Accueil > Publications > Articles en ligne > Le site.tv : une banque d’images et de vidéos


N°450 - Dossier "Images"

Le site.tv : une banque d’images et de vidéos

Par Philippe Watrelot

Depuis trois ans, le site.tv (site co-produit par France 5 Éducation et le CNDP) propose aux établissements abonnés à ce service l’accès à une banque d’images et de vidéos. On trouve aussi un magazine qui, dans une rubrique « Sur le terrain », présente des activités pédagogiques autour de l’utilisation de l’image. C’est dans ce cadre précis que j’ai été amené, au nom du CRAP-Cahiers Pédagogiques à participer au choix et à l’élaboration des sujets. C’est à partir de cette expérience que je voudrais tirer quelques enseignements.

Le partenariat

La participation du CRAP-Cahiers Pédagogiques s’est exprimé à plusieurs niveaux. Il s’est agi tout d’abord de profiter d’une logique de réseau et de proposer plusieurs sujets en sollicitant les adhérents du CRAP. Il y a eu aussi une dimension d’ « expertise » où il a fallu aider à définir le cahier des charges des reportages « sur le terrain ». Enfin au quotidien, en participant aux réunions du comité de rédaction et en validant les reportages qui nous étaient proposés.
Mais pourquoi s’intéresser aux utilisations de l’image ? Comme on le sait, le CRAP milite pour l’innovation et la réflexion pédagogique. Or cette innovation passe souvent aujourd’hui par le vecteur des TICE, des nouvelles technologies. Il était donc normal que notre mouvement puisse être partie prenante dans ce projet.

Une typologie des utilisations de l’image

Pour construire les reportages et proposer une grande variété de situations, nous avons pris le parti d’alterner plusieurs niveaux (primaire, secondaire, général/professionnel, éducation spécialisée) et de montrer plusieurs formes d’utilisations de l’image.
Nous avons donc été amenés à définir une petite typologie qui nous a permis de construire notre programmation. Nous avons repéré quatre grandes familles d’usages pédagogiques de l’image (animée ou fixe) :
- L’image comme source documentaire
- L’analyse critique de l’image
- La production d’images
- L’autoscopie (l’image pour s’auto analyser et se former)

La première et la plus fréquente dans les pratiques pédagogiques est l’utilisation de l’image comme source documentaire et en appui d’un cours. Aujourd’hui de nombreux collègues utilisent des documents vidéo soit pour débuter un cours et sensibiliser les élèves à une question particulière soit pour “montrer” un phénomène ou un événement particulier. L’usage des magnétoscopes et des lecteurs DVD s’est généralisé et le fait de voir un film en classe n’est plus un événement exceptionnel nécessitant de se rendre dans une salle particulière. On a pu constater aussi que les enseignants ont intégré les contraintes horaires de l’heure de cours et utilisent plus volontiers des programmes courts permettant de combiner dans la même séance le visionnage et l’exploitation pédagogique du document. Celle-ci s’appuyant le plus souvent sur un guide à la prise de note (durant le visionnage) et des questions de compréhension ou de synthèse sur le document. Les reportages nous l’ont bien montré : pour beaucoup d’enseignants de tous les niveaux, l’image est un document comme un autre et un outil pédagogique essentiel.
L’analyse critique de l’image renvoie à l’éducation artistique mais aussi à l’éducation aux médias et à la formation du citoyen. On peut aller plus ou moins loin dans ce domaine. Des échanges simples jusqu’à la sémiologie de l’image. Les enseignants d’art plastiques ou de cinéma-audio-visuel ont à leur programme, l’analyse filmique de grandes œuvres du 7ème art. Beaucoup d’enseignants de lettres intègrent dans leur enseignement une approche des images et de leur construction. L’étude du journal télévisé, de publicités ou d’émissions spécifiques peut aussi être le support à des activités pédagogiques à tous les niveaux d’enseignement. La connaissance du langage de l’image est aujourd’hui tout aussi importante pour l’éducation du citoyen que la lecture critique de la presse.
La production d’images est aussi une activité non négligeable. Nous avons pu réaliser des reportages sur des réalisations à tous les niveaux. Des élèves de primaire écrivant et filmant des petits courts métrages sur l’illustration d’expressions françaises ou des élèves de lycée professionnel construisant une comédie musicale. On est là au cœur de la pédagogie de projet où la création et la réalisation mobilisent de nombreuses compétences chez les élèves. On sait aussi que le meilleur moyen de décrypter les images, c’est souvent d’en produire soi-même. L’éducation à l’image va souvent de pair avec sa production.
La dernière catégorie est la moins usitée mais n’en est pas moins intéressante et très formatrice. L’autoscopie est utilisée en particulier par les professeurs d’éducation physique pour améliorer le geste sportif. Les caméras numériques permettent d’ailleurs de visionner tout de suite après l’activité et d’en tenir compte immédiatement. Cette pratique est aussi utilisée dans l’enseignement professionnel dans la même optique. On pourrait imaginer, dans certaines conditions, que l’utilisation de l’image pour s’auto-analyser et se former puisse également servir dans l’apprentissage de compétences telles que l’expression orale.

À raison d’un reportage par semaine, nous avons pu ainsi dresser un état des lieux assez pertinent de la pratique de l’audiovisuel dans l’enseignement. Il nous semble que c’est aussi une assez bonne manière de promouvoir l’innovation pédagogique.

Un projet pour l’innovation

Comme nous l’avons dit, l’usage des TICE est un élément important aujourd’hui de l’innovation pédagogique. C’est pourquoi la création de ce site et de la base de ressources qui lui est associée est importante et utile à plus d’un titre.

Les reportages « sur le terrain » sont une vitrine de projets « transférables » et modestes. Il nous a semblé essentiel, dès la rédaction du cahier des charges, d’insister sur la faisabilité des projets présentés. Il ne s’agit pas de présenter des choses très belles mais qui auraient pour effet pervers de démotiver les collègues mais au contraire de donner les clés et les moyens de faire soi même. Nous fournissions d’ailleurs avec chaque reportage un guide pédagogique. Cela met en évidence une valeur à laquelle le CRAP est particulièrement attaché. C’est celle de la mutualisation. Notre métier souffre de beaucoup trop d’individualisme. Ici, il s’agit au contraire de mettre en commun (et en ligne !) nos expériences, nos réussites mais aussi nos questionnements.

La pédagogie de l’image est un élément important dans la construction d’une autre pédagogie et d’un autre rapport au savoir. On le sait, nous vivons dans un monde d’images. Il faut savoir les décrypter, analyser, utiliser comme outil de connaissances. Pour cela il peut être utile de savoir aussi les produire. L’image permet donc de donner un autre rôle à l’enseignant, d’offrir une alternative à la pédagogie frontale. L’enseignant devient un « passeur culturel » pour aider à mieux lire ou produire les images. Il n’est plus la seule source du savoir.

Le site.tv par sa structure même permet des parcours individualisés. Aller en salle informatique pour visionner un document ne peut se faire sans prendre en compte la dimension de recherche et sans prévoir un accompagnement pédagogique ( guide de prise de notes, documents complémentaires, ...).

Cela peut être aussi un moyen de lutter contre l’échec scolaire. Plusieurs travaux ont montré que les supports d’apprentissage et de mémorisation étaient différents selon les élèves. D’où la nécessité de varier ces supports. L’utilisation de l’audio-visuel ou de l’informatique permet de diversifier et d’offrir d’autres modes d’apprentissages que le cours traditionnels. Comme l’ont bien montré certains des reportages diffusés l’an dernier, cela peut être un atout important pour des jeunes en difficulté ou pour améliorer la compréhension et l’acquisition de connaissances.

La formation à l’image est aussi un élément clé de la formation du citoyen. C’est une évidence, nous vivons dans un monde d’images. Mais celles-ci sont produites et le produit d’une intention même si elles donnent l’illusion d’être la simple transcription du réel ( « c’est vrai puisque c’est à la télé »). Donner à nos élèves les clés pour comprendre comment les images sont produites, leur donner la syntaxe du langage cinématographique et audio-visuel c’est aujourd’hui essentiel dans leur formation de citoyen. Avoir un regard critique sur les images qu’on nous propose est tout aussi important que de savoir lire un article de presse.

Au terme de cette réflexion, je n’ai qu’un souhait à formuler, c’est que cette initiative se poursuive, perdure et prenne de l’ampleur. Au-delà de la seule utilisation de l’image et des nouvelles technologies , nous avons besoin en ces temps de discours insistant sur les « idées simples » et le retour à un ordre ancien largement mythifié, d’une “vitrine” permettant de valoriser l’inventivité et la réussite de tous ces enseignants qui font bouger l’école. À quand un véritable magazine de l’innovation pédagogique ?

Philippe Watrelot


- Accéder au site.tv


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.


  • Dans la même rubrique

  • N°517 Tout commence en maternelle

    Mettre au centre la résolution de problèmes
  • N° 540 - Rubrique « Faits et idées »

    «   Ça m’a vraiment servi en classe !   »
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Sélection bibliographique
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Ils ont même applaudi !
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Plaidoyer pour l’alternance
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Un modèle d’enseignement à saveur québécoise
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    L’empreinte des professeurs de lycée professionnel
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Des ENNA aux ESPÉ
  • N° 539, Pouvoir d’agir et autonomie, de l’école au lycée

    Préparez votre paire de schizos !
  • N° 539, Pouvoir d’agir et autonomie, de l’école au lycée

    Fonction : coordinateur d’équipe