Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Maisons familiales rurales : pour réussir autrement


Formation et blogs

Maisons familiales rurales : pour réussir autrement

13 mai 2013

Les blogs de Patrick Guès et Christophe Bernard, tous deux responsables à l’Union nationale des MFR, ont été élus blogs du mois par les Cahiers pédagogiques. Bonne occasion d’en savoir plus sur les Maisons familiales rurales, lieu d’une pédagogie pour "réussir autrement".


Patrick Guès, quelle est votre fonction et quel a été votre parcours ?

JPEG - 50.1 ko

Je suis responsable du service communication à l’Union nationale des Maisons familiales rurales. Un poste qui couvre des missions très diverses : relations publiques, sites web, publications, statistiques, renseignements sur les formations, veille pédagogique et technologique, organisation des évènements institutionnels... Toute une série de tâches pour lesquelles je n’étais pas préparé car j’ai une formation initiale très technique et pointue : en effet je suis phytiatre, spécialiste des maladies des plantes, si si !

Après avoir obtenu un BTS en lycée agricole public, un de mes enseignants (un vieil ingénieur agronome comme on n’en fait plus) m’a conseillé d’aller frapper à la porte des MFR dont même le nom m’était inconnu. Ce que j’ai fait et j’ai commencé alors une carrière de moniteur. Avec l’appui de mon directeur de l’époque, j’ai pu assez facilement adapter mon poste de travail pour obtenir une maîtrise en sciences de l’éducation et un DEA en recherche en sciences humaines. J’insiste sur cette volonté des Maisons familiales rurales d’accompagner chacun dans un parcours de promotion, salariés du mouvement compris. Puis un jour, j’ai été sollicité pour rejoindre l’équipe nationale des MFR ! Une nouvelle vie, un nouveau métier encore !

Quel aspect des MFR vous a marqué ?

JPEG - 7 ko

J’ai trouvé dans les MFR ce que je cherchais : une vision renouvelée de l’éducation, une structure privilégiant les relations humaines.
Certes, le fonctionnement associatif des Maisons familiales est quelquefois perturbant. Nos certitudes d’enseignant se trouvent confrontées à d’autres qui ont aussi des choses à dire. Or, c’est là sans nul doute un des trésors des MFR : cette capacité à faire travailler ensemble des moniteurs, des parents, des chefs d’entreprises qui ont un objectif commun : la réussite d’un jeune. Dans ce système, la classe n’existe pas. Elle n’est qu’un support d’un temps de formation parmi d’autres espaces et d’autres lieux éducatifs. C’est la vie en définitive qui est école. L’enseignant n’enseigne plus. Il apprend de ces élèves !

Un blog sur l’alternance, pourquoi ?

Parce que la formation par alternance est très mal appréhendée dans ce pays. Il y a trop souvent confusion entre apprentissage et alternance. L’alternance est un véritable concept pédagogique qui, à mon sens, peut nous aider à changer de paradigme éducatif...

JPEG - 19.4 ko

Christophe Bernard, comment êtes-vous arrivé à l’union nationale des maisons familiales rurales ?

JPEG - 35.5 ko

Je suis entré au service communication de l’Unmfreo en septembre dernier. Je m’étais déjà pas mal engagé auparavant sur les réseaux sociaux, à travers mon blog Alternance TicTac, pour communiquer sur le métier de « moniteur en MFR ». J’ai débuté dans ce métier il y a une quinzaine d’années, dans les Vosges : une vraie découverte pour moi qui, originaire de la région parisienne, découvrais à la fois le milieu rural, l’engagement associatif et une approche pédagogique en vrai décalage par rapport à l’école traditionnelle !

2. Vous êtes très impliqué dans le développement des blogs et de la présence des MFR sur les réseaux sociaux. Qu’en attendez-vous ?

Il me semble important que les MFR soient présentes sur les territoires numériques, non seulement pour se faire connaître plus largement, mais également pour contrôler leur image et diffuser au sein de notre propre mouvement les projets pédagogiques, les innovations… Il suffit de parcourir le blog des MFR ou notre Scoop.it pour se rendre compte de la diversité des actions menées au quotidien…

3. Pouvez-vous nous parler des vidéos qui ont été primées lors d’un concours sur la formation par alternance ?

L’Union nationale des MFR vient d’organiser un concours vidéo afin de donner la parole aux jeunes en formation par alternance, nous avons été interpellés par la richesse des réalisations et la force des messages de ces jeunes : ils expriment tous, à leur façon, comment les stages ont changé leur regard sur l’école, et inversement ! Ces vidéos ont été mises en ligne sur notre chaine Youtube, et les gagnants viennent de recevoir leur prix lors du Congrès des MFR qui vient de se dérouler à Rouen.

JPEG - 109.7 ko
Les jeunes de 3ème de la MFR de Beynac (Haute-Vienne) reçoivent le premier prix du concours en présence de leurs moniteurs lors du Congrès des MFR à Rouen (©Jean-Daniel CAZI – avril 2013)

Liens vers trois vidéos du concours « J’aime l’alternance ! ». (A découvrir, elles sont drôles, inventives. [NDLR])
The Alternance (1er prix)
Grand Corps en alternance
Bref, j’aime mon stage en informatique


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.