Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Annonces et communiqués > Colloque franco-allemand : l’école comparée


Colloque franco-allemand : l’école comparée

Université de Potsdam, Freie Universität Berlin - Vendredi 30 septembre 2005 (Université de Potsdam) et samedi 1er octobre 2005 (Freie Universität Berlin)

L’ÉCOLE COMPARÉE : un colloque franco-allemand sur les évaluations internationales des résultats des élèves et les cultures nationales de l’évaluation scolaire, organisé par l’Université de Potsdam, Institut für Erziehungswissenschaft, l’Institut für allgemeine Erziehungswissenschaft (WE1), Freie Universität Berlin et l’Ambassade de France en République Fédérale d’Allemagne.

Ce colloque revêt un caractère international ; il s’adresse aux chercheurs en éducation et aux chercheurs d’autres disciplines concernés par l’éducation.
En marge des conférences, une présentation de posters et des ateliers sont prévus pour les doctorants.
ll est lié à la mise en place d’une école doctorale européenne pluridisciplinaire (Université de Potsdam, Université Paris 10-Nanterre, Université Rome 3, Université Coimbra).

THEME DU COLLOQUE
Les enquêtes internationales récentes destinées à évaluer les performances des élèves dans les pays industrialisés (TIMSS, PISA, PIRLS) ont fait apparaître les lacunes des écoliers allemands et par là même les défaillances du système éducatif allemand. Elles ont provoqué en Allemagne des débats publics houleux et intensifié la réflexion politique dans ce domaine. Dans d’autres pays où les résultats n’ont pas été nettement supérieurs à ceux de l’Allemagne, les échos politiques et scientifiques ont été plus modérés. On peut en conclure que les études internationales ont un impact différent selon les pays et qu’elles font naître des débats politiques plus ou moins virulents selon l’importance accordée par les pays à la comparaison internationale.
Ainsi le caractère international des études ne semble pas induire nécessairement une approche internationale des problèmes au sein des pays mêmes.
En Allemagne, on a constaté une amplification des débats nationaux sur la formation et l’éducation qui a remis à l’ordre du jour les discussions « nationales » d’antan. Ces enquêtes n’ont donc fait, dans ce cas, que réactiver les controverses habituelles qui portent sur l’éducation.
En France en revanche, il n’y a eu aucune réaction importante à la suite de la publication de ces résultats. Il est vrai que depuis la fin des années 80, il existe un débat permanent sur l’éducation et l’école - et les résultats des études internationales ne semblent pas avoir modifié de façon visible les anciens débats sur le sujet. Mais avant tout, on n’a pas tenu compte du caractère novateur de ces enquêtes.
Les différences dans la réception et dans l’usage des résultats de cette comparaison internationale relative à l’éducation et aux performances scolaires tiennent certainement à la spécificité et à l’histoire de chaque système éducatif et à sa capacité à accepter le changement. De nouveau se pose la question de la comparabilité des systèmes éducatifs.
Le colloque étudiera l’impact de l’évaluation internationale sur les systèmes nationaux de formation et posera également la question des conditions de validité de ces enquêtes internationales, de leurs conclusions et de leur efficacité.
Il étudiera les cultures nationales de l’évaluation et les différents niveaux d’évaluation : qu’il s’agisse de celui de l’administration ou d’autres instances, ou de celui des enseignants. Il devrait permettre de resituer le débat éducatif dans une perspective historique et sociale d’ensemble.

Lieu : Université de Potsdam, Freie Universität Berlin
Date : Vendredi 30 septembre 2005 (Université de Potsdam) et samedi 1er octobre 2005 (Freie Universität Berlin)
Langues : Français/Allemand :Traduction simultanée

Site web : [http://www.uni-potsdam.de/u/buero-fb]
Inscriptions jusqu’au 30 juin 2005 auprès de Dominique Groux, Attachée de coopération universitaire, Université de Potsdam, Am Neuen Palais 10, Haus 8 D- 14469 Potsdam
groux@uni-potsdam.de