Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Jeudi 16 septembre 2004


JPEG - 26.3 ko

Jeudi 16 septembre 2004

« I got the blouse » Encore une fois , le thème de l’uniforme revient dans l’actualité à l’occasion de l’enquête de l’Union des Familles en Europe déjà évoquée hier. Articles dans Libération, l’Humanité et 20 minutes.
Bon, pour me calmer, je vais faire une petite dictée...
Bonne Lecture...

Libération du 16/09/04

De la marque pour se démarquer
Less collégiens et leurs parents vivent un enfer. « A l’école, les enfants sont plongés dans une jungle, avec ses lois invraisemblables. » Cela « rend la vie dingue » aux adultes. La faute aux marques et à la surenchère qu’elles induisent (Libération du 1er septembre). Pis, chaque classe a ses « rejetés », les moutons noirs qui ne s’habillent pas comme les autres moutons.
Ce sombre tableau est dressé par l’Union des familles en Europe (UFE), une association familialiste et traditionaliste, dissidente de Familles de France. Hier, sa présidente Béatrice Stella présentait une enquête lancée l’an dernier. Pour cette mère de famille de 44 ans, 5 enfants du CP à la terminale, « la pression des marques n’a jamais été aussi forte, c’est une agression qui perturbe la vie de famille et la vie des collèges ».
Lire la suite de l’article

La panoplie de l’ado à la mode
Lire la suite de l’article

Un PC portable par étudiant : les constructeurs sceptiques
L’opération du ministre de l’Education nationale doit démarrer le 28 septembre.
Lire la suite de l’article

Quid du palmarès universitaire ?
Jean-Yves Mérindol, professeur, président honoraire de l’université Louis-Pasteur- Strasbourg-I, membre du Comité national d’évaluation des universités (CNE).
Un palmarès des 100 meilleures universités en Europe sur la base de leur notoriété avait été publié par Libération en décembre 1989, ce qui était alors une nouveauté. A l’exception des mathématiques, la France n’était en position dominante dans aucune discipline. En 2003, l’université Jia Tong de Shanghai a publié un classement mondial des 500 meilleures universités basé sur leurs capacités de recherche. Il montre une suprématie écrasante des universités nord-américaines (15 des 20 premières, 65 des 100 premières), une faiblesse des universités européennes (31 des 100 premières), une quasi-absence des universités d’Asie-Pacifique et d’Afrique. Sur des indicateurs légèrement modifiés, la version 2004 note une amélioration des positions françaises (Libération du 7 septembre), ce qui constitue une piètre consolation. [...]Des raisons de fond contribuent à ces mauvais classements. La plus évidente tient aux ressources dont disposent les établissements. Il n’y a rien de commun entre les financements (public et privé) de Harvard, Stanford, Cambridge, Berkeley et MIT (les cinq premières) et ceux des universités et écoles françaises.[...]
Notre organisation est aussi en cause : séparation entre universités et écoles, entre universités et hôpitaux, entre universités et organismes de recherche, entre sciences et humanités, etc.[...]
Il est temps de changer pour constituer des ensembles universitaires comparables à ce qui se fait de très bon ailleurs. [...]
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 16/09/04

Rien vu...

-------------------------------------------
L’Humanité du 16/09/04

Les griffes démoralisent les parents
Et si l’uniforme retrouvait sa place dans les cours de récré ? L’enquête sur les ados et les marques que vient de divulguer l’Union des familles en Europe pose la question sans ambages. La réponse fournie par les parents interrogés est, elle aussi, dénuée d’ambiguïté. C’est oui, pour 48 % d’entre eux, quand ils ne sont que 44 % à s’y opposer. Et c’est sans doute l’élément le plus neuf qu’apporte cette étude. Pour le reste, elle confirme avec rigueur ce qui se dit depuis un certain temps déjà : les jeunes sont accrocs aux marques. Évoquer l’addiction est à peine trop fort. Certes, les collégiens disent avant tout viser la qualité dès lors qu’ils optent pour un vêtement de marque. 60 % des garçons et 50 % des filles affirment faire leur choix sur un critère esthétique. D’ailleurs, ils ne sont que 11 %, au total, à trouver important de s’habiller griffé. [...]
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 16/09/04

Rien vu...

------------------------------------------------
La Croix du 16/09/04

L’école s’adapte au handicap
Les élèves handicapés devraient avoir été mieux accueillis dans les collèges et lycées. En 2003, le ministère de l’éducation nationale s’était engagé à ouvrir, d’ici à cinq ans, un millier d’unités pédagogiques d’intégration (UPI), ces structures d’accueil collectif d’élèves handicapés dans le secondaire. « Notre politique volontariste se poursuit », affirme aujourd’hui un conseiller du ministre de l’éducation, François Fillon. Il était prévu que 200 UPI nouvelles ouvrent à la rentrée scolaire. Chacune devait accueillir une dizaine d’élèves.
Qu’en est-il réellement sur le terrain ? Pour la rue de Grenelle, il est encore un peu tôt pour tirer un premier bilan. Le ministère souligne néanmoins que les UPI et, pour le primaire, les classes d’intégration spécialisée (Clis) se diversifient. Elles s’adressent à des publics nouveaux, comme les enfants autistes. Parallèlement, l’effort sur l’intégration individuelle des élèves se poursuit, grâce, notamment, à l’augmentation du nombre d’auxiliaires de vie scolaire (AVS), chargés d’accompagner les élèves, qui dépasse désormais le nombre de 6.000. Enfin, une formation des enseignants du secondaire a été pour la première fois mise en place et, dans le primaire, celle des professeurs des écoles a été rénovée. [...]
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 16/09/04

Le débat sur l’uniforme reprend forme
Si l’on en croit une enquête publiée hier par l’Union des familles en Europe sur le comportement des adolescents vis-à-vis des marques, près de la moitié des parents interrogés (48 %) seraient favorables à l’instauration d’une tenue identique pour tous au collège. Cela permettrait, selon eux, de « gommer les différences entre les familles qui ont les moyens (d’acheter des vêtements de marque à leurs enfants) et celles qui ne les ont pas », ainsi que d’« éviter les rivalités et surenchères entre les enfants », impitoyables en matière de mode. Pour le président de la fédération de parents d’élèves FCPE, Georges Dupon-Lahitte, « il s’agit d’une vraie-fausse solution qui renvoie sur l’école une problématique globale d’attitude à avoir face aux phénomènes de mode ». Et de pointer du doigt les adultes qui ne seraient «  pas si distanciés  » que ça des marques, ainsi que la logique économique qui fait de la jeunesse un «  véritable marché  ».
De son côté, la fédération PEEP invite les parents à « jouer leur rôle éducatif  », concédant néanmoins que le port de l’uniforme pourrait être envisagé « dans les établissements confrontés à des violences scolaires et au racket  ». [...]
Lire la suite de l’article

Un temple du textile pour les 15-25 ans
Les Galeries Lafayette ouvrent aujourd’hui Version Originale, un espace pour jeunes branchés
Lire la suite de l’article

Le DAEU, un autre bac vers les études
Cécilie, 21 ans, avale les marches qui mènent à l’amphi, bébé sous le bras. Ce n’est pas pourtant pas la rentrée à la formation continue de Lille-III (FCEP) : accompagnée de sa fille Ludivine, six mois, Cécilie se rend à la réunion sur le diplôme d’accès aux études universitaires, une passerelle pour ceux qui n’ont pas le bac. [...]
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 17/09/04

Obésité infantile : lancement d’une campagne d’information
Lire la suite de l’article

Voile : débat sur la tenue des mères accompagnant les sorties scolaires
Une mère voilée peut-elle emmener une classe en sortie scolaire ? Rien dans la loi du 15 mars 2004, qui interdit aux élèves de porter des "signes ostensibles" religieux, ne l’empêche : elle ne concerne pas les parents. Mais elle a eu pour effet collatéral de remettre à l’ordre du jour des textes plus anciens sur le sujet. Conséquence, la question de la tenue des parents accompagnateurs de sorties scolaires, dans le premier degré, fait aujourd’hui débat. Et tout le monde n’y apporte pas la même réponse. [...]
Lire la suite de l’article