Accueil > L’actualité vue par le CRAP > La culture à l’école, c’est pas du luxe !


La culture à l’école, c’est pas du luxe !

Colloque du CRAP-Cahiers pédagogiques les 27 et 28 octobre à Montreuil

8 octobre 2006

La Culture à l’école doit-elle n’être qu’un « supplément d’âme », qu’une « cerise sur le gâteau » ?
...Ou au contraire constituer un des axes essentiels des activités à l’école ?
Mais prendre au sérieux la culture, c’est mettre en œuvre toutes les ressources de la pédagogie, de l’école maternelle au lycée, dans les disciplines scolaires (y compris sciences et techniques) et dans des projets plus larges, ouverts au partenariat et à l’interdisciplinarité.



Tarifs
- 30 euros pour les individuels
- 60 euros pour les institutions
- 20 euros pour les adhérents du CRAP

S’INSCRIRE EN LIGNE


Programme

Vendredi 27 octobre
Auditorium Maurice Ravel
13 Ave de la Résistance, Montreuil (Métro Croix de Chavaux)

- 8h30 : Accueil des participants (Auditorium Maurice Ravel)

- 9h - 12h : Interventions de Serge Boimare et André Giordan, et débat animé par Jean-Michel Zakhartchouk

- 12h30 - Repas (sandwichs au lycée Jean Jaurès)

- 14h - 17h - Ateliers par thèmes : (lycée Jean Jaurès)

  • A. Culture et savoirs scolaires
  • B. Culture et citoyenneté
  • C. Culture et pédagogie
  • D. Culture scientifique et technique
  • E. Culture et cultures des élèves

- 17h30 - 19h30 : Ateliers par activités : (lycée Jean Jaurès)

  • 1. Arts dramatiques
  • 2. Ecriture
  • 3. Danse
  • 4. Images
  • 5. Culture technique
Samedi 28 octobre
Lycée Jean Jaurès
1 rue Dombasle, Montreuil (Métro Mairie de Montreuil)

- 9h - 12h : Ateliers témoignages de projets culturels avec des acteurs divers : enseignants, artistes, élèves (lycée Jean Jaurès)

  • a. Projets « Opéra » primaire et collège
  • b. Projet artistique dans un collège parisien en lien avec le Louvre
  • c. Les sciences en partage, avec la Fondation 93
  • d. Rencontre avec Stéphane Gatti
  • e. Théâtre et partenariat en ZEP
  • f. Rencontre avec un écrivain, Jeanne Benameur

- 12h : Repas (sandwichs au lycée Jean Jaurès)

- 14h - 16h : Table ronde autour du partenariat et du rôle de l’institution scolaire. (Auditorium Maurice Ravel)
Jean-Gabriel Carasso (directeur de l’Oiseau rare, association d’études et de recherches culturelles), Chantal Dulibine, professeur de français en lycée, Joseph Rosseto, principal du collège P. Semard, à Bobigny) et Claire Pessin-Garric (vice présidente du conseil général du 93 en charge de la culture).

- 16h : Intervention du « Grand Témoin » : Alain Berestetski, Directeur de la Fondation 93, puis conclusion.


Les ateliers

Ateliers thématiques (vendredi 14h)

A. Culture et savoirs scolaires
Florence Castincaud, professeur en collège
Pourquoi cet intitulé puisque les savoirs scolaires sont la culture, c’est évident, les élèves ayant embrassé l’essentiel des connaissances humaines pendant la scolarité obligatoire pour les approfondir au-delà ? Oui, en théorie, peut-être... Dans les faits, la culture serait plutôt le couronnement, sans cesse repoussé, de longues années à acquérir des “bases” toujours à reprendre, dans un ânonnement dont les copies d’examen sont souvent le triste reflet. Peut-on alors essayer de “mettre les savoirs en culture”, les enseigner, à chaque fois, dans une histoire, les transmettre dans une vraie démarche de compréhension, de re-création ? Est-ce possible, et comment, au-delà du slogan ?

B. Culture et citoyenneté
Marie-Christine Chycki, professeur en lycée et Christian Frin, principal-adjoint
L’histoire nous montre parfois une évolution malheureuse des civilisations où barbarie et violences se développent. La culture ne nous en met pas à l’abri ; son accès ne doit il pas s’accompagner de valeurs qui prennent sens pour chacun de nous et nous engagent dans une attitude plus citoyenne ?
L’objet de cet atelier vise d’une part, à interroger le rapport de l’école à la Culture du point de vue des actions citoyennes qu’elle est en mesure (en droit et obligation) de développer et d’autre part, à engager une réflexion sur l’influence des contenus culturels que nous transmettons.
Nous aborderons des pistes pour « cultiver la citoyenneté » autour de la solidarité et de la coopération entre les peuples ou autour de démarches éducatives responsabilisantes.
Puis, à travers les contenus et les démarches d’enseignement, nous chercherons à analyser les valeurs citoyennes que nous transmettons implicitement ou explicitement : En effet, dans quelle mesure la culture des disciplines enseignées à l’école ne véhicule t-elle pas en elle-même des valeurs contradictoires ?

C. Culture et pédagogie
Elisabeth Bussienne, IUFM des Pays de la Loire et Michel Tozzi de l’université Paul Valéry à Montpellier
Certains accusent parfois la pédagogie de "pédagogisme" avec un primat du relationnel et de la socialisation sur les contenus patrimoniaux, de l’enfant sur l’élève, de la motivation sur l’effort, des méthodes actives sur la transmission, entraînant dans le système éducatif une baisse généralisée du niveau. D’autres pensent que les savoirs se transmettent mais pas la culture, et qu’en particulier les pratiques culturelles, surtout dans les domaines artistiques, ne relèvent pas de la transposition didactique, ne peuvent pas être l’objet de la pédagogie.
Et si pourtant la pédagogie avait précisément pour objectif de rendre accessible à tous, et en particulier aux plus défavorisés, la diversité de la culture, par la connaissance des processus d’apprentissage ? Et si le pédagogue était un "passeur culturel", un accompagnateur et un médiateur pour l’accès à l’universel par la prise en compte des différences ?

D. Culture scientifique et technique
Roland Petit, professeur au lycée expérimental de St-Nazaire
Quand on parle culture, viennent d’abord à l’esprit la création des artistes, les arts avec des muses. Un autre sens du mot culture la rapproche de civilisation : l’ensemble des pratiques et valeurs d’un groupe, un état d’esprit. La relation de la société et de la science est au centre de ces deux définitions et relève d’un enjeu démocratique dans laquelle l’école doit prendre une part dans la formation du citoyen. Si le moulin à vent est lié au Moyen Age comme la machine à vapeur au début du capitalisme, de quelle culture est porteuse la création scientifique et la création technologique ? Nombre de publications, d’émissions de radio, de télévision donnent des informations de vulgarisation. Ne serait-ce pas le rôle de l’école de mettre ces informations en ordre, en problématique, en savoir ?

E. Culture et cultures des élèves
Jean-Michel Zakhartchouk, professeur de collège
Si on veut vraiment que les élèves s’approprient les grandes œuvres culturelles, et plus encore puissent entrer dans la « dimension culturelle » des choses, on ne peut faire autrement que d’utiliser la « ruse pédagogique », se faire « passeur culturel », récupérer les cultures familières des élèves pour leur permettre d’en sortir de temps à autre... On essaiera de réfléchir au « comment » dans cet atelier...

Ateliers activités (vendredi 17h 30)

1. Arts dramatiques (initiation)
Laurent Nembrini, professeur des écoles
Cette initiation reposera sur une succession de petits jeux dramatiques répartis en plusieurs séquences.
- Découverte de l’espace
- Travail de mise en confiance
- Travail vocal
- Vers le personnage
- Improvisation
Elle a pour finalité de faire découvrir aux participants une certaine approche du théâtre et de faire émerger chez eux les « possibles » qui sommeillent en ce qui concerne l’expression théâtrale.

2. Atelier d’écriture
Monica Levy, professeur de mathématiques en lycée
Atelier ouvert notamment à tous ceux qui pensent qu’ils ne sont pas faits pour cet atelier !
Entrer dans la culture littéraire par l’écriture.
S’inspirer de l’univers d’un écrivain, connu ou non, pour devenir soi-même auteur. S’approprier le schéma d’un autre pour mieux se dire. Découvrir qu’une contrainte peut être libératrice et ouvrir de multiples chemins. Former un groupe à travers la lecture et l’écoute des différents textes produits.

3. Danses collectives
Blandine Triplet, professeure des écoles
La danse, partie éminente de la culture. Dans ce bref moment, il s’agira d’apprendre ensemble quelques danses collectives et d’expérimenter par la même occasion une autre façon d’entrer en relation, d’apprendre à s’orienter dans son espace individuel en lien avec l’espace collectif, de partager le plaisir d’apprendre et de danser ensemble.
Inutile de savoir déjà danser ! Il suffit d’avoir envie ... et d’oser !

4. L’image. Séries télé : une culture (mais si !) à partager
Guy Lavrilleux, professeur de français dans un collège ZEP
Si l’enseignant se veut “passeur culturel”, il se doit de connaître la culture de l’Autre. Les séries télé d’aujourd’hui font partie de ce bagage de nos élèves, pour des fictions qui valent bien - fond et forme - en complexité celles de la littérature romanesque d’hier. Et si nous examinions (un peu, et de façon active) où nous en sommes dans ce domaine ?...

5. Et la culture technique ?
Jean-Claude Voirpy, professeur d’allemand et Thierry Gauchet, professeur de SVT
Atelier réservé aux "Nuls" que la fée technique n’a pas touchés de sa baguette : entrer par effraction dans ce monde de la technique qui nous a exclus et jeter une lueur à l’intérieur. En petits groupes, se risquer à explorer, démonter, remonter un objet du quotidien pour découvrir et comprendre. Animateurs non spécialistes et non ricaneurs. Initiés s’abstenir.

Ateliers présentation d’expériences culturelles (samedi)

a. Un projet pluridisciplinaire à dominante culturelle à l’école élémentaire et au collège : créer un opéra
Annick Cautela, Professeur des écoles maître formateur dans le Val-de-Marne
(Modérateur : Jacques Crinon)

Ce travail est né de la volonté d’enseignants, professeur des écoles et professeur de musique du collège de mener ensemble, dans l’objectif d’un liaison CM2/6e, un projet à dominante musicale sur deux ans.
La première année est consacrée à la création d’un livret qui s’apparente à celui d’un opéra mais dont certaines parties sont récitées. C’est également au cours de cette année que l’opéra hybride intitulé L’ivresse de Noé est monté et représenté en fin d’année scolaire. Le partenariat avec un compositeur est la touche professionnelle à la qualité musicale des chants. La seconde année, une représentation est donnée de nouveau dans le cadre d’une fête municipale, puis en Italie, à Venise, lieu de l’intrigue.
Les objectifs sont multiples : amener chaque élève à améliorer sa production d’écrits, les motiver à écrire, travailler avec les autres, mieux connaître un pays, lire des textes de théâtre, échanger et argumenter, donner le meilleur de soi en création ou en interprétation, s’approprier des connaissances culturelles. Travailler un tel projet commun à tous les élèves en s’appuyant sur leur capacité à créer les a mobilisés bien au-delà du projet lui-même.
Au cours de l’atelier, des textes, des extraits musicaux et des photos illustreront les étapes du travail.

b. Projet artistique dans un collège à Paris
Catherine Viennot, professeure de collège, et ses élèves
Cet atelier propose un compte-rendu du projet « Théâtre et Représentations » du Pôle Lettres et Art (année 2005-2006) du collège Mallarmé situé à la périphérie du XVIIème arrond. de Paris. Les services pédagogiques du Louvre et de l’Odéon ont guidé les élèves dans la réalisation d’une exposition d’œuvres plastiques au Louvre, l’organisation d’une visite guidée au musée des chefs-d’œuvre devant les parents des élèves et la préparation d’une lecture déambulatoire dans le Théâtre de l’Odéon rénové de textes de Shakespeare assurée par la comédienne Carole Bergen de l’association Les Mots parleurs. Avec les élèves, nous présenterons les oeuvres plastiques créées et des photographies pour montrer toutes les étapes du projet.
Ces ateliers seront présentés, avec quelques élèves et leurs oeuvres plastiques à l’appui, le projet de 2006 qui s’étant achevé par le vernissage de ces oeuvres au Louvre. Des élèves de troisième ont notamment travaillé sur la représentation de soi à travers des ateliers de photos et, dans leurs collages, les élèves ont intégré ces photos ainsi que leurs tableaux à analyser au Louvre, des citations de Shakespeare sur le théâtre...

c. Les sciences en partage
avec la Fondation 93
Au cours de cet atelier, la Fondation 93 présentera un reportage de 52’ intitulé “Science portes ouvertes”. Ce document rassemble deux jeunes élèves de SEGPA, deux chercheurs et une philosophe des sciences (isabelle Stengers). Par des paroles croisées ils abordent de façon très claire la manière dont les sciences sont perçues par la société. Ce support devrait être édité prochainement par le CNDP.
Un certain nombre d’images sont tirées d’une opération Passeport Découverte menée actuellement en collège et lycées par la Fondation 93. Pour animer le débat, Thierry Kübler, réalisateur du film, sera présent.

d. Rencontre avec Stéphane Gatti : comment naît et se développe un projet avec des collégiens
Homme de théâtre, Stéphane Gatti a travaillé avec des élèves de deux établissements, suite à l’incendie d’un collège et au transfert des élèves de celui-ci dans un autre collège. Gatti a travaillé sur le thème de la frontière, la rencontre entre les élèves de deux établissements aux identités complètement différentes, le travail sur la parole puis sur l’écriture suivi d’une exposition. Un film a été réalisé.

e. Théâtre, partenariat en ZEP
Régis Guyon, professeur de collège dans l’Aube
Cet atelier propose un compte rendu d’un travail, autour de la figure de Claude Gueux, mené depuis deux années dans un collège de ZEP de l’agglomération de Troyes. Ce travail est le fruit d’un partenariat très étroit avec les Archives départementales de l’Aube qui nous accueille et met le dossier de Claude Gueux à notre disposition. Il se prolonge ensuite avec un partenariat tout aussi riche, avec Philippe Cuisinier, acteur, musicien et metteur en scène : il initie les élèves au métier d’acteur et les mène vers la création d’une lecture spectacle mêlant documents d’archives et extraits de Victor Hugo. Nous présenterons des extraits vidéo du spectacle donné en juin dernier.

f. Rencontre avec un écrivain et animateur d’ateliers d’écriture
Jeanne Benameur, romancière
Elle a enseigné le français en ZEP. Elle se consacre désormais à l’écriture et publie en littérature générale chez Denoël et en littérature jeunesse chez Thierry Magnier. Son dernier roman, « Présent ? » paru en septembre, se passe en ZEP, (article dans le n° 445 des Cahiers pédagogiques). Jeanne Benameur anime des ateliers d’écriture et échange à partir de ses textes aussi bien avec des jeunes en classes qu’avec des adultes. Elle propose de présenter ces rencontres et de réfléchir ensemble sur l’écriture et les élèves.


Tarifs
- 30 euros pour les individuels
- 60 euros pour les institutions
- 20 euros pour les adhérents du CRAP

S’INSCRIRE EN LIGNE



 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.