Accueil > Ressources > Nous avons lu > Les neurosciences de l’éducation. De la théorie à la pratique en (...)


Les neurosciences de l’éducation. De la théorie à la pratique en classe

Sous la Direction de Pascale Toscani, Chronique Sociale, Collection Pédagogie/Formation, 2017.

8 septembre 2017

Personne ne conteste les avancées spectaculaires des neurosciences mais l’utilisation de ces découvertes dans le champ de l’école interroge et parfois même inquiète. On fait souvent le constat du maillon manquant, la nécessité de s’appuyer sur des professionnels qui soient à la fois scientifiques et pédagogues.

Le remarquable ouvrage réalisé par l’équipe du Grene, groupe de recherche en neurosciences éducatives, coordonné par Pascale Toscani, docteur en psychologie cognitive, répond bien à cette attente.

Les deux premiers chapitres présentent le cerveau et les fondements neurologiques des activités cognitives, un peu pointu mais sûrement indispensable pour comprendre vraiment les préconisations pédagogiques qui suivent. Le chapitre consacré à l’attention comporte un jeu lié à un blog sur lequel les enseignants peuvent mutualiser leurs expériences avec l’outil. Par ailleurs un tableau détaille les principes qui favorisent l’attention des élèves en cours. L’occasion pour chaque enseignant de faire le point sur ce qui, dans son style d’enseignement, sa façon d’élaborer et d’animer les cours, aide les élèves à se concentrer ou au contraire peut les gêner. L’occasion aussi de réfléchir concrètement à ce qui constitue un environnement propice aux apprentissages. Le chapitre sur la mémoire propose un développement très intéressant sur «  mémoires et identité  » qui permet de réaliser que la mémoire ne sert pas seulement à apprendre mais aussi à se construire et à construire sa relation à l’autre.

Trois autres chapitres font le point sur les recherches concernant les biorythmes et le sommeil. Enfin un dernier chapitre est consacré aux émotions et aux liens entre émotion et cognition.

Des cahiers d’exercices pour les élèves sont proposés chez le même éditeur «  Les neurosciences au cœur de la classe  », «  Je développe mon attention  » et «  J’utilise mon cerveau  » sur les biorythmes, le sommeil et les émotions.

Cet ouvrage très bien illustré doit pouvoir contribuer utilement à la formation des enseignants dans ce domaine. Il est en effet essentiel qu’ils ne se contentent pas de quelques articles de vulgarisation, et qu’en praticiens réflexifs ils développent leur expertise en termes d’apprentissage à partir de lectures solides fondées sur des expérimentations sérieuses.

Nicole Bouin