Accueil > Ressources > Nous avons lu > Guide TICE pour le professeur de français


Guide TICE pour le professeur de français

Co-édition SCEREN-CNDP et Web Lettres, 2012.

8 septembre 2012

Cet ouvrage mis au point par toute une équipe de Weblettres fait le pari de proposer des pratiques des TICE argumentées et exigeantes dans les divers domaines du français. Un « guide » qui devrait figurer dans tous les CDI : on fait le tour d’une dizaine de domaines du français où les TICE peuvent être utiles, avec les principales ressources à disposition sur le Net. Sans oublier les éléments juridiques indispensables, et une réflexion de fond sur l’évolution du métier.


Récemment, sur les ondes de France Culture, un contempteur bien connu de la modernité, perché en stylite sur sa fierté d’être éloigné de la décadence intellectuelle où il voit plongés ses contemporains, s’écorchait la bouche en interrogeant ses invités sur « la présence d’internet à l’école », se demandant pourquoi « être connecté » (sic) y était désormais perçu comme une nécessité ». Je souriais, en l’entendant, d’une association aussi naïve d’internet avec l’idée de renoncement, de démagogie, et de « jeunisme ».

Et je pensais à cet ouvrage mis au point par toute une équipe de Weblettres qui ne cache pas, certes, son adhésion aux promesses du numérique, mais veut aussi faire le pari de proposer aux utilisateurs des pratiques argumentées et exigeantes dans les divers domaines du français. Ce livre est donc un plaidoyer bien étayé, un encouragement à se mettre aux nouvelles technologies dans l’enseignement du français (ou à développer ce domaine, pour ceux qui sont déjà dans le bain) ; mais il est aussi un portail ouvert sur l’univers infini des sites institutionnels, associatifs, collaboratifs ou personnels dont le nombre et la richesse donnent le tournis. Pas une proposition de ce livre qui ne fasse le lien, pour des développements plus longs, mais surtout pour des exemples concrets de pratiques en classe, avec deux, trois, dix sites intéressants sur le sujet. Et l’on sait gré aux auteurs d’avoir ainsi déjà déblayé le terrain pour nous : que serait-ce, sinon !

L’ouvrage porte donc à juste titre le nom de « guide » et devrait figurer dans tous les CDI : quelque chose que l’on gardera à portée de main et qu’on consultera souvent afin de découvrir et explorer, en pédagogie, les divers usages du numérique si nombreux et créatifs. Et les outils proposés ici ne se présentent pas comme des nouveaux venus arrogants prêts à faire table du passé. Manuel papier ou numérique, utilisation ou non d’un traitement de texte pour écrire, choix d’un moment précis d’apprentissage à l’aide des correcteurs d’orthographe, etc. : comme tout ce dont se sert l’enseignant, les outils ne sont jamais une solution, mais un moyen choisi à tel moment, pour tel objectif. Et c’est là que ce guide devient un allié indispensable : les auteurs – on comprend que ce soit un travail collectif qui ait mobilisé les ressources et la « longueur d’avance » de la belle équipe de Weblettres – font le tour d’une dizaine de domaines du français où les TICE peuvent être utiles, ils expliquent pourquoi, comment, et indiquent les principales ressources à disposition sur le Net. Sans oublier les éléments juridiques indispensables, et une réflexion de fond sur l’évolution du métier. Dans le domaine de la lecture d’œuvres complètes, par exemple, le livre papier reste central [1] ; mais des activités numériques vont permettre de préparer la lecture, la motiver, l’accompagner, la prolonger, voire l’évaluer : une dizaine de pages d’exemples de travaux à faire en collège ou lycée nous encouragent à essayer.

Un remède garanti pour passer de ce que certains vivent comme une redoutable « injonction technologique » à l’envie de s’y mettre, chacun à sa mesure, non pour obéir, mais pour créer. C’est décidé, cette année, je fais un blog avec ma classe.

Florence Castincaud
Professeure en collège à Nogent-sur-Oise


Programmation 2014-2015 Pour en savoir plus et acheter le livre

[1Et pour s’en convaincre, on pourra regarder avec les élèves l’excellente publicité parodique « Book », en espagnol sous-titré.