Accueil > Ressources > Nous avons lu > Les nouveaux profs


Recension parue dans le N°472 d’avril 2009

Les nouveaux profs

Maryline Beaumard, Les petits matins-Arte éditions, 2009.

1er avril 2009

Un livre issu d’une enquête solide d’une journaliste spécialisée qui connaît bien son sujet. Et un tableau somme toute optimiste de la nouvelle génération d’enseignants, confrontée aux élèves d’aujourd’hui, dans leur diversité. Maryline Beaumard souligne, après d’autres, le pragmatisme de ces « nouveaux profs » tout en relativisant certains constats rapides (l’individualisme, le peu d’intérêt pour la politique, etc.) Données chiffrées et références à des rapports et à des recherches permettent de dépasser la description impressionniste et il est fait plus d’une fois allusion au si vite enterré rapport Pochard. On sent chez l’auteure, malgré quelques balancements « centristes » un peu convenus, une certaine sympathie pour les « pédagos » (on nous présente ici quelques adeptes des pratiques Freinet ou GFEN) et un scepticisme pour le moins quant à ce qui est prévu pour la formation future des enseignants. On trouvera aussi des éléments intéressants sur les enseignants issus de l’immigration (notion qui en agace plus d’un, d’ailleurs !) et sur ceux qui viennent d’autres professions.
Reprenons une phrase de la conclusion : « À tous ceux qui pensent que c’était bien mieux hier et que la jeune génération est en train de brader les valeurs de ses aînés, ce livre a tenté de prouver le contraire. »
À noter en complément, un CD audio « journal d’une jeune prof » à partir d’enregistrements d’une jeune enseignante de collège Zep, Delphine Saltel.

Jean-Michel Zakhartchouk