Accueil > Publications > Les dossiers des Cahiers > N° 526 - Inclure tous les élèves


N° 526 - Inclure tous les élèves

Coordonné par Élisabeth Bussienne et Évelyne Clavier

janvier 2016

Pour les élèves à besoins éducatifs particuliers, l’écart est parfois grand entre ce qui est prescrit et la réalité de leur scolarisation. Ce dossier vise à en pointer les freins et à proposer des leviers à même de faire vivre l’école inclusive refondée.

Commander ce numéro

Une offre spéciale accompagne ce numéro, sur notre librairie

Sommaire

Les actualités éducatives

Éditorial Cécile Blanchard
Après les attentats, que peuvent faire les pédagogues ?
Il faut apprendre à répondre aux questions que se posent les élèves Entretien avec François Dubet
Ce sont les résultats des recherches qui définissent l’engagement Entretien avec Pierre Merle
L’école ailleurs
École belge francophone : un chantier en réparation ou en transformation ? Xavier Dejemeppe
L’actualité de la recherche
Vers un leadership collectif ? Rémi Thibert
La chronique d’é.l@b
La classe inversée ? Ils en sont tout retournés ! Caroline Jouneau-Sion
Billet du mois
Dire non Michèle Amiel, Richard Etienne, Philippe Watrelot

Dossier : Le climat scolaire

Avant-propos par Élisabeth Bussienne et Évelyne Clavier

 

Utopies, lois et réalités

 

« Et toi, tu relèves de quoi ? » Gwenael Le Guevel
Pour une école et une société plus inclusives Isabelle Lardon
À l’épreuve de l’école Camille Bonnemberger
Le rôle de l’environnement Marc Blin
L’école ordinaire et le secteur médicosocial Anna d’Onofrio
Le quotidien de deux jeunes enfants étrangers Maria Renata Prado Martin
Quelle scolarisation pour les élèves allophones ? Tania Bouchet, Valérie Lanier, Corinne Marchand
Il sait lire, oui, mais comment ? Patricia Girardet
Que disent les élèves de CLIS de leur place dans l’école ? Claire de Saint Martin
La double peine Nicole Bouin

Autrement et ailleurs

 

L’ITEP, pour vivre et apprendre ensemble Pierre Lignée
L’EIP, un élève à besoins éducatifs particuliers Marie-Josèphe Méline
La prise en compte des « dys » au lycée Fabrice Pilat, Nathalie Verstraete
Enseigner en situation de handicap Pascale De Moura
À Genève, le REP, un outil de l’école inclusive ? Julie Pelhate
Les élèves « autrement capables » en Italie Pina Alessi
Éduquer pour mieux inclure : l’exemple écossais James Forbes

Comment faire ?

 

La médiation par l’image Vanessa Parent
Le « sac d’histoires » Michèle Elfassy, Julie Portocarrero
Différencier pour inclure en EPS Jean-Pierre Garel
Enseignante référente Marie-Claude Bock
Ulis collège : travailler en équipe Sarah Goupil, Delphine Watrin
Accompagnant d’élèves en situation de handicap Dominique Delperdange
Commencer par l’intégration Daniel Comte
Au plus près des élèves Nadège Georget
Agir comme bénévole Catherine

À lire sur notre site :

 

De l’élitisme à l’inclusion, au lycée français de Bogotá Laurent Casanas
L’inclusion comme levier de changement Séverine Cheinet
Chronique d’une odyssée Geneviève Duchêne
L’inclusion généralisée : le grand saut ? Horri Feten
Des scolarisations individuelles en question au sein de dispositifs pour l’inclusion scolaire Arnaud Lacaille
L’école inclusive en Angleterre Jennifer Wozniak
Maman d’enfants à la scolarité atypique Catherine
Bibliographie

Perspectives

Et chez toi, ça va ?

Ces écoles Sitaël
Je serais bien restée chez moi Soizic Guérin
Les bonnes résolutions de cette année Franck Dupire
Pour l’année nouvelle Odile Sotinel
Menace de mort Martine Belmont
Quelques facettes d’une boule puante Michèle Hovic
Compétences invisibles Dominique Moinard

Faits et idées

Mettre le paquet sur l’accompagnement personnalisé dans un collège rural Olivier Rosan
Mieux comprendre le handicap par l’intermédiaire de la littérature jeunesse Clémentine Vallée
Pour la première fois, je me sens algérienne Georges Gutman

Depuis le temps…

Déconstruire le «  handicap  » Yannick Mével

Le livre du mois

Enseigner l’histoire à l’école Benoît Falaize


Notre prochain numéro

Neurosciences et pédagogie

Les neurosciences provoquent des polémiques. Pour certains, elles représentent une menace pour une vision humaniste de la pédagogie. Pour d’autres, elles produisent des résultats évaluables qui feraient office de preuves. Est-on condamné à cette logique binaire ?