Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Des musées et des pédagogues


L’actualité éducative du N°471 de mars 2009

Des musées et des pédagogues

Entretien avec Daniel Martin et Jean-Luc Millet


La CNHI a toujours souhaité travailler en réseau avec les rectorats et les CRDP et CDDP, aussi bien pour la constitution de ressources que pour la formation. Comment ce DVD s’inscrit-il dans cette démarche ?

Le coffret « Histoire et mémoires des immigrations » est issu d’une fructueuse collaboration entre la CNHI (en particulier son service pédagogique) et le CRDP de l’académie de Créteil. Ce travail s’est nourri de partenariats avec des musées (le musée de l’Histoire vivante à Montreuil, le musée de la résistance nationale à Champigny-sur-Marne, le musée du Chemin des Dames dans l’Aisne). D’autres structures qui sont des ressources reconnues par les enseignants y ont été associées.
Ce coffret a été conçu pour s’adresser aux enseignants et plus largement aux acteurs de l’éducation des jeunes. Les élèves ne sont pas oubliés, c’est, en partie, ce qui a motivé la production des deux galettes qui constituent ce coffret. Le premier DVD propose des ressources documentaires sur l’histoire de l’immigration en France, de 1870 à 1986. Il s’appuie sur une sélection d’archives (films, photos, dessins, gravures). Un découpage chronologique en séquences courtes facilite l’assimilation des informations mises en perspective par les analyses et les commentaires d’historiens reconnus.
Dès la conception de cet outil pédagogique, nous souhaitions donner la parole à des chercheurs et des praticiens : sociologues, artistes, pédagogues, militants associatifs, acteurs sociaux. Le témoignage de leur action sur le terrain se trouve rassemblé sur le deuxième DVD « Mémoires et enseignement des immigrations » qui se donne comme ambition de contribuer à la réflexion et à la formation de tous ceux qui œuvrent pour l’enseignement et l’éducation des jeunes.
Nous avons eu le souci de repérer avec la DAAC de l’académie de Créteil et le service pédagogique de la CNHI des enseignants qui déjà prenaient en compte dans leur projet pédagogique l’histoire de l’immigration avec le souci d’une ouverture sur la société. Cette condition a permis d’intégrer dans les contenus du coffret l’analyse de l’évolution de l’enseignement du fait migratoire en France par un chercheur reconnu pour la pertinence de ses travaux, Benoît Falaize.
C’est l’interaction entre le musée et le travail en classe qui nous séduit dans la CNHI. On ne peut que s’associer au vœu de Gérard Noiriel « Mon rêve serait que la cité fonctionne à la manière d’une université populaire ».

Dans quelle direction avancer pour continuer à travailler la transmission tant de l’histoire que des mémoires des immigrations auprès des jeunes ?

Il est important que nous mobilisions les dispositifs du réseau Scérén-CNDP pour faire connaître cet outil pédagogique en proposant des animations pédagogiques, des formations. Parallèlement, la variété des films du coffret nous permet de les présenter hors du strict cadre scolaire afin d’alimenter le débat citoyen autour de l’apport de l’immigration à la société française.
Nous avons également souhaité mettre à disposition en ligne un dossier d’accompagnement : Histoire, mémoires et enseignement des immigrations. Il est alimenté par des outils d’analyse et de décryptage des images, par des contributions d’historiens, par des fiches pédagogiques dont certaines sont le fruit de notre collaboration avec l’INA.
Pourrait-on transformer l’essai en créant dans le réseau Scérén-CNDP avec le soutien de la CNHI une collection éditoriale sur l’enseignement de l’histoire de l’immigration ? Nous travaillons actuellement dans ce sens avec la conception d’un nouveau DVD : L’école française et l’intégration des immigrés et de leurs enfants.
Un mot pour conclure ? Nous aimerions contribuer à ce que les acteurs, enseignants ou non, les chercheurs qui développent localement un travail lié à l’histoire de l’immigration trouvent une écoute et un relais dans la mission pédagogique et éducative de la CNHI en partage avec l’Éducation nationale et le réseau Scérén-CNDP. Il nous semble que cette dimension de médiation et d’animation fait partie intégrante des objectifs qui ont conduit à la création de la CNHI et qui donnent du sens au partenariat avec le milieu scolaire.

Daniel Martin, Jean-Luc Millet, équipe de ressources et de productions audiovisuelles CRDP de l’académie de Créteil.


Ressources pédagogiques

Un des enjeux essentiels de la transmission et de la diffusion de l’histoire de l’immigration est de toucher les jeunes. C’est pour cela que, d’emblée, la Cité nationale de l’histoire de l’immigration s’est doté d’un département « Éducation », composé d’enseignants de diverses disciplines et destiné à faire le lien avec le monde de l’Éducation nationale. Il s’agit de mettre à disposition des outils pour enseigner l’histoire de l’immigration et de permettre la visite des expositions par les classes dans les meilleures conditions. Une collaboration avec l’Institut national de recherche pédagogique a aussi permis de mener à bien une enquête sur l’enseignement de l’Histoire de l’Immigration, dirigée par Benoit Falaize, état des lieux qui nous a permis de mieux cerner les besoins et la direction dans laquelle travailler.
Après quinze mois d’ouverture au public, l’exposition permanente Repères, deux siècles d’histoire de l’immigration en France a déjà reçu près de 1 000 groupes scolaires et étudiants. Pendant toute l’année scolaire 2007-2008, nous avons conçu et testé des parcours en autonomie. Déclinés en quatre niveaux (primaire, collège, lycée et classe d’accueil, bientôt lycée professionnel), ces parcours sont téléchargeables depuis le site web de la Cité (www.histoire-immigration.fr) et permettent aux élèves de tirer le maximum de profit de leur visite de l’exposition.
Pour sensibiliser les enseignants à l’enseignement de l’histoire de l’immigration, la CNHI s’implique dans l’organisation et l’animation de très nombreux stages proposés dans le cadre de la formation continue des professeurs. La demande de formation et d’information des enseignants dans ce domaine est très importante, et nous collaborons étroitement avec les rectorats et le réseau des CRDP et CDDP, aussi bien pour la constitution de ressources que pour la diffusion et l’utilisation de celles-ci par les professeurs.

Nathalie Héraud, responsable département éducation de la CNHI.