Accueil > Publications > Ouvrages > L’organisation du travail, clé de toute pédagogie différenciée


L’organisation du travail, clé de toute pédagogie différenciée

Philippe Perrenoud, ESF, 2012.

30 août 2012
Commander cet ouvrage

Édité par les éditions ESF en partenariat avec les Cahiers pédagogiques, Il peut être commandé sur notre site au prix de 22,60 euros (frais de port offerts).


En matière pédagogique, l’injonction est à l’ordre du jour ! Il faut, nous dit-on, faire une « école sur mesure » afin de garantir la réussite de tous. Chacun et chacune doit accéder aux « fondamentaux de la culture et de la citoyenneté », mais à son propre rythme et selon un « parcours individualisé ». Il faut que tout le monde maitrise le « socle commun », mais dans le « respect des différences » ! Face à ces exigences, la pédagogie différenciée apparait comme une perspective particulièrement prometteuse, mais elle reste, trop souvent, de l’ordre de l’intention généreuse. C’est que « différencier sa pédagogie » nécessite une autre organisation du travail scolaire, une autre manière de préparer, d’animer, de guider, d’évaluer les situations d’apprentissage. Ce n’est pas forcément plus complexe ou plus difficile que ce qui est requis dans l’enseignement traditionnel, c’est autre chose !
Philippe Perrenoud, qui a étudié de près le fonctionnement des classes et des établissements, montre ici, très concrètement, comment les enseignants peuvent organiser le travail des élèves pour que chacun apprenne au mieux.
Il explique que c’est possible sans se disperser ni s’épuiser. C’est possible dans la classe, en école, collège ou lycée. Et cela permet d’accroitre les compétences individuelles et collectives des enseignants. Cela permet surtout d’avancer vers une école plus juste et plus efficace.

Programmation 2014-2015 Le sommaire du livre :

1. La pédagogie différenciée entre exigence d’égalité et droit à la différence
Unification de l’éducation et exigence d’égalité
Une pédagogie différenciée : vue d’ensemble

2. Gérer le « temps qui reste » : entre persécution et attentisme
Entre attentisme et persécution
Optimiser les processus d’apprentissage
Donner plus de temps aux élèves lents ?
L’emploi optimal du temps scolaire et l’organisation du travail
La gestion du temps entre efficacité et autonomie

3. Espaces-temps de formation et organisation du travail
Une organisation pédagogique immuable ?
Les limites de l’organisation tayloriste du travail scolaire

4. De la gestion de classe à l’organisation du travail dans un cycle d’apprentissage
Gestion de classe ou organisation du travail ?
Un cycle d’apprentissage pluriannuel
La gestion d’un cycle d’apprentissage pluriannuel

5. Maitriser l’individualisation sauvage des parcours de formation
L’individualisation des parcours : elle existe !
Maitriser l’individualisation des parcours de formation

6. Savoir organiser le travail scolaire au-delà de la classe, une compétence à développer
La latitude d’organiser son propre travail
Apprendre à organiser le travail au-delà de la classe
Y a-t-il des compétences générales d’organisation du travail ?
Trois axes de formation

Conclusion – Une école juste et efficace

Postface de Jean-Michel Zakhartchouk
Les Cahiers pédagogiques et la question de la pédagogie différenciée
Différenciation et socle commun

Bibliographie