Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Éditorial > Dans le même bateau


N° 531 - S’embarquer dans les apprentissages

Dans le même bateau

Pierric Bergeron


Jusqu’aux derniers jours, la question du titre du dossier de ce numéro s’est posée, et le titre c’est bien autre chose qu’un décorum. On aurait pu lister seulement les titres auxquels vous avez échappé, plutôt vous faire partager les interrogations du comité de rédaction et des coordonnatrices.

«  Embarquer les élèves  » supposait que l’on se demande «  pour où ?  » et restait flou sur la destination. «  Embarquer les élèves vers les apprentissages  » précisait les objectifs du voyage, mais conservait une dimension passive et pouvait rappeler l’enrôlement quand le maitre seul choisit où il veut mener son embarcation. Las, nous ne voulions surtout pas de l’idée des élèves qui rament pour atteindre les contrées du savoir choisies uniquement par le capitaine. Pourtant, l’idée d’embarquer synthétisait celles de motivation, de persévérance, de coopération mais aussi de voyage, de ceux qui forment la jeunesse, qui font cheminer vers les savoirs.

Ambitieux que nous sommes, nous voulions traduire en peu de mots, contrainte de maquette oblige, l’idée d’associer les élèves au choix de leur parcours vers la réussite, la définition commune de l’horizon à atteindre, le concept de socioconstructivisme auquel nous, indécrottables crapistes pédagogues, sommes profondément attachés et que nous défendrons malgré les attaques.

Alors s’est invité le «  s’  », transformant le texte en «  S’embarquer pour les apprentissages  », une seule lettre pour dire qu’enseignants et élèves acteurs et volontaires partagent l’aventure, pour évoquer la confiance, refuser une relation hiérarchisée entre entre celui ou celle qui saurait tout et l’élève qui devrait tout apprendre. Le «  s  » pour signifier que, quel que soit le nombre de voyages effectués, et malgré les tempêtes, de chaque année scolaire l’enseignant apprend, qu’il apprend aussi des élèves et que la traversée annuelle est un partage, alors que la formation des enseignants elle aussi se déroule au long cours, tout au long de la vie.

S’embarquer dans les apprentissages, c’est aussi refuser le débarquement de ceux qui iraient moins ou plus vite, accepter que l’erreur de trajectoire soit formatrice et que les savoirs se construisent collectivement.

Bon vent et bonne année scolaire !

Sur la librairie

JPEG

 

S’embarquer dans les apprentissages
Comment embarquer les élèves dans les apprentissages, pour qu’ils aient l’envie et le plaisir d’apprendre ? Comment développer leur implication et leur engagement dans leurs apprentissages ? Certains dispositifs pédagogiques favorisent-ils la motivation et la mobilisation des élèves ? Pour quelle efficacité et quelles exigences ?