Accueil > Ressources > Nous avons lu > Faire la classe à l’école élémentaire


Recension parue dans le N° 373 d’avril 1999

Faire la classe à l’école élémentaire

Bernard Rey, ESF éditeur, Pratiques et enjeux pédagogiques, 1998

17 avril 1999


Commander cet ouvrage



En quelques pages, le livre n’en compte que 126, Bernard Rey a cherché à " expliciter les principaux gestes du métier " et, à la lecture je crois que son objectif est bien tenu. Ce livre envisage le métier d’enseignant d’un point de vue à la fois large et précis large dans le champ couvert et précis dans les réflexions apportées. En cinq chapitres il fait le tour du travail de l’instituteur ou du professeur d’école : Avoir de l’autorité (peut-on s’en passer ?) ; Intéresser les élèves (leur intérêt n’est pas spontané mais à construire) ; Préparer une séquence (le rôle de l’enseignant n’est pas d’apporter le savoir c’est l’élève qui doit le construire) ; Conduire la classe (organisation de l’espace et du temps, travail individuel ou en groupes) ; Différencier (la pédagogie comme l’évaluation des élèves et l’attitude auprès des différents partenaires de l’école). Dans chacun de ces chapitres l’auteur donne de manière à la fois concise et complète les principes essentiels et les règles d’action.

Parce qu’ils ne sont jamais réducteurs les conseils pratiques qu’il propose s’adressent tant aux débutants qu’aux enseignants plus expérimentés. Ces conseils peuvent même devenir des recettes, ce que l’auteur revendique, sans perdre de leur intérêt, au contraire. Comme l’auteur n’oublie jamais de mettre en évidence les principes simples qui sous-tendent chaque action, il permet au lecteur de mieux comprendre ce qu’il engage dans ses actes. Si bien que l’ouvrage réussit à ne pas réduire la complexité du quotidien tout en donnant nombre de réponses très concrètes. Il me semble également que, par cette lecture, l’enseignant est à la fois déculpabilisé et responsabilisé, restauré dans sa fonction.

Ainsi ce livre, en voulant allier conseils et recettes avec une véritable réflexion, tentait un difficile pari. Pari tenu.

Françoise Carraud


Commander cet ouvrage