ailleurs (assemblées générales, cafés philosophiques...)
Des contributions qui explorent les différentes facettes du débat, ses aspects idéologiques et politiques, organisationnels, pédagogiques.

Comment faire avec les réformes, en collège et lycée ?
Depuis 1997, de nouveaux dispositifs se mettent en place dans les établissements du secondaire. « Coquilles vides » dans certains cas, ils peuvent être des ferments de changements essentiels si on prend vraiment au sérieux leurs finalités. Du coup, il est inévitable qu’ils provoquent remous et polémiques. Pour y voir plus clair, nous sommes allés « sur le terrain » pour voir comment fonctionnent les TPE, l’heure de vie de classe, l’aide individualisée seconde et la remédiation sixième, le tutorat, l’éducation civique, juridique et sociale... et comment peuvent se mettre en place les travaux croisés, les programmes de français ou la nouvelle pédagogie de l’oral.

Commander ce numéro

Sommaire

1 Travailler aussi en grand groupe

Dans le premier et le second degré

- Denis Meuret : Un débat vif
- François Jacquet-Francillon : Au XIXe siècle : le monitorat
- Hélène Eveleigh : Bourrage de classe
- Joëlle Chenel-Flahou : Jour de pluie sans préau...
- L’équipe Vitruve : De quoi faudrait-il parler à l’AG ?
- Cécile Rédaounia : Difficile d’animer les réunions

Dans le supérieur

- Yveline Fumat : Lieu d’une parole
- Marguerite Altet : Un discours qui dit
- Michel Tozzi : Trente groupes de cinq
- Daniel Comte : Désorganiser le silence
- Monik Bruneau et Louise Langevin : De l’usage de la question
- Richard Faerber : Des réseaux comme levier

Et ailleurs ?

- Anne Jorro et Jean Houssaye : Penser aussi
- Guy Lavrilleux : Organiser clairement
- Florence Castincaud : Réguler
- Dominique Lassare : Entre l’émotion et la technologie
- Michel Tozzi : Un débat philo, bien frais !


2 Comment faire avec les réformes ?

Aider les élèves

- Pierre Madiot : L’aide individualisée a-t-elle du sens ?
- Sylvie Grau : Un début de mise en œuvre 38
- Maria-Alice Medioni : Tous ensemble !
- Paul Wohler : Des pistes pour aider
- Robert Guichenuy : Du pensum au levier pédagogique
- Agnès Denis : Une expérience de tutorat

Ouvertures interdisciplinaires

- Françoise Dupont et Jacqueline Taillandier : Premiers regards sur les TPE
- Raoul Pantanella : Les TPE à l’épreuve du feu
- Colette Charrier-Ligonat et Brigitte Bracconier : Le partenariat avec les CDI
- Raoul Pantanella : Un dispositif à croisements multiples...
- Claudine Pagès : Le journal des croisades

La vie de classe

- Arnaud Dubois et Muriel Wehrung : Une heure de vie de classe en troisième
- L’équipe RVP de l’académie Orléans-Tours : Les heures de vie de classe en lycée professionnel

L’ECJS

- Pierre Madiot : Appel à débat
- René Revol : Pourquoi l’ECJS aujourd’hui ?
- René Revol : Délinquance
- Franck Arnaud, Benjamin Daubeuf, Daniel Herelle, Claude Jensen : Premiers essais encourageants
- Patrick Hubert : Mise en route

Dans l’enseignement du français

- Raoul Pantanella : La dissertation en danger ?
- Marielle Rispail : Évaluer l’oral, pas forcément « noter »
- Violaine Houdard-Mérot et Hélène Eveleigh : Et en français, qu’est-ce qu’on change ?