Accueil > Appels à contribution > Les droits de l’enfant à l’école


Les droits de l’enfant à l’école

Un dossier coordonné par Catherine Chabrun et Maeliss Rousseau


Les trente ans de l’adoption de la Convention internationale des droits de l’Enfant (CIDE) en novembre 2019 fournissent l’occasion d’un bilan sur les avancées, les difficultés et les limites que nous rencontrons dans son application dans le contexte national et dans celui, plus circonscrit, de l’école en France.

Afin de ne pas se limiter aux bons sentiments et aux généralités, nous recherchons des contributions fondées sur des pratiques et des textes qui ne négligent pas les aspects problématiques des droits de l’enfant. Nous accueillerons également les témoignages de partenaires associatifs et institutionnels qui abordent le travail conjoint avec les enseignants. Voici quelques pistes pour vos contributions :

- Comment enseigner le texte de la CIDE pour qu’il soit le support d’une éducation citoyenne, et non un simple savoir juridique ?
Projets, dispositifs didactiques, ateliers philo, journaux scolaires, conseils d’élèves, quelles sont les situations pédagogiques que vous faites vivre à vos élèves pour qu’ils donnent du sens aux "Droits de l’enfant", pour qu’ils soient acteurs, ou même auteurs de leurs droits ?

- Comment l’école fait-elle ou ne fait-elle pas vivre les droits de l’enfant ?
Quels projets, quels partenariats pour donner accès à l’éducation aux enfants qu’ils soient migrants, du voyage, vivant en bidonville ou concernés par les mesures de protection, ou en situation de handicap, etc. ?
Comment les parcours éducatifs exercent-ils leur mission d’accès au droit à la culture, à la santé, au sport, à la citoyenneté, à l’orientation scolaire et professionnelle pour tous ?

- Les droits des enfants ne font-ils pas écho aux droits des élèves ? Aux droits des apprenants ? Quelles limites aux "droits libertés" (penser, s’exprimer, donner son avis, être écouté et entendu, participer aux processus de décisions) ? Comment travailler la tension entre droits de l’enfant et métier de l’élève ? Quelle articulation entre les droits et les obligations des élèves ?
Les décisions du conseil d’élèves, du comité de rédaction du journal scolaire, l’élaboration du règlement de la classe, de l’internat, de l’atelier, le fonctionnement de la vie scolaire, du CVC (Conseil de la vie collégienne) et du CVL (Conseil de la vie lycéenne), accordent-ils des libertés aux élèves ? S’en emparent-ils ? Quelles sont les limites de ces libertés ?

- Quels partenariats pour que les droits de l’enfant soient appliqués ? 
Les droits de l’enfant ne se limitent pas au cadre de l’école. Comment un élève peut-il apprendre s’il est maltraité, ou privé de ses droits au logement, à la nourriture, à la sécurité affective et matérielle ? L’école doit prendre en compte ce que l’enfant est et vit avec des rencontres régulières avec les familles et des collaborations avec les partenaires (services sociaux, collectivités territoriales) Comment ces partenaires se saisissent-ils des situations de vie particulières ? Comment les liens se font-il avec l’école ?

Envoyez-nous vos propositions avant le 1er décembre sous forme d’un petit texte de cinq à dix lignes exposant votre projet d’écriture, merci d’avance (remplacer le [at] par @) !
maeliss.rousseau[at]cahiers-pedagogiques.com
catherine.chabrun[at]cahiers-pedagogiques.com