Accueil > Ressources > Nous avons lu > Manuels et enseignement du français


Recension parue dans le N° 403 d’avril 2002

Manuels et enseignement du français

CNDP-CRDP de Basse-Normandie, sous la direction de Sylvie Plane. 2000.

11 avril 2002

Cet ensemble de contributions, issues du colloque de Saint-Lô de 1996 qui a également débouché sur notre numéro « Du bon usage des manuels » (369), permettra à l’enseignant de français de mieux réfléchir à la place qu’occupe ou peut occuper le manuel dans son enseignement, au moment où, en la matière, simplisme et manichéisme ne sont plus d’actualité. Les manuels sont en effet en pleine mutation et prennent en compte les recherches les plus récentes, tout en subissant la concurrence du photocopiage systématique et demain sans doute des nouvelles technologies. Aussi lira-t-on avec grand intérêt cette série de réflexions et comptes rendus de recherches qui s’articulent en quatre grandes parties : place et fonction du manuel ; usage des manuels et pratiques d’enseignement ; conception des outils d’enseignement et analyse de manuels.

Le livre se termine sur une « interpellation » de Yves Reuter qui pointe les dangers qui guettent tout manuel, même novateur : institutionnalisation de l’innovant, scolarisation du non-scolaire (presse, BD, etc.), transposition dogmatique des théories et illusion applicationniste. En fait, pour lui, le manuel est un révélateur de problèmes et si l’analyse critique est légitime, en retour, les manuels aident également les chercheurs à ouvrir de nouvelles pistes et parfois à repenser les théories.

On a peut-être là un ouvrage de base pour la formation initiale et continue des enseignants de français.

Jean-Michel Zakhartchouk