Accueil > Publications > Articles en ligne > Comparatif des applications informatiques de gestion des compétences


N°476 - Dossier "Travailler par compétences"

Comparatif des applications informatiques de gestion des compétences

Par Vincent Guédé


C’est la huitième année que notre équipe du collège expérimental Clisthène travaille par compétences. Nous intervenons depuis quatre ans comme formateurs (en stages d’équipes et en formation initiale) notamment sur les compétences et la différenciation pédagogique. Et, face à des équipes le plus souvent très motivées, nous nous heurtions toujours à la même question : comment gérer concrètement les compétences ? En effet, on ne peut pas utiliser correctement les compétences avec le cahier de notes du professeur, et si l’on adopte des fiches papier, le travail est colossal après quelques évaluations. Et je n’aborde même pas la problématique des bulletins de compétences… Si l’on veut réellement travailler par compétences, il faut donc impérativement trouver une application informatique qui facilite ce travail. C’est la raison d’être de ce comparatif.

On commence toujours par un petit tableur…

La plupart des enseignants commencent la gestion des compétences avec un tableur (fichier Excel ou OpenOffice Calc). Ces outils, parfois très bien conçus, n’en restent pas moins des bricolages limités. Une seule personne peut compléter le même fichier en même temps, les modifications d’élèves sont souvent hasardeuses, le travail en équipe et l’interdisciplinarité sont presque impossibles, sans parler de l’accès élèves ou parents. C’est pourquoi, malgré tous les services qu’ils ont pu rendre (ou rendent encore), nous n’aborderons pas ces fichiers dans ce comparatif.
Après quelques années laborieuses avec des tableurs, certains enseignants passionnés ont franchi le pas et ont développé de véritables applications de gestion des compétences. Toutes ces applications sont des applications web, accessibles sur Internet ou depuis le réseau local de l’établissement, et presque toutes sont des applications libres, gratuites et open source.

Un précurseur : GiBii, et toutes ses variantes

Dans ce paysage, on note un précurseur : GiBii. Développé par trois enseignants de l’académie de Bordeaux dès 2001 (l’Antiquité à l’échelle informatique !), il est devenu un standard de fait, car utilisé dans toutes les académies françaises pour la validation du B2I. Sa maturité, son extrême ergonomie et son respect de l’esprit du B2I lui ont valu une nombreuse descendance : Melia (développé par la même équipe mais pour valider le CECRL), et des tentatives d’adaptations disciplinaires (GCMI par Bruno Marty ou GIPO d’Olivier Jaccomard pour les mathématiques, Mon livret de compétences en SVT de Patrice Martin par exemple).
GiBii (et Melia) ne fait qu’une chose, mais il le fait bien : permettre la validation d’un référentiel, le B2I pour GiBii ou le CECRL pour Melia. En revanche, il n’est pas conçu pour une liste de compétences dynamiques (voir par exemple la complexité pour modifier les compétences dans les adaptations disciplinaires) ni pour une visée purement formative : son but est la certification, même si la méthode pédagogique utilisée (la demande de validation par l’élève et le dialogue avec le professeur) est en soi très formatrice.

Les descriptions détaillée de GiBii et de Melia
PDF - 118.9 ko
GiBii
PDF - 117.3 ko
Melia

Des applications web spécifiques tournées vers le formatif

Depuis 2 ans (4 ans pour NExEv), sont apparues de nouvelles applications web de gestion des compétences dont l’objectif principal est de favoriser l’évaluation formative et, pour certaines, la remédiation. Nous avons retenu 5 de ces applications (en ajoutant GiBii pour comparaison), et nous présentons ci-dessous un comparatif, parfois subjectif, de leurs fonctionnalités, sous forme… d’un bilan de compétences bien évidemment :

Les versions testées des ces applications sont : Evalcomp 2, GiBii 6.1.6, LCF (démonstration non fonctionnelle, comparatif fondé sur la documentation en juillet 2009), NExEv 1.3.7, Osiris 0.5.0, Scolatix 1.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les fiches de présentation.

PDF - 117.1 ko
Evalcomp
PDF - 123.7 ko
LCF
PDF - 127.4 ko
Nexev


PDF - 119.4 ko
Osiris
PDF - 121.3 ko
Scolatix

Synthèse

Deux applications sont un peu en-deçà dans ce comparatif :
- Evalcomp souffre d’un manque de fonctionnalités spécifiques et de soutien institutionnel. Conçu comme un module de Joomla !, il profite cependant de fonctionnalités intégrées puissantes contenues dans cette plateforme collaborative (dépôts de documents, outils de communication par exemple).
- NExEv est plus riche fonctionnellement, mais manque aussi de soutien et offre une interface actuellement un peu éloignée du monde de l’Éducation nationale, ce qui le rend peu ergonomique dans ce contexte (une nouvelle mouture devrait combler ce handicap).

Trois applications se démarquent, toutes soutenues institutionnellement :
- Scolatix offre des fonctionnalités intéressantes et fédère un certain nombre d’enseignants autour de lui. Il souffre néanmoins d’un manque d’ergonomie parfois, d’un aspect transdisciplinaire oublié et de conceptions pédagogiques marquées (transcriptions des compétences en notes, pas de bilan pédagogique par exemple). La version 2 en préparation paraît cependant prometteuse.
- LCF a le plus grand périmètre d’expérimentation pour le moment, et répond à un cahier des charges collectif. Ses fonctionnalités sont très abouties, il propose des bilans pédagogiques pertinents et offre des documents de synthèse clairs. Il est dommage que l’évaluation ne soit que binaire (acquis/non acquis) même si l’on peut revenir autant de fois que l’on veut sur une compétence. Son ergonomie est inégale. Il manque encore des fonctionnalités pour travailler avec les compétences : ressources, séquences, exercices, bulletins.
- Difficile de parler objectivement d’Osiris pour son concepteur… Disons qu’Osiris, conçu quelques mois après LCF et Scolatix, s’est inspiré de ces derniers en rajoutant les conceptions pédagogiques d’un collège expérimental. Une attention toute particulière a été portée à la sécurité, l’ergonomie, la transdisciplinarité, la liberté pédagogique. Osiris est la seule application à proposer des bulletins, qui peuvent mêler compétences, notes et appréciations tout en permettant l’autoévaluation des élèves. Un gros travail est en cours pour implémenter le cahier des charges élaboré avec le groupe de suivi académique. On peut attendre une version vraiment complète pour fin 2009 / début 2010. Il manque actuellement notamment l’accès élèves et parents, et le suivi individuel d’un élève par les professeurs.

En conclusion, si vous êtes dans l’académie de Poitiers, LCF est une excellente solution. Si vous voulez vous inscrire individuellement ou avec une petite équipe, Scolatix est tout indiqué. Enfin, si vous cherchez une application plus académique dans le cadre d’un ENT ou encore éditer des bulletins, Osiris semble plus approprié.

Vincent Guédé, Collège expérimental Clisthène (Bordeaux).
Pour toute remarque ou suggestion : vincent.guede**at**ac-bordeaux.fr


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.


  • Dans la même rubrique

  • N°517 Tout commence en maternelle

    Mettre au centre la résolution de problèmes
  • N° 540 - Rubrique « Faits et idées »

    «   Ça m’a vraiment servi en classe !   »
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Sélection bibliographique
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Ils ont même applaudi !
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Plaidoyer pour l’alternance
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Un modèle d’enseignement à saveur québécoise
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    L’empreinte des professeurs de lycée professionnel
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Des ENNA aux ESPÉ
  • N° 539, Pouvoir d’agir et autonomie, de l’école au lycée

    Préparez votre paire de schizos !
  • N° 539, Pouvoir d’agir et autonomie, de l’école au lycée

    Fonction : coordinateur d’équipe