Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’école maternelle, pièce maîtresse de la démolition de l’école


L’école maternelle, pièce maîtresse de la démolition de l’école

Communiqué de presse de la FCPE

7 novembre 2008

Le rapport du groupe de travail sénatorial sur « l’accueil des jeunes enfants » propose la suppression de l’accueil en maternelle des enfants de deux ans au profit de la création de « jardins d’éveil » pour les 2- 3 ans.


La FCPE rappelle que les parents sont attachés à l’école maternelle et contrairement aux propos de M. Papon et P. Martin la baisse du nombre d’enfants scolarisés à 2 ans est bien liée à la diminution progressive du nombre de places offertes aux familles. Il est d’autant plus inexact d’affirmer que c’est le choix des parents de ne plus les scolariser, alors même que figure dans le projet de loi de finances la baisse de la scolarisation des 2-3 ans.

La FCPE est inquiète à l’idée de créer une commission qui étudiera les passages des jardins d’éveil vers l’école maternelle. Est-ce la naissance d’un examen d’entrée ? Est-ce la possibilité de voir les enfants les plus jeunes laissés aux portes de l’école ?

Dans la lutte effrénée affichée par le gouvernement contre l’échec scolaire, la scolarisation en maternelle devrait donc rester une pièce maîtresse.

Les parents d’élèves trouvent inacceptable toute remise en cause de l’accueil en maternelle, structure gratuite pour les enfants de 2 à 6 ans au moment où en Europe, dans des pays où elle n’existe pas, la perspective d’ouvrir l’école aux plus jeunes est examinée.

Dans l’intérêt des enfants, il faut donc développer et améliorer l’Ecole maternelle sur tout le territoire.

C’est pourquoi la FCPE s’associe à la campagne de l’AGEEM pour la défense de l’école maternelle publique, laïque, formidable accélérateur de développement pour tous les enfants.


Programmation 2014-2015Signer en ligne le manifeste du 5 novembre lancé à l’initiative de l’AGEEM (Association générale des enseignants des écoles et classes maternelles publiques)


Programmation 2014-2015Sur ce sujet, on pourra se reporter au dossier du n°456 des Cahiers pédagogiques publié il y a un an L’école maternelle aujourd’hui.