Accueil > Publications > Les avant-propos > Le monde de l’art à l’école


N°371 : Le monde de l’art et l’école, coordonné par Alain Diot

Le monde de l’art à l’école

Editorial

Pour Beuys, le monde de l’art est une scène et la scène une salle de classe, pour Warhol, il est une usine et l’usine un marché. [...] Pour Beuys l’art est un travail, pour Warhol un commerce.
T. De Duve.

Depuis quelques années, sous le sceau des instances officielles et du partenariat, toutes sortes d’actions et de " projets " artistiques et culturels sont "proposés", "offerts" ou "montés" avec les écoles, collèges et lycées par nombre d’institutions ou d’associations publiques ou privées, grâce à des conventions plus ou moins directes et des budgets en conséquence. Dans les ministères, les mairies, les inspections d’académie, les conseils généraux, les DRAC, les FRAC, les ateliers d’artiste, les musées, les centres d’art contemporain, les artothèques, etc., nombreux sont ceux qui s’attellent à cette tâche, avec une volonté de "faire savoir" que soulignent la multiplication d’expositions, de spectacles, de vidéos Le marketing "culturel" s’est alors installé dans le créneau, inondant le marché de prospectus, dossiers, programmes " pédagogiques " et autres produits culturels mis en oeuvre "sur le terrain" par un personnel ad hoc !

Quelle maîtrise l’école garde-t-elle dans tout cela ? Que reste-t-il à négocier ? Quand évalue-t-on vraiment le travail pédagogique ? Quelle garantie pour la laïcité culturelle ?

Et si on allait voir de plus près quels enjeux réels recouvre cette frénésie soudaine ?

Alain Diot