Accueil > Publications > Articles en ligne > Blogs pédagogiques : du discours sur leurs usages à la réalité dans leurs (...)


N°482 - Dossier "Le Web 2.0 et l’école"

Blogs pédagogiques : du discours sur leurs usages à la réalité dans leurs pratiques

Par Lyonel Kaufmann

Présentation d’une recherche par des étudiants sur des blogs d’enseignants, pour interroger les démarches : quels sont les choix pédagogiques ? Quels liens avec les activités en classe ? Quels impacts sur les apprentissages ? Quelles variations selon les disciplines ? Bien des questions encore largement ouvertes.

Depuis 2007-2008, l’utilisation des blogs dans le cadre scolaire français a connu un succès réjouissant et offre un terrain d’observation intéressant. Dans le cadre d’un module de formation initiale d’enseignants, nous avons donc réalisé une enquête sur la démarche pédagogique mise en place dans ces blogs. Chacun des vingt-et-un futurs enseignants en histoire a eu la responsabilité d’analyser un blog pour en déterminer l’orientation pédagogique, et de rédiger sur son propre blog la synthèse de ses observations [1].
Pour constituer notre échantillon de blogs de la façon la plus aléatoire possible, nous avons utilisé la méthode suivante :
- le choix portait sur des blogs et non des sites ;
- ceux-ci ont été choisis dans un annuaire répertoriant des blogs en éducation (http://lewebpedagogique.com) sous la catégorie « collège » ;
- chaque blog devait être tenu par un ou plusieurs enseignants ou documentalistes en établissement ; [2]
- les blogs ont été sélectionnés en fonction de leur ordre d’arrivée dans l’annuaire ;
- il ne devait pas y avoir plus de trois blogs d’une même discipline [3].

Des blogs au service de quelles pratiques pédagogiques ?

Après avoir présenté leur blog, les étudiants devaient en déterminer les approches pédagogiques. À cet effet, ils ont recouru à un outil déjà utilisé en formation au semestre précédent : la taxonomie des objectifs opérationnels de Benjamin Bloom [4]. En effet, à partir de celle-ci, il est possible d’identifier les trois approches pédagogiques traditionnelles auxquelles rattacher ensuite le blog :
- un blog « magistral » où l’enseignant fournit des informations aux élèves et leur propose des tâches et activités consistant à répondre à des questions de restitution et compréhension (niveau taxonomique 1 ou 2) ;
- un blog « behavioriste » où des activités sont proposées aux élèves leur permettant de développer des savoir-faire ou des méthodes de travail (niveau taxonomique 3) ;
- un blog « constructiviste » où les élèves produisent seuls ou en groupe des contenus ou réalisent des tâches de niveaux taxonomiques supérieurs (analyse, synthèse évaluation ou créativité).

Pour exemple, zoom sur deux blogs :

Magistral ou behavioriste ?
Le blog de Pierre Lassalle [5], enseignant de mathématique dans le Nord de la France, est analysé par Julien :
Après chaque cours donné, l’enseignant récapitule et résume ce qui a été vu dans le cours donné en classe, sous forme de cahier de textes ; il donne régulièrement une série d’exercices en rapport avec le thème traité que les élèves peuvent faire à la maison et publie le corrigé sur le site ; les élèves peuvent déposer des commentaires et également poser des questions directement à l’enseignant.
« J’ai longuement hésité avant de me décider pour la conception pédagogique du blog. Vu la planification des différents cours, j’ai l’impression que l’enseignant pratique l’enseignement transmissif : “Je suis titulaire du savoir et je transmets mes connaissances aux élèves”. Cependant, l’enseignant place des sous-objectifs sous forme d’exercices à faire à la maison et qui sont corrigés à l’école. J’ai l’impression que cette méthode ressemble plus au modèle behavioriste puisque l’élève passe graduellement, sous la conduite de l’enseignant, de la connaissance initiale à la connaissance finale par petites marches. [...] »

Un blog constructiviste
Pour sa part, Aurélie a décortiqué le blog d’une enseignante d’anglais [6] dont l’objectif est de faire rédiger des articles par les élèves pour les faire exercer leur anglais en s’exprimant sur un sujet qui les intéresse. Son blog présente un matériel multiple et multimédia comme des jeux, des vidéos, des recettes, des articles, des visites de villes, des questionnaires ou des présentations d’artistes. Ainsi en rédigeant leurs articles, les élèves, outre le fait d’exercer l’anglais, développent également leurs compétences dans l’emploi des TICE (texte, image, son et vidéo). Par ailleurs, les quizz permettent aux élèves de vérifier leurs connaissances en grammaire ou en géographie. Enfin, l’enseignante propose des liens intéressants pour les élèves ayant des lacunes en anglais ou voulant s’améliorer.
L’analyse d’Aurélie : « Ce blog se veut constructiviste, car ce sont les élèves qui choisissent leur sujet, qui rédigent leurs billets et qui les postent. Ils construisent eux-mêmes leur savoir et leur savoir-faire, puisqu’ils sont confrontés également à l’utilisation du blog. Ainsi, outre le fait d’exercer l’anglais, ils développent également la compétence de l’emploi des TICE. »

Bilan de l’étude

Au terme de ce travail, il a été possible de regrouper de la manière suivante leurs résultats :

Centration pédagogique des blogs d’enseignants étudiés (mai 2009)

Discipline
nombre
magistral
behavioriste
constructiviste
Français
2
2
-
-
Histoire-Géographie
4
3
1
1
Mathématiques
3
3
2
-
SVT
2
2
1
-
Allemand/Anglais
3
1
2
3
CDI
3
3
1
1
Arts plastiques
1
1
-
-
Interdisciplinaire
1
-
-
1
Totaux
21
15
7
6

La lecture du tableau permet d’observer qu’un nombre significatif de blogs étudiés ne sont pas centrés sur une seule approche pédagogique. Cet élément était aussi relevé par les étudiants qui ont souvent été embarrassés pour dégager un axe pédagogique déterminant concernant leur blog. Ainsi, le blog est un outil technologique assez souple pour s’adapter aux différentes pratiques des enseignants, voire même pour les combiner, et c’est certainement ce qui fait son succès.

Quels liens entre le blog et les pratiques de classe ?

Par contre, contrairement à certains discours développés autour des blogs, on ne note pas que ceux-ci favoriseraient l’adoption par les enseignants de démarches constructivistes. Dès lors, à l’inverse, la souplesse du blog permettrait-elle prioritairement à l’enseignant de traduire et de prolonger sur celui-ci les démarches proposées au quotidien dans son enseignement ? Il faudrait, pour vérifier cette hypothèse, réaliser une observation de ce qui se passe en classe.

Des différences par discipline ?
En ne perdant pas de vue que l’échantillon de blogs étudiés était fort restreint, nous avons esquissé quelques tendances disciplinaires — ou par regroupement de disciplines —, qui devraient être vérifiées sur un échantillon plus important. Ainsi, dans notre échantillon, les blogs en français et histoire-géographie recouraient de manière plus prononcée que les autres au modèle magistral puisqu’un seul blog sur les six étudiés recourait à d’autres approches pédagogiques. En mathématiques et SVT, l’approche magistrale était complétée par des travaux pratiques et des exercices d’application (modèle behavioriste). En langues étrangères, tous les blogs étudiés recouraient à des degrés divers à un enseignement de nature constructiviste.

Quel est l’impact de ces blogs dans les apprentissages ?

Le très faible nombre de commentaires sur les blogs étudiés ne permet guère de tirer de conclusions quant à l’appropriation des blogs par les élèves et leurs parents. D’autre part, dans la mesure où les blogs étudiés prolongent le travail réalisé en classe, deux autres questions mériteraient d’être étudiées
- les blogs permettent-ils d’intéresser, d’intégrer ou de répondre aux besoins d’un plus grand nombre d’élèves ?
- À quelles conditions les blogs favorisent-ils l’apprentissage des élèves éprouvant le plus de difficultés en classe et, dans quels cas, accroissent-ils les écarts entre ceux-ci et les autres ?

Lyonel Kaufmann
Professeur – formateur en didactique de l’histoire, HEP Vaud à Lausanne (Suisse)


Remerciements : mes remerciements vont aux étudiants de la HEP Lausanne, qui ont mené l’enquête. Ils ont contribué positivement aux résultats de celle-ci. Concernant ses défauts, j’en porte seul la responsabilité.

Bibliographie

- Article blog de Wikipedia (consultation mai 2009)

- Lyonel Kaufmann, Les blogs en histoire-géo : les enseignants ouvrent les portes sur leurs pratiques, Le Café pédagogique, n°103, 2009

- François Guité, Les blogs d’enseignants ont-ils une valeur pour la recherche ?. Relief (blog de l’auteur), 2009 (consultation mai 2009)



[1L’ensemble de la démarche, des consignes et des billets publiés par les étudiants sont disponibles en ligne à l’adresse suivante : http://mshis11cours.lyonelkaufmann.ch sous les catégories « Séances » et « blogues pédagogiques ».

[2Les blogs tenus par l’équipe du site lewebpedagogique.com ont donc été écartés.

[3Au dernier moment néanmoins et pressé par le temps, nous avons remplacé, pour des raisons de langue, un blog tenu par un enseignant d’espagnol pour le remplacer par un quatrième blog en histoire.

[4Voir par exemple : http://wiki.univ-paris5.fr/wiki/Tax....


 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.


  • Dans la même rubrique

  • N° 551 - Expliciter en classe

    Bibliographie
  • N° 551 - Expliciter en classe

    Des réponses à pouces levés
  • N° 551 - Expliciter en classe

    Montrer comment ça se passe
  • N° 551 - Expliciter en classe

    Le travail qui produit et le travail qui construit
  • N° 551 - Expliciter en classe

    Des pictogrammes pour expliciter
  • N° 551 - Expliciter en classe

    Un marché de connaissances coopératif
  • L’Actualité de la recherche - n° 550 - Former l’esprit critique

    Comment la recherche peut-elle aider les pratiques enseignantes ?
  • N° 550 - Former l’esprit critique

    Bibliographie-sitographie
  • N° 550 - Former l’esprit critique

    S’informer sans entraves
  • N° 550 - Former l’esprit critique

    L’homme, même prisonnier, est un sujet pensant