Accueil > Le Cercle de recherche et d’action pédagogiques > L’association > Les évènements > Les colloques > Colloque 2008 - Une école juste ? L’égalité des chances en débat > Atelier : comment faire accéder davantage d’élèves à la culture (...)


Une école juste ? L’égalité des chances en débat

Atelier : comment faire accéder davantage d’élèves à la culture scientifique


Pour introduire la discussion Livio Riboli-Sasco, doctorant en biologie à l’ENS décrit les objectifs et les actions de l’association Paris- Montagne qu’il a crée en 2005.

L’objectif principal est de faire découvrir le monde de la recherche à un public de lycéens des quartiers défavorisés et de leur faire acquérir un savoir faire pour agir au sein de la société et aussi d’amener une plus grande diversité dans le domaine de la recherche.
Ces lycéens participent à des stages dans des laboratoires où ils sont accueillis par des chercheurs. D’autres types d’activités leur sont proposés comme un festival des sciences.
Pour ces élèves choisis sur la base du volontariat, sans critère de niveau scolaire, pas de transmission de savoirs mais l’entrée dans une démarche de questionnement et d’apprentissage de la rigueur.
On constate, chez les élèves concernés une plus grande motivation pour l’enseignement scientifique.

Comment, dans le contexte scolaire motiver plus d’élèves à l’enseignement scientifique ?

L’accès à la culture scientifique n’a pas nécessairement pour but de former de futurs scientifiques mais d’aider le plus grand nombre à comprendre le monde et permettre à tous de porter un regard critique sur les enjeux des avancées des sciences( risques, utilisation...).
A l’école et plus particulièrement au lycée, l’enseignement scientifique est presque essentiellement une acquisition de savoirs.
- Pour motiver les élèves à l’apprentissage de ces savoirs souvent complexes, peut-être faudrait- il commencer par former les élèves à une démarche scientifique en les mettant dans une véritable situation de recherche ? Entrer dans une démarche de recherche, c’est apprendre la rigueur, se poser des questions, avoir un regard critique à la fois sur les contenus et les méthodes.
- Parallèlement, il faudrait former les enseignants, souvent déstabilisés, quand il s’agit d’aider les élèves en situation de recherche. Il n’est pas nécessaire de connaître la réponse à toutes les questions des élèves mais il s’agit bien de les aider à trouver eux mêmes les réponses.
- L’enseignement scientifique attire et fait peur.La démarche scientifique permet de développer, entre autres, l’esprit critique,la créativité, une attitude citoyenne...
En ce sens l’apprentissage de cette démarche n’est-elle pas un moyen de contribuer à la réussite du plus grand nombre.


Action financée par la Région Île-de-France