Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > La revue de presse du vendredi 12 juin 2015


JPEG - 26.3 ko

La revue de presse du vendredi 12 juin 2015

En vrac et en équipe


Immigration
« “Près de quatre millions d’étrangers vivent en France contre deux millions de Français à l’étranger. Mais depuis 1974, la France interdit l’immigration et rejette les demandes d’asile politique”. Cette petite phrase, intégrée à la rubrique “Immigration” d’un manuel de CM2, dans un encart au-dessus d’une photo de de l’équipe de France, censée représenter “l’ouverture de la France au monde”, fait depuis mardi, le tour des réseaux sociaux. », nous rapporte 20minutes.

JPEG - 186.3 ko
L’immigration interdite depuis 1974, par JiMo

Les meilleurs profs sont-ils ceux que l’on aime ?
Un article du site vousnousils se situe dans la droite ligne du leitmotiv « on aime les profs » déjà publié la semaine dernière mais qui ne masque pas le vrai problème : on les aime, mais on ne veut surtout pas faire leur métier, ce qui se traduit par un véritable problème de recrutement !
Cet article met aussi en avant la dimension affective du métier, qui devrait peut-être être davantage prise en compte dans les formations.

Enseignement de l’arabe à l’école
« Considérée avec méfiance, la langue arabe est trop peu enseignée en France. Pourtant, laisser à des associations la charge de sa diffusion encourage le communautarisme. » C’est le point de vue que défend Hayat Elkaaouachi dans une tribune publiée dans Le Monde, qui rappelle que la langue est la connaissance de l’autre.

Les Français de plus en plus fâchés avec l’orthographe
Le site du Nouvelobs reprend les résultats d’une étude du baromètre Voltaire qui révèle qu’en cinq ans, le niveau a baissé de 6% sur la maîtrise des règles fondamentales. Une comparaison fondée sur des panels très différents (5000 en 2010 contre plus de 85000 en 2014) et à partir des personnes qui ont passé le test pour s’entraîner à l’orthographe sur le site de cet institut, qui vend lui-même des stages de remise à niveau ! Premier biais à souligner : si on fait la démarche de s’entrainer, c’est peut-être parce que l’on a précisément des difficultés en orthographe. Deuxième biais, l’absence de mise en perspective de profils très différents, certains des enquêtés étant élèves de grandes école, d’autres inscrits dans des organismes de formation continue.

JPEG - 116.2 ko
L’ortograf des saixes, par Geneviève Brassaud

Réformes
Libie Cousteau dans l’Express analyse comment la machine à réformer les programmes scolaires s’est grippée. « Par trop d’apparatchiks, pas assez de transparence : en 2013, l’exécutif a voulu réformer la manière de fabriquer le contenu des enseignements. Ses bonnes intentions se sont transformées en piège, dans les matières historiques, en particulier. »

Et pendant ce temps, un ancien premier ministre se relance dans le domaine de l’Éducation : concurrencé, Fillon ressort ses propositions. Le Figaro nous rapporte ainsi que « l’ancien premier ministre adresse jeudi une “lettre aux enseignants” le jour d’une mobilisation contre la réforme du collège. Il propose un bac à quatre épreuves. » Il y a une quinzaine d’années, ce projet était déjà sur la table et rencontrait l’opposition des syndicats : les élèves ne travailleraient plus les matières qui ne seraient pas à l’examen !

Entretiens Albert-Kahn
« L’économie de la connaissance, une éducation tout au long de la vie ». La dernière session du laboratoire d’innovation publique du département des Hauts-de-Seine, qui s’est déroulée jeudi 11 juin, s’intéressait aux nouvelles formes d’apprentissage, notamment par le numérique.

Universités
« Les villes moyennes organisent vendredi 12 juin à Paris un colloque pour défendre les atouts de leurs universités. Le mouvement de concentration engagé dans l’enseignement supérieur menace, redoutent-elles, l’identité de ces établissements. », signale La Croix.

Une alerte à mettre en perspective avec cet article de Ouest-France, qui signale qu’à Caen, dans le Calvados, les élèves de terminale ont reçu lundi les réponses à leurs vœux pour les études supérieures. « Mauvaise surprise pour certains. Ils se retrouvent sur liste d’attente à l’université de Caen. »

International
L’UNESCO publie sa « Déclaration de Qingdao - Conférence Internationale sur les TIC et l’Éducation Post-2015. Saisir les opportunités du numérique, piloter la transformation de l’éducation. » Un extrait qui résume bien la déclaration : « Nous réaffirmons la vision nouvelle de l’Éducation 2030 énoncée dans la Déclaration qui a été adoptée au Forum mondial sur l’éducation 2015 à Incheon, en République de Corée, et dont les piliers principaux sont l’accès, l’équité et l’inclusion, ainsi que la qualité et les résultats de l’apprentissage,dans la perspective d’un apprentissage tout au long de la vie. Nous sommes convaincus que l’accès équitable et inclusif de tous à une éducation de qualité tout au long de la vie est un impératif pour l’édification de sociétés du savoir durables et inclusives,et un moyen clé de mise en œuvre pour réaliser tous les ODD. » Mais elle est à lire en entier.

Et une première : les universités chinoises devancent pour la premières fois les Japonaises. « Ce résultat illustre la rapide montée en puissance de la Chine, y compris dans le secteur de l’éducation, au moment où certains commentateurs au Japon s’inquiètent de la propension des étudiants nippons à se replier sur eux-mêmes et à “se déglobaliser”, selon une expression en vogue. Le palmarès du Times Higher Education repose sur treize critères, dont la qualité de l’enseignement et de la recherche, ainsi que la réputation et l’ouverture des établissements à l’international. »
C’est à lire dans Le Monde.

Bernard Desclaux, Géraldine Duboz Emilie Kochert, Ostiane Mathon