Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Éducation prioritaire : réussir !


Éducation prioritaire : réussir !

10ème Journée nationale de l’OZP le 17 mai 2008

30 avril 2008

Rencontre des acteurs de l’éducation prioritaire avec la participation des mouvements pédagogiques et éducatifs du CLIMOPE (AFL, CEMEA, E&D, CRAP-Cahiers pédagogiques,
FOEVEN, Francas, GFEN, ICEM, Ligue de l’Enseignement, OCCE)

Au lycée Henry IV - 23, rue Clovis - 75005 Paris

Métro : Luxembourg (sortie rue Gay Lussac) ou Cardinal Lemoine

Autobus : 89, 84, 21, 27

Entrée libre et gratuite mais inscription souhaitée
(un mél suffit : ozp.ass@wanadoo.fr)

Consulter le site de l’OZP

PROGRAMME

- 9h - Accueil et café
- 9h30 - Introduction par Patrice Corre, proviseur du Lycée Henry IV
- 9h45 - Exposé : Les enjeux de l’éducation prioritaire en 2008 , par Alain Bourgarel
- 10h15 - Pause et répartition en ateliers

- 10h30 / 12h30 - ATELIERS. Du côté des pratiques pédagogiques

  • Le socle commun ? Chiche ! (atelier animé par le CRAP-Cahiers pédagogiques et Education & Devenir)
    Comment les mouvements d’éducation nouvelle peuvent-ils utiliser le socle commun, le mettre en œuvre de façon progressiste, et en particulier dans les zones d’éducation prioritaire ?
    Loin d’une transmission de savoirs au rabais pour les élèves en difficulté, il peut être en effet une occasion de conjuguer apprentissages systématiques et ambition culturelle.
  • Eduquer par la diversité et favoriser l’égalité filles-garçons à l’école (atelier animé par la FOEVEN et l’OCCE)
    Si les rapports sociaux entre les femmes et les hommes demeurent empreints d’inégalité, on s’accorde aujourd’hui sur la nécessité de les transformer. L’école est un lieu où l’on peut mettre en place des activités ludiques qui mettent en avant les personnalités femmes et hommes sans distinction, amènent les enfants à se sentir autorisés à des conduites non stéréotypées, et accroissent les habiletés des enfants à résoudre de façon non violente et coopérative des conflits qui mettent en cause l’appartenance à l’un ou l’autre sexe.
    L’atelier sera une occasion d’expérimenter des dispositifs, sous forme de jeux de rôles et de mise en situation autour d’une médiation, et aussi de mutualiser les pratiques des participants dans ce domaine : stéréotypes à la maison ; respect dans la relation fille-garçon ; .les rôles sociaux hommes-femmes.
  • Travailler ensemble (Ecole, Ville, associations...) sur un territoire (atelier animé par les Francas et l’AFL-Lecture)
    Echanges et témoignages à partir du concept d’Education partagée, de coéducation, appuyée de manière pragmatique et concrète sur le développement depuis plus de 10 ans des projets éducatifs locaux avec les Francas et de la charte des Villes Lecture avec l’AFL.
  • Atelier d’écriture pour ouvrir des possibles (atelier animé par le GFEN et l’ICEM-pédagogie Freinet)
  • « Mettre au travail » ou « mettre en activité » ? (atelier animé par l’ICEM-pédagogie Freinet)
    Marcel Thorel est membre de l’équipe pédagogique de l’école de Mons, école de ZEP près de Lille. Depuis plus de cinq ans les fonctionnements pédagogiques mis en place permettent un rapport différent à la production de savoirs.
  • Le lien entre savoirs scolaires et activités extrascolaires (atelier animé par les CEMEA)
    Cultures, religions, laïcité : comment les aborder en classe ? (atelier animé par la Ligue de l’Enseignement)

- 12h30 / 14h - DEJEUNER LIBRE

- 14h - ATELIERS. Du côté des questions éducatives et politiques

  • Professeurs référents : des moyens supplémentaires ou des vecteurs de transformation pédagogique ?
  • La culture en ZEP : un luxe ou une nécessité ?
  • L’accompagnement éducatif : partenariat ou prestation de service ?
  • Traitement individuel et/ou collectif de la grande difficulté ?

- 15h - Pause

- 15h15 - TABLE RONDE
Quelles exigences ? Quelles perspectives pour l’éducation prioritaire ?

- 16h30 - CLÔTURE