Accueil > Ressources > Nous avons lu > Formateurs d’enseignants - Quelle professionnalisation ?


Recension parue dans le N° 407 d’octobre 2002

Formateurs d’enseignants - Quelle professionnalisation ?

Marguerite Altet, Léopold Paquay, Philippe Perrenoud, De Boeck Université, 2002.

7 octobre 2002


Commander cet ouvrage



L’ouvrage précédent coordonné par les trois mêmes auteurs traitait de la professionnalisation des enseignants. Il est question aujourd’hui de la professionnalisation des formateurs d’enseignants, car « les curriculas les mieux pensés et les didactiques professionnelles les plus séduisantes n’auront aucune vertu si les formateurs ne sont pas à la hauteur. »

Qui sont donc ces formateurs, que font-ils ? Quelle (s) professionnalité(s) peut-on repérer ? Quelles sont leurs formations ? Quelle construction de cette professionnalité peut-on repérer ?

Ces questions sont débattues à travers onze contributions qui illustrent :
- La grande diversité des tâches et des profils de la catégorie formateurs d’enseignants.
- La grande variété de profils de ces personnes, si bien qu’il est difficile de parler à leur propos de professionnalité.
- L’extrême hétérogénéité des dispositifs de formation qui les concernent.

Ainsi, en conclusion se demande-t-on comment il est possible de passer d’une fonction d’appoint pour nombre d’enseignants devenus formateurs, à une profession à part entière. Quelle place, par exemple, donner à la recherche dans le processus de professionnalisation de ces formateurs afin qu’ils parviennent à assumer de manière variée les trois types de tâches principales - assurer des cours théoriques, superviser des stagiaires, coordonner des stages - et aussi, même si c’est plus minoritairement : animer des groupes d’analyse de la pratique et suivre des mémoires professionnels ? Peuvent-ils, ces formateurs, pour reprendre Albert Moyne, adopter trois postures quelque peu contradictoires : la position « de face » de l’enseignant, la position « de dos » de l’analyste, la position de « côté » du formateur ?

Peut-être cette fonction polymorphe abreuve-t-elle le fantasme de toute-puissance derrière lequel court chaque métier ou profession de l’éducation et de la formation : chercher à tout (ça) voir pour posséder la maîtrise de l’Autre.

Un ouvrage qui offrira à tous les formateurs d’enseignants des possibilités d’auto-analyse et participera à leur formation.

Michel Develay


Commander cet ouvrage