Accueil > L’actualité vue par le CRAP > La culture, c’est pas du luxe !


La culture, c’est pas du luxe !

(échos du colloque du CRAP-Cahiers pédagogiques d’octobre 2006)

5 novembre 2006

La culture, réponse à la violence, au délitement et aux menaces qui s’accumulent dans notre société : tel est en substance un des messages qu’ont voulu faire passer une élue particulièrement battante et éclairée (Claire Pessin-Garic, vice-présidente du conseil général de Seine Saint-Denis) et un principal d’un collège (à Bobigny) au haut pourcentage d’élèves en grande difficulté et où en même temps émergent des projets remarquables et enthousiasmants.

Mais la culture, pas plus que la pédagogie, ne peut pas tout. Elle ne peut être l’emplâtre qui répare les problèmes sociaux. De plus, en soi, elle ne garantit pas le lien et le mieux vivre-ensemble. Elle peut au contraire séparer, diviser et coexister avec la barbarie. Un autre message, en tension avec le précédent, mais tout aussi juste.

Ces questions ont été débattues au colloque du CRAP qui s’est déroulé à Montreuil les 27 et 28 octobre, sans que soient éludées des interrogations essentielles. Par exemple, sur la place de chacun dans le partenariat et sur les dérives possibles. Ou sur la difficulté à intégrer sciences et techniques dans la formation culturelle.

Grâce à des dispositifs de distribution de parole originaux, on a pu entendre plusieurs intervenants témoigner, apporter leurs propositions (mais aussi leurs doutes), avec du temps pour développer leur point de vue et pour échanger avec le public. Serge Boimare, André Giordan, Chantal Dulibine, Jean-Gabriel Carrasso et les deux cités plus haut ont ainsi pu éclairer avec pertinence ces deux jours de réflexion qui pour moitié se déroulaient en ateliers autour de thèmes (culture et pédagogie, et savoirs, et citoyenneté....), de témoignages (expériences artistiques, théâtrales, scientifiques) ou d’activités (culture technique, danse, lecture de l’image...)

À l’heure où l’idéologie du « retour aux fondamentaux » envahit le champ de l’éducation, il était bon de réaffirmer que la culture était, elle aussi, « fondamentale », qu’il était indispensable de développer la « dimension culturelle » de l’école et d’amener les élèves à pratiquer des activités culturelles.

Pour en savoir plus, pour lire des textes issus de ce colloque, complétés par d’autres textes publiés dans les Cahiers pédagogiques, nous renvoyons à un futur dossier téléchargeable sur internet en décembre.

Pour compléter le colloque, des lectures...

Cliquer sur un titre pour lire la présentation du dossier.

- 371 : le monde de l’art à l’école (janvier 1999, dossier exceptionnellement en couleurs)
- 374 : Des sens à la sensiblité (mai 1999)
- 382 : la bande dessinée (mars 2000) ; en couleurs également
- 394 : musique ! (mai 2001)
- 402 : De grandes œuvres pour tous (février 2002)
- 417 : poésie, poésies (octobre 2003)
- 419 : l’école et la pluralité ethnique (décembre 2003)
- 420 : enseigner la littérature (janvier 2004)
- 429-430 : cette fameuse motivation (décembre 2004-janvier 2005)
- 439 : quel socle commun ? (janvier 2006)
- 442 : Culture scientifique (avril 2006)

- Un livre : Transmettre vraiment une culture à tous les élèves
Un ouvrage de Jean-Michel Zakhartchouk (Collection Repères pour agir, dispositifs, publié en partenariat avec le crap par le CRDP d’Amiens).


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.