Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Nipédu


La chronique d’é.l@b du n° 525

Nipédu

Nipédu est un podcast qui permet d’entendre un fil d’émissions enregistrées, à télécharger ou écouter en ligne. On y parle école, éducation et numérique. Nipédu est animé par un professeur des écoles, Régis Forgione (@profdesecoles), un formateur, Fabien Hobart (@Karabasse77) et un inspecteur de l’éducation nationale du 1er degré, Nicolas Durupt (@nicdurupt). Regards croisés sur les questions d’éducation et de numérique…

Quelle est l’histoire de Nipédu ?
– Le premier épisode a été publié le 1er mai 2014, mais l’idée de proposer un podcast dédié à l’école trottait depuis longtemps dans la tête de Régis Forgione. Le projet Nipédu a donc été proposé à Nipcast, regroupement de podcasts francophones. Très vite, les choses se sont mises en place et l’équipe s’est montée, avec trois passionnés qui ont eu envie de partager leur intérêt pour l’école, l’éducation et le numérique autour d’un micro et dans la bonne humeur. La formule a rapidement trouvé son public.

Comment repérez-vous les reportages ?
– Pour les sujets d’émission, c’est assez variable. Souvent, c’est une question de rencontres. D’autres fois, un thème d’émission induit une recherche d’invités spécifiques. Nous sommes aussi régulièrement appelés à couvrir des évènements éducatifs (Ludovia, l’université d’été de l’OCCE, Educatice, les forums Canopé). C’est très stimulant.

Quels reportages vous ont le plus marqués ?
– Ludovia est chaque année très riche. L’interview de Florence Robine, la Dgesco (directrice générale de l’enseignement scolaire), reste un des grands moments. Au-delà, ce sont les témoignages enthousiastes de tous les praticiens, chercheurs, institutionnels et acteurs du monde de l’éducation qui constituent la raison d’être de Nipédu. La ligne éditoriale se veut résolument constructive, engagée et optimiste, ce qui n’empêche pas nos invités de présenter leurs coups de griffe, comme leurs coups de cœur.

Vous vous appuyez beaucoup sur les réseaux sociaux. De quelles manières ?
– Nipédu essaye d’y promouvoir le meilleur, il y a tellement d’initiatives et de projets positifs à diffuser. Nipédu n’avait pas trois mois d’existence qu’un directeur académique à l’action culturelle, un délégué académique au numérique adjoint, ou même la Dgesco, acceptaient d’être nos invités. Une horizontalité inimaginable sans les réseaux sociaux. Partir du terrain et faire remonter ce qui marche, Nipédu s’inscrit entièrement dans cette logique.

Quels sont vos projets pour la suite ? Quelle évolution pour Nipédu ?
– Au fil du temps, Nipédu est devenu un projet communautaire. L’idée est de savoir capter l’actualité du numérique en éducation et les grands sujets qui font cette école qui change. Nous fourmillons d’idées pour de nouvelles rubriques, de nouvelles modalités collaboratives. Pour cela, un sondage en ligne permet de recueillir les envies, les suggestions, les critiques et les conseils de nos auditeurs.


L’équipe de Nipédu ©DR

Sur la librairie

 

Pédagogie : des utopies à la réalité
Qu’est-ce qui fait qu’un enseignant, un éducateur, sort des sentiers battus et s’avance sur les chemins de l’expérimentation et de l’innovation ? Qu’est-ce qui le met, l’a mis en mouvement ? Quels sont les utopies, les projets, les rêves, les modèles peut-être qui font entrer dans un collectif, un mouvement pédagogique ?