Accueil > Appels à contribution > Enseigner par cycles


Enseigner par cycles

Dossier coordonné par Céline Walkowiak et Maëliss Rousseau


La réécriture des programmes de l’école obligatoire réaffirme de façon explicite la notion de cycle dans le parcours de l’élève, mise en place dès la loi d’orientation de 1989. C’est certainement parce que cela change vraiment les objectifs et les conceptions des enseignements que cela interpelle les enseignants au cœur de leur pratique de classe.

Nous préparons un dossier sur les cycles dans les Cahiers pédagogiques car il nous semble que les principes introduits par les cycles sont intéressants pour la réussite des élèves. Nous souhaitons que ce dossier s’interroge en toute sincérité et sans a priori sur leur mise en place sur le terrain.

Votre contribution pourrait investir les champs de réflexion suivants :

Concernant l’élève :

  • Quelle temporalité pour les apprentissages de l’élève au sein de l’année, du cycle ? Quelle cohérence au sein du cycle ? Comment l’organiser, y compris au cycle 3 qui concerne à la fois l’école et le collège ? Qu’est-ce qui peut permettre à des professeurs des écoles et des professeurs de collège et lycée de collaborer au sein du conseil école-collège ? Au primaire, comment les classes de cycles qui réunissent les différents niveaux prennent-elles appui sur l’hétérogénéité des âges et des rythmes d’apprentissage pour construire la réussite de tous ?
  • Que signifie pour l’élève changer de cycle ? Comment rendre visible ? cette rupture entre deux cycles, en particulier entre le cycle 2 et le cycle 3 qui sont tous deux à l’école élémentaire et le cycle 3 et le cycle 4, tous deux au collège ? Faut-il la rendre visible, d’ailleurs ?

Les conséquences des cycles sur l’enseignement des disciplines :

  • la notion de cycle renvoie au cycle d’apprentissage : comment penser les apprentissages en cycles au cours d’une année, au cours d’un cycle institutionnel ? Comment les nouveaux programmes ont-ils conçu ces cycles d’apprentissage ?
  • Comment différencier et personnaliser les apprentissages au sein du cycle ?
  • Comment s’atteler aux bilans de fin de cycle (LSU) ? Quelle réflexion collégiale ? Quelle évaluation des attendus de fin de cycle ?

Les conséquences sur les modalités du travail en équipe :

  • Dans le primaire, quelle place pour les maîtres sans classe : le réseau d’aide, les enseignants surnuméraires du dispositif «  plus de maître que de classe  » ?
  • Toujours dans le primaire, à quelles conditions les décloisonnements, les échanges de service, permettent-ils de mieux prendre en compte les besoins des élèves ?
  • Au collège, comment faire du conseil de cycle un lieu d’échange de pratiques, d’outils permettant de donner de la cohérence ?

Les conséquences sur la formation des enseignants :

  • Formation à la logique curriculaire des nouveaux programmes.
  • L’organisation d’une formation inter-degré pour le cycle 3.

Parler des cycles, c’est aussi chercher à analyser ce qui coince, ce qui fait que nous ne sommes pas parvenus à leur donner une réalité jusqu’ici et penser ce qui pourrait permettre de faire évoluer le système. N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences, y compris les difficultés et obstacles que vous avez rencontrés. Si l’un de ces thèmes vous intéresse, n’hésitez pas à nous envoyer avant le 1er septembre un projet d’article d’une quinzaine de lignes nous expliquant votre axe de réflexion et vos principales idées.

Envoyez vos contributions à (remplacez le [at] par @)

Céline Walkowiak :
celine.walkowiak[at]cahiers-pedagogiques.com

Maeliss Rousseau :
maeliss.rousseau[at]cahiers-pedagogiques.com