Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > De la démocratie et des chaises


L’actualité éducative du N°421 - février 2004

De la démocratie et des chaises

Par Roxanne Caty-Leslé

10 février 2004

Imaginez une grande salle, des chaises les unes derrière les autres, pas tout à fait une centaine de personnes de tout poil, et surtout un grand animateur, inspecteur en retraite, à sa table avec rétroprojecteur et carrière derrière lui... Ce ne fut pas un débat d’idées : tout le monde d’accord ! Pas de controverse exprimée. Les « grandes gueules », dont je fus, ont parlé et réaffirmé leur adhésion au collège unique que nous appelons au CRAP collège pour tous, « sans filières » un collège à égalité des chances... Mais les autres, les madame X, monsieur Machin, que je connais comme n’étant pas d’accord avec ces idées, se sont tus. La seule manifestation qu’ils ont eue c’est d’applaudir de concert quand un parent d’élève, institutrice en maternelle, a osé dire qu’il fallait exclure du collège ceux qui sont « d’un autre monde, d’une autre planète que la nôtre, ceux-là même qui n’ont aucune appétence aux savoirs qui ne comprennent rien à rien et qui surtout ne partagent pas nos valeurs ».
Faut-il s’en réjouir ? Débat démocratique que cela ? Débat tout court ? Il est vrai que notre animateur-expert a commencé par nous abreuver de chiffres au rétro sur l’état de l’école, reprenait chaque intervention en faisant un discours (quand bien même avait-il assuré au début ne pas prendre part au débat). Il est vrai que les échanges se passaient entre lui et la salle. C’est à lui, seul, que chaque interlocuteur s’adressait alors même que nous parlions de la démotivation des élèves passifs. On se serait cru à l’école ! C’est encore lui qui négligeait les tours de parole, ne laissait parler que les « forts en gueule »... Comme quoi la démocratie se niche dans la position des chaises, le savoir-faire et l’histoire personnelle de l’animateur.
C’est bien connu certes mais hier ce fut vécu.

Roxane Caty-Leslé