Accueil > Ressources > Nous avons lu > Ateliers d’écriture : mode d’emploi


Recension parue dans le N° 383 d’avril 2000

Ateliers d’écriture : mode d’emploi

Odile Pimet, Claire Boniface, ESF éditeur, 1999, 231 pages

12 avril 2000


Commander cet ouvrage



Mode d’emploi, oui ce livre est un très bon mode d’emploi. Il est clair et précis, bien organisé et structuré. Après l’excellent Les ateliers d’écriture publié chez Retz en 1993 ce nouvel ouvrage d’Odile Pimet et Claire Boniface, regorge d’informations pratiques et de propositions de situations d’écriture classiques ou plus originales mais toujours bien explicitées. Bref c’est un bon livre de cuisine, mais, attention, il ne suffit pas à faire de n’importe qui un animateur d’écriture comme les auteurs semblent le sous-entendre.

L’introduction affirme qu’il s’adresse aux praticiens parfois démunis comme aux débutants ou aux animateurs expérimentés. Et la première partie s’intitule Devenir animateur d’atelier d’écriture. Il s’agit de faire le point sur les conditions personnelles et administratives pour organiser un atelier. Je crois cependant, que toutes les informations données, si pertinentes qu’elles soient, ne sauraient autoriser à s’autoproclamer animateur d’atelier d’écriture. Elles me semblent surtout utiles à celui qui, ayant déjà les compétences, la qualification et un début d’expérience, cherche à organiser son travail de manière professionnelle, que ce soit travail soit rémunéré ou pas.

Dans la deuxième partie, les propositions d’écriture sont regroupées par grandes catégories : jeux, identité, fiction, exercices de styles et réécriture. Chaque chapitre donne précisément pour chaque proposition d’écriture, et elles sont nombreuses, les enjeux, les conditions de mise en œuvre, les consignes, les extraits littéraires correspondants. Beaucoup d’idées qui, si elles ne sont pas toujours très originales, peuvent donner lieu à nombre d’interprétations et réinterprétations. Il serait vraiment réducteur d’en faire, comme le suggère la quatrième de couverture, des séances clés en mains.

Au final, il reste un bon guide, un outil qu’il faut faire à sa main : corner et annoter les pages en fonction de ses propres expériences, lectures et écritures ; un livre de recettes à réaliser et transformer selon ses tours de main personnels comme font les amateurs de cuisine.

Françoise Carraud


Commander cet ouvrage