Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Des Cahiers et des lecteurs


Quelle éducation prioritaire ?

Des Cahiers et des lecteurs

Comment lisent-ils les Cahiers ? Comment les ont-ils rencontrés ? Pourquoi les apprécient-ils ?


«  Quand arrive un nouveau numéro, je le parcours en entier, de la première à la dernière page, et je note les articles que je relirai en détail. Certains numéros vont direct aux archives au grenier, d’autres dans la "pile à lire plus tard", d’autres dans le cartable pour donner à Untel ou Unetelle »

«  Les Cahiers font partie de ma base de références pour la préparation de mes formations pédagogiques en circonscription pour les collègues du 1er degré. J’utilise parfois les contenus, il m’arrive de citer des articles, ou de les soumettre à la lecture des collègues comme base de réflexion. J’insère même quelques dessins humoristiques dans certains diaporamas. Ils font leur effet ! Ceci, toujours en donnant la référence de la revue et de l’auteur, bien évidemment. »

«  Tout d’abord , je lis le sommaire et le nom des auteurs, je repère les affinités affectives ou pédagogiques. Puis je vais vers les articles hors dossier, une façon de prendre la température de l’école : "Et chez toi, ça va ?" Pour le dossier, soit il répond à un sujet qui me préoccupe sur le moment et je cherche des réponses immédiatement, soit il correspond à une interrogation plus globale, je le lis quand j’ai le temps de me poser. »

«  Je lis la totalité des numéros, sauf quand vraiment un article ne m’accroche pas (articles au ton institutionnel ou universitaire trop marqué). Je lis le numéro dès que je l’ai, je relis des articles de numéros qui m’ont plus marqué. »

«  L’écriture y est facile d’accès dans l’ensemble, et les articles souvent intéressants. Les récits sont souvent vivants et bien documentés, comme une tranche de vie, et leur format permet une lecture assez aisée. J’apprécie bien la nouvelle mise en page, avec des couleurs et des photos plus contrastées et des dessins qui rythment et égayent la lecture. »

«  J’ai mes auteurs préférés. J’aime me retrouver dans les valeurs et les propos. J’apprécie de trouver des réponses rapides, des trucs, des réflexions qui me permettent d’avancer. »

«  Jamais je n’oublie que les Cahiers, ce sont des gens derrière, des vrais, presque des comme moi. En plus sérieux, plus profonds, plus utiles, plus dévoués. Avec leurs défauts (parfois, vous êtes insupportables les gens du CRAP, je vous le dis !), avec leur immense enthousiasme, leur humilité, leur entêtement, leur courage. Il y a encore un tas de professeurs qui méritent de vous connaitre, de vous lire, de mettre un pied dans votre cercle, de respirer un air parfumé de pédagogie respectueuse. »