Accueil > Publications > Articles en ligne > « Allons enfants de la campagne »


N°472 - Dossier "Les sciences économiques et sociales"

« Allons enfants de la campagne »

À l’approche des élections présidentielles de 2007, le lycée Jean Monnet de Crépy-en-valois a mis en place un dispositif original visant à impliquer les élèves de terminale ES dans la campagne officielle.

Comme l’un des CPE du lycée est dans le même temps président de RVM, radio valois multien, la radio associative du Valois, il existe un partenariat ancien entre cette radio et le lycée via plusieurs émissions. Ainsi, chaque semaine, certains élèves du lycée enregistrent « L’Antisèche Academy », émission permettant aux lycées de s’exprimer sur tout un ensemble de sujets relatifs ou non à la vie du lycée, qui est ensuite diffusée sur l’antenne de la radio.
De même, j’enregistre moi-même deux émissions hebdomadaires, « L’économie pour tous » et « La fureur de livres ».

C’est ce dispositif que nous avons choisi d’utiliser dans le cadre de la campagne présidentielle. Avec Eric Carlier, CPE du lycée et président de RVM, nous avons contacté les représentants régionaux et départementaux des différentes formations politiques présentant un candidat à l’élection présidentielle, afin de leur demander de venir au lycée pour enregistrer une émission d’une heure en compagnie d’élèves. Nous sommes ainsi parvenus à recevoir des représentants de onze des douze candidats en lice, le représentant régional des la LCR n’ayant malheureusement pas daigné répondre à nos nombreux appels.
La liste des représentants politiques reçus a donc été la suivante :
- Thierry AURY, secrétaire départemental de l’Oise du PCF,
- Laurence ROSSIGNOL, conseillère régionale PS de Picardie,
- Hubert MASSEAU, délégué départemental UDF de l’Oise,
- Thomas JOLY, conseiller régional de Picardie,
- Jean-Claude GIRET, responsable de la Fédération MPF de l’Oise,
- Roland SZPIRKO, responsable départemental de l’Oise de LO,
- François-Michel GONNOT, député UMP de l’Oise,
- Arnaud CARON, vice-Président Vert de la Région Picardie,
- Nathalie HUIART, responsable régionale de CPNT,
- Yves GUERRE, responsable départemental des collectifs José Bové,
- Sylvie CHOROWICZ, responsable départementale du Parti des Travailleurs de l’Oise.

Pour la petite histoire, nous avons failli recevoir en personne l’un des douze candidats officiels, à savoir Frédéric Niehous, suite à des contacts directs avec son directeur de campagne, Jean Saint-Josse. Des problèmes de compatibilité entre nos emplois du temps respectifs ont malheureusement empêché cette rencontre.

Le dispositif mis en place a été le suivant : un groupe d’élèves volontaire de terminale ES s’est dégagé, au nombre de sept, même si seuls deux des sept élèves ont effectivement participé à toutes les émissions. Ces élèves se devaient, avant chaque émission, de se rendre sur le site Internet du candidat ou du parti soutenant le candidat en question pour prendre connaissance de son programme et pour pouvoir poser les questions que les élèves jugeaient eux-mêmes pertinentes. Ils devaient ensuite me remettre chacun leur liste de questions, que je regroupais par thème (économiques, politiques, sociales, et diverses) et réduisant à une vingtaine de questions. Le jour de l’émission, les élèves posaient eux-mêmes leurs propres questions aux représentants politiques, qui n’y avaient pas eu accès au préalable. Les représentants politiques n’étaient pas limités dans leur temps de réponse, les élèves tachant dans la mesure du possible de ne pas leur couper la parole. La seule contrainte que nous nous étions imposée était une égale durée pour chaque émission (une heure). Toutes les émissions ont été mises en ligne et sont audibles sur le web .

Au terme de cette série d’émissions, nous avons organisé avec les élèves deux émissions spéciales en direct lors des soirées électorales des 22 avril et 6 mai au siège social de la radio. Celle du 22 avril a ainsi durée 3H30, les élèves pouvant faire part à l’antenne de leurs réactions, et pouvant aussi assister à un long débat ayant mis aux prises des représentants régionaux de l’UMP, du PS, de l’UDF et des collectifs José Bové présents sur le plateau.

Au final, ce fut une expérience enrichissante qui a beaucoup plus aux élèves. Ils se sont vraiment pris au jeu et leurs questions étaient loin d’être anecdotiques. Certains ont ainsi confirmé leur propre position politique, mais d’autres se sont forgés une conscience dans ce domaine. Plus que tout, ils ont à chaque interview eu l’occasion de constater à quel point les SES étaient au cœur de l’actualité, et à quel point les notions vues en cours étaient des sésames d’entrée pour la compréhension des enjeux que les représentants politiques leur présentaient.

Renaud Chartoire, Enseignant de sciences économiques et sociales.


Photo avec François-michel Gonnot (Député UMP)
De gauche à droite : Sacha, Jehanne, Charline, Christophe, François-michel Gonnot et renaud Chartoire

Photo avec Laurence Rossignol (vice présidente PS du conseil général)
De gauche à droite : Jehanne, Charline, Laurence Rossignol, renaud Chartoire, Eric Carlier, Christophe

 Les Cahiers pédagogiques sont une revue associative. Pour nous permettre de continuer à la publier, achetez-la, abonnez-vous et adhérez au CRAP.


  • Dans la même rubrique

  • N°517 Tout commence en maternelle

    Mettre au centre la résolution de problèmes
  • N° 540 - Rubrique « Faits et idées »

    «   Ça m’a vraiment servi en classe !   »
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Sélection bibliographique
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Ils ont même applaudi !
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Plaidoyer pour l’alternance
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Un modèle d’enseignement à saveur québécoise
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    L’empreinte des professeurs de lycée professionnel
  • N° 540 - Voie professionnelle : (r)évolutions en cours

    Des ENNA aux ESPÉ
  • N° 539, Pouvoir d’agir et autonomie, de l’école au lycée

    Préparez votre paire de schizos !
  • N° 539, Pouvoir d’agir et autonomie, de l’école au lycée

    Fonction : coordinateur d’équipe